Championship : Kebano ouvre son compteur

Il aura fallu attendre la 14e journée de Championship (D2 Angleterre) pour voir Neeskens Kebano faire trembler les filets, pour la première fois de la saison.

Championship : Kebano ouvre son compteur

Kebano, le déclic qui a manqué aux Léopards ?

Resté en Angleterre pour des formalités liées à son départ, Neeskens Kebano a atterri à Cotonou depuis vendredi et est à la disposition d’Hector Cúper pour le match décisif de ce lundi. Le Léopard de 29 ans qui offrait la victoire à la RDC face à l’Angola lors des éliminatoires de la CAN, dans un contexte identique à l’actuel, est-il le profil qui a manqué à l’équipe jeudi dernier à Lubumbashi ?

Kebano, le déclic qui a manqué aux Léopards ?

Angleterre : Neeskens Kebano, un exemple parfait de la persévérance !

Embarqué par la lutte pour la montée en Premier League, Fulham s’accroche à des bons résultats et peut en remercier une personne : Neeskens Kebano. Depuis le retour des compétitions après l’arrêt infligé par le Coronavirus, l’international congolais est l’un des grands protagonistes du succès des Whites, lui qui a fait face à des moments difficiles.

26 août 2016, Neeskens Kebano quitte le KRC Genk pour poser ses valises à Fulham. A Londres, tout ne sera pas rose pour l’ancien parisien : très souvent laissé sur le banc et plusieurs fois non-convoqué, il connait un énorme manque de temps de jeu et n’apparait que quelques fois comme remplaçant, à chaque fois dans les ultimes minutes du match. Un souci avec l’entraineur ? N’était-il pas à la hauteur ? Fulham n’était pas un bon choix de carrière ? Des nombreuses questions se sont posées autour de cette situation.

Mais l’international congolais n’aura tout de même pas abdiqué. En effet, 3 ans après son arrivée, il accepte de prolonger son contrat avec le club londonien, après que ce dernier ait décidé de lever son option d’achat, on est en mai 2019. Nonobstant ce nouveau deal, le natif de Montereau est très loin de voir le bout tunnel. Il n’aura presque pas foulé la pelouse de Craven Cottage, jusqu’à la fin de cette année-là. D’hier à aujourd’hui, les mêmes causes produisent les mêmes effets.

La renaissance

En écho aux attentes sur lui, Kebano travaille dur pour se faire une place dans l’effectif de Scott Parker, mais une grave blessure ramène vite le calme sur ses ambitions. Il subit une opération en fin décembre 2019 et s’éloigne encore un peu plus des terrains pendant 37 jours, manquant au passage 8 matchs dont 6 en Championship, on ne peut pas imaginer pire. Ce n’est qu’à la fin du mois de février dernier que son passage de l’ombre à la lumière a semblé se dessiner, enfin. L’ancien joueur de Charleroi se remet de sa blessure puis rejoue, à la veille des confinements.

Après 4 mois sans jouer, pour une fois au même titre que tous ses coéquipiers, Neeskens Kebano enchaine petit à petit des matchs, des performances y vont avec. Actuellement, en pleine ligne droite pour la montée dans l’élite du football anglais, Kebano compte 3 buts lors de ses 2 derniers matchs, il vient de réussir à qualifier Fulham pour les play-offs. Sans doute, il est le nouvel homme providentiel des Cottagers. Qu’il eut cru ?