Prix Marc-Vivien Foé : le message de Constant Omari à Gael Kakuta

Constant Omari, président de la Fédération Congolaise de Football Association, n’est pas resté insensible au couronnement de Gael Kakuta, qui a été désigné meilleur joueur africain de l’année du championnat français.

Prix Marc-Vivien Foé : le message de Constant Omari à Gael Kakuta

Avec Sama Lukonde au ministère des sports, la RDC a remporté sa dernière médaille à la CAN 2015

Nommé Premier Ministre de la République Démocratique du Congo, ce lundi 15 février 2021 par le Président de la République, le nom de Jean-Michel Sama Lukonde n’a pas quitté la mémoire des sportifs congolais qui vont se rappeler de lui comme le dernier ministre des Sports avec qui les Léopards ont remporté la dernière médaille d’une Coupe d’Afrique des Nations.

Avec Sama Lukonde au ministère des sports, la RDC a remporté sa dernière médaille à la CAN 2015

CHAN : Les Diables Rouges, un match à part pour commencer !

Le coup d’envoi du sixième Championnat d’Afrique des Nations sera donné ce samedi 16 janvier au Cameroun. Cette édition sera organisée dans un contexte particulier en raison de la pandémie au Coronavirus, un protocole sanitaire stricte devrait être respecté. Ce protocole ne sera pas le seul détail sur lequel on va devoir garder un œil dans cette compétition, il y aura aussi des équipes, dont l’une des plus attendues est… la République Démocratique du Congo.

On aura droit à un derby pour l’entrée en lice des Léopards. Si l’enjeu principal sera de prendre les trois premiers points pour lancer sa compétition, et bien, entre les deux Congo, un succès aura toujours une saveur particulière. Il y aura un autre match dans le match. Entre vengeance, honneur et prestige, Léopards et Diables Rouges vont se livrer dans une âpre bataille dans ce duel qui sera l’un des plus suivis, le « derby du fleuve ».

Le CHAN, ce Congo n’en a pas la réussite

Les Diables Rouges ont participé à trois des cinq éditions du CHAN. Leur meilleure performance, les quarts de finale en 2018, une édition marocaine que les Léopards ont due, quant à eux, suivre à la maison. Alors qu’ils terminaient premiers de leur groupe devant l’Angola, les congolais de l’autre rive n’avaient pas réussi à maintenir le cap. En quart de finale face aux Libyens, les Diables Rouges auront beau cravacher, certes, mais la réussite leur aura échappé des bouts des doigts. Un but partout dans les temps règlementaires, ils perdront ce match aux tirs au but.

Leurs deux premières participations sont celles de 2014 en Afrique du Sud et 2016 au Rwanda, deux éditions dont ils ont plié bagages dès les phases de groupes.

La RDC, une double facette

Réussite et échec au rendez-vous, un palmarès plein de rebondissement… les Léopards au CHAN, ce couteau à double tranchant. De la Côte d’Ivoire au Rwanda passant par le Soudan et l’Afrique du Sud, la participation de la RDC aux éditions du CHAN est un vrai ascenseur émotionnel. Il fut un temps de gloire lors de la première édition remportée sur le sol ivoirien en 2009, le coup d’arrêt en quarts au Soudan (2011) et en Afrique du Sud (2014), l’euphorie d’un nouveau sacre au Rwanda (2016), puis la non-participation à l’édition marocaine, la dernière il y a deux ans. Bien que capable du meilleur et du pire, quoi qu’il en soit, la RDC est, jusque-là, l’équipe la plus titrée.

Des stats équilibrées

Les deux équipes A’ ne se sont jamais affrontées dans une phase finale d’un CHAN. En effet leurs chemins ne se sont croisés qu’aux éliminatoires de cette compétition, et là, les chiffres montrent plutôt un duel très serré. En quatre matchs depuis 2013, les deux comptent chacune une victoire et deux nuls. Mais dans le fond il y a des résultats qui sont plus mal que les autres, à l’image du denier nul (1-1) à Kinshasa, qui aura privé les Léopards d’une participation à l’édition 2018. Il y a de la vengeance dans l’air.

Dimanche 17 janvier, le Complexe Sportif de Japoma sera donc le théâtre du premier rendez-vous entre Léopards et Diables Rouges en phase finale. L’ami ennemie en face pour commencer, quoi de mieux ?

L’incroyable assurance de Nsengi avant de jouer l’Angola

Le sélectionneur national de la RDC, Christian Nsengi-Biembe, s’est montré très rassurant « avec des mots justes » avant d’affronter les Palancas Negras de l’Angola ce samedi 14 novembre à 20h00, de Kinshasa

En effet, le patron du staff technique congolais a fait des énormes révélations et compliments sur ses joueurs, malgré les doutes, polémiques et pessimisme qui ont élu domicile chez le chef des supporters congolais.

« En voyant mes joueurs heureux et gardant le même tempo du stage de Maroc, ça prouve qu’ils restent concentrés et focus sur nos objectifs…. c’est le plus important et je suis content de les voir dans cet état. Rien ni personne ne va nous empêcher de faire un gros match face à l’Angola » a déclaré Christian Nsengi-Biembe

Par ailleurs, le sélectionneur de la RDC envisage avoir le plus de points possible lors de cette double confrontation face au voisin, qui est bon dernier du groupe.

« L’objectif est d’engranger le plus de points possible lors de cette double confrontation, 6 sur 6 au mieux, 4 sur 6 au pire, nous sommes conscients et voulons à tout prix le faire, sans penser à aucune autre alternative » a dit Nsengi-Biembe.

Pour rappel, la RDC, troisième de son groupe avec 2 points en deux sorties, derrière le Gabon (7pts) et la Gambie (4pts) qui ont un match de plus, veut tant soit peu renouer avec les bons résultats.