Des nouveaux profils, pour bousculer la hiérarchie ?

Une chose est sûre, il est difficile de reprocher au staff technique de la sélection A des Léopards actuellement en place, de ne pas puiser dans le vivier des nombreux binationaux évoluant en Europe. Dernière preuve en date, la liste élargie pour le stage au Maroc avec plusieurs nouveaux profils. Ces éléments pourront-ils faire notre bonheur sur du long terme ?

Des absents à remplacer …

La raison de la présence d’autant de nouveaux profils, s’explique tout simplement par la longue liste des joueurs forfaits. Les causes de ces absences sont diverses et variées. Dans un premier temps, la situation sanitaire que nous vivons ne facilite rien et demande beaucoup de précautions de la part des joueurs, du staff ainsi que des clubs. Le meilleur exemple est la star de l’équipe nationale, Cédric Bakambu, qui est confronté à des règles très strictes en Chine concernant les mesures prises face à l’épidémie. De plus, certains joueurs sont actuellement sans club à la suite de ce mercato estival et donc en manque de temps de jeu (Imbula, Moke …). A la différence de l’ancien management de l’équipe qui incluait certains joueurs sans temps de jeu, le coach N’sengi a fait appel à des joueurs avec un minimum de minutes dans les jambes, exception faite aux trois gardiens. Malheureusement, de bons éléments en font les frais. Par exemple, Ava Dongo ou bien Nelson Balongo ne font pas partie du voyage. Le staff a dû composer également avec des joueurs en situation délicate au sein de leurs clubs (Bolasie, Akolo), pour ajouter à cette longue liste, les joueurs blessés ou en période de convalescence (Bolingi, Ngonda ou encore M’poku…).

Tous ces facteurs réunis excluent une bonne partie de nos Léopards généralement habitués à venir défendre nos couleurs. Uniquement en prenant les joueurs cités plus haut, au moins 10 d’entre eux étaient présents dans la dernière liste pour un match officiel (sauf Ava Dongo, réf. double confrontation Gambie/Gabon). Un 11ème joueur, en la personne de Jackson Muleka, ne peut répondre à l’appel pour des raisons administratives, suite à son récent transfert en Belgique. Ce triste bilan, combiné à l’envie de voir du sang frais à l’oeuvre lors de matchs amicaux, expliquent parfaitement la direction suivie par le sélectionneur et son staff.

« En raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, je suis malheureusement dans l’incapacité de voyage en dehors de la Chine« 

C.Bakambu sur sa page facebook

Des renforts qui peuvent s’imposer

Après avoir analysé la cascade de forfaits, le staff était dans l’obligation de ratisser large pour cette fenêtre internationale, la première depuis novembre 2019. C’est bien le cas car de nouveaux noms et d’anciennes connaissances sont bien présents.

Après une longue période d’absence, Jordan Nkololo fait son retour en sélection. Le joueur évoluant en Lettonie, aura à cœur de faire bonne impression. Pendant le confinement lors d’un live sur notre plateforme, il déclarait clairement sa volonté de retrouver le maillot de la RDC. Dans les « surprises », les deux attaquants congolais évoluant au Maroc (Malango et Kazadi) qui seront d’une certaine manière à domicile, auront sans doute du temps de jeu au vu des absences au poste d’avant-centre. Au niveau de la défense, la nouveauté vient de Corse, Gédeon Kalulu. Le frère d’Aldo et Pierre évolue en Ligue 2 française, il était régulièrement dans nos équipes types du week-end, la saison dernière. Le latéral droit a aussi une belle carte à jouer. Avec un Mpeko qui ne sera pas éternel, il est nécessaire de préparer la relève sur ce poste. Mukoko Amale est présent, mais de la concurrence ne serait pas de trop, au vu de l’importance des latéraux dans le football moderne et dans les systèmes du coach.

Sur le plan offensif, Nil de Pauw (30ans) qui a déjà vu son nom sur des pré-sélections, aura enfin l’opportunité de jouer sous nos couleurs en match. Le joueur d’Antwerp est un profil unique en sélection. Kabamba (27ans) de Kilmarnock aurait pu également montrer toutes ses qualités de buteur, lui qui est performant depuis le début de la saison en Ecosse (4 buts en 9 apparitions). Malheureusement pour des raisons liées à la COVID-19, il ne pourra honorer son premier appel. Mais le nom de cette liste qui aura fait le buzz est sans aucun doute celui de Yoane Wissa (24ans). Le joueur de Lorient est sur un nuage depuis la saison dernière, il a également fait partie régulièrement de l’équipe type du week-end, la saison précédente. Après une saison en L2 à 15 buts, une montée, une prolongation et un début de saison en fanfare (3 buts en 6 matchs), le voilà dorénavant en sélection. Sa polyvalence et sa vitesse pourront faire des merveilles, lorsque l’on imagine des associations avec nos autres talents offensifs. Autre nouvel élément qui pourrait bien combler un de nos besoins, c’est Omenuke Mfulu (26ans). Celui qui nous a accordé un live exclusif dimanche 4 octobre juste avant son départ pour le Maroc va découvrir la sélection A. Il a, dans sa jeunesse, été un membre important de nos équipes jeunes. Aujourd’hui, le milieu joue en Liga et vient remplacer un secteur de jeu assez vide… Nous disposons de plusieurs relayeurs, mais les milieux défensifs de métier se font plus rares, une des raisons pour laquelle Chancel M’bemba dépanne à ce poste.

« L’objectif est de rester et m’imposer au sein de la sélection »

O.Mfulu lors de son live avec Leopard Leader avant de rejoindre la sélection

Il faut donc mettre en valeur, le travail du sélectionneur qui aura su rafraîchir l’équipe, et permettre à des nouveaux binationaux de rejoindre nos rangs. On notera qu’il n’y a pas de soucis administratifs à déplorer, pour le moment, car il s’agit de simplement matchs amicaux mais de belles oppositions en perspective, pour se tester à nouveau. Sans doute que les supporters attendaient des noms plus « prestigieux ». Mais, selon nos informations, la plupart des joueurs d’origine congolaise encore éligible pour porter les couleurs de la RDC ont été approchés. La balle est dorénavant dans leur camp … Ce stage sert à préparer au mieux la double confrontation très importante contre le voisin angolais au mois de Novembre.

Le groupe de N’Sengi pour affronter le Burkina et le Maroc

Les Léopards sont bientôt de retour. Deux matchs amicaux sont prévus le mois prochain en vue de préparer les éliminatoires de la CAN 2022. D’abord face au Burkina Faso le 9 octobre, ensuite contre le Maroc 4 jours plus tard. Pour ce stage de Rabat, Christian N’sengi a rendu publique une liste de 28 joueurs.

Dans la perche, le sélectionneur congolais fait appel à Joel Kiassumbua, le portier du FC servette (Suisse) qui a conquis le public lors des dernières sorties de la sélection, notamment face au Gabon. Il sera secondé par Anthony Mossi (Neuchatel/Suisse) et Timothy Fayulu (Sion/Suisse).

Pas de grande surprise en défense, 7 hommes sont convoqués. Remis de sa blessure et performant en ce début de saison en championnat turque, Christian Luyindama (Galatasaray/Turquie) a vu son nom coché le coach. Un autre nom très attendu, Chancel Mbemba (Porto/Portugal). En plus de Marcel Tisserand (Fenerbache/Turquie), 4 autres défenseurs sont attendus dans la capitale marocaine pour le stage : Issama Mpeko (Mazembe/RDC), Gedeon Kalulu (Ajaccio/France), Fabrice N’sakala (Besiktas/Turquie) et Bobo Ungenda (1e Agosto/Angola).

L’un des secteurs les plus importants reste le milieu du terrain. Des récentes révélations sont de retour : Samuel Moutoussamy (Nantes/France), Edo Kayembe (Eupen/Belgique); des inhabitués de la sélection : Fabrice Ngoma (Raja/Maroc), Bangala Litombo (Vita Club/RDC); ainsi que des habitués : Jordan Botaka (Gent/Belgique), Peter Mutumosi (Arartu/Arménie), Arthur Masusaku (West Ham/Angleterre) et Jordan Nkololo (Riga/Lettonie).

Depuis le retour des championnats, les attaquants congolais font parler d’eux dans leurs différents clubs, un vrai dilemme pour le sélectionneur qui en a appelé 10 : Gael Kakuta (Lens/France), Nesskens Kebano (Fulham/Angleterre), Ifunga Ifaso (Difaa/Maroc), Joël Beya (Mazembe/RDC), Nill Depauw (Antwerp/Belgique), Nicke Kabamba (Kilmarnock/Ecosse), Jody Lukoki (Mataliaspor/Turquie), Yoane Wissa (Lorient/France), Ben Malango (Raja/Maroc) et Francis Kazadi (Wydad/Maroc).

Vodacom Ligue 1 : Les jeunes joueurs s’imposent dans presque tous les clubs, bon pour le CHAN ?

Un nouveau vent souffle au championnat national organisé par la ligue nationale de football «LINAFOOT» depuis maintenant deux saisons, avec des jeunes joueurs qui montent en puissance dans presque tous les clubs engagés dans cette compétition.

Cependant, il y’a quelques années plus tôt, c’était très rare de voir la responsabilité des clubs confiée aux jeunes, on pouvait voir que des joueurs un peu plus âgés et matures être titulaires dans des grands clubs, comme Vita Club, Mazembe, DCMP, Lupopo, etc.

En effet, ce n’est plus le cas actuellement, car on peut constater qu’il y a désormais des jeunes dont l’âge varie entre 18 et 25 ans, être titulaires dans les tops clubs du pays et jouent même les inter-clubs de la CAF sans complexe.

Parmi-eux, on peut compter quelques uns qui sont très connus et promettent un bel avenir, bien qu’évoluant encore dans leurs clubs respectifs.

Sachant que les éliminatoires du CHAN ainsi que la compétition proprement dite approche à grand pas, ces jeunes peuvent constituer un très bon noyau pour défendre la nation, avec l’aide de certains anciens.

Ci-dessous, la liste de quelques noms qui tapent à l’oeil depuis le début du championnat (cette liste n’est pas exhaustive) :

Arsène Kambale (gardien/Nyuki)

Mukolo Amale (Latéral /DCMP)

Ernest Luzolo (Latéral /Vclub)

Hervé Beya (Défenseur/ NYUKI)

Trésor Tshibuabua (Défenseur /LUPOPO)

Arsène Zola (Défenseur /Mazembe)

Péter Mutumosi (Milieu/DCMP)

Bervely Makangali (Milieu/LUPOPO)

Okito Kazadi (Milieu/ Renaissance)

Bola lobota (Attaquant/Nyuki)

Jackson Muleka (Attaquant/Mazembe)

Rossein Tuisila (Allier/Vclub)

Mamba mukombozi (Allier/Nyuki)

Jonathan Ifasso (milieu / Nyuki)

Meschack Elia (Allier /Mazembe)

Ducapel Moloko (Ailier/ VClub)

Junior Mbele (Ailier / DCMP)

Pinoki Vuvu (Attaquant / Rangers)

Kabwe Éric (Attaquant /lubumbashi sport)

Jackson Lunanga (Gardien / VClub)

Matoka Kwenge (Latéral / VClub)

Glody Likonza (Milieu / Mazembe)

Kevin Mondeko (Défenseur / Mazembe)

Joël Beya (Attaquant /Don Bosco)

Mercey Ngimbi (Milieu /Maniema Union)

Boka Iseke ( Latéral / Sanga balende)

CAN 2019 : Mbokani de retour, Bokadi aussi !

Le sélectionneur congolais, Florent Ibenge a publié sa liste pour la rencontre importante contre le Liberia. Un match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019. La rencontre aura lieu le dimanche 24 mars 2019 à 14h00 au stade des Martyrs de Kinshasa. La victoire est obligatoire.

Dieumerci Mbokani est de retour. L’attaquant congolais réalise une belle saison avec Antwerp. Bokadi qui retrouve du temps de jeu avec le Standard de Liège est également présent. La liste comporte pas mal d’absents. En effet, Mubele, Kebano, Assombalonga, Afobé, Botaka, Kakuta, Kabananga, Kiassumbua ou encore N’sakala sont absents.

GARDIENS :

1- Ley MATAMPI (AL ANSAR MEDINA)

2- Anthony MOSSI (CHIASSO)

3- Auguy KALAMBAY (SANGA BALENDE)

DEFENSEURS :

4- Djos ISSAMA (TP MAZEMBE)

5- DJUMA SHABANI (AS V.CLUB)

6- Glody NGONDA (AS V.CLUB)

7- Arthur MASUAKU (WEST HAM)

8- Beaudrick UNGENDA (PRIMEIRO DI AGOSTO)

9- Christian LUYINDAMA (GALATASARAY)

10- Merveille BOPE (STANDARD DE LIEGE)

11- Marcel TISSERAND (WOLFSBOURG)

12- Padou BOMPUNGA (AS V.CLUB)

MILIEUX :

13- Jacques MAGHOMA (BIRMINGHAM)

14- Chancel MBEMBA (PORTO FC)

15- Paul-José MPOKU (STANDARD DE LIEGE)

16- Trésor MPUTU (TP MAZEMBE)

17- Fabrice NGOMA (AS V.CLUB)

18- Nelson MUNGANGA (AS V.CLUB)

19- Youssouf MULUMBU (KILMARNOCK)

ATTAQUANTS :

20- Dieumerci MBOKANI (ANTWERP)

21- Jonathan BOLINGI (ANTWERP)

22- Elia MESCHACK (TP MAZEMBE)

23- Yannick BOLASIE (ANDERLECHT)

24- Cedric BAKAMBU (BEIJING GUOAN)

Ginola Nzau nous parle des U23 et de Vita Club

Après avoir éliminé le Rwanda au tour précédent, la RD Congo se frotte au Maroc les 20 et 24 mars prochains dans le cadre des éliminatoires de la CAN des moins de 23 ans. Le rassemblement des joueurs sélectionnés aura lieu le dimanche 10 mars à 17h00’ à l’hôtel Kampo, dans la commune de Barumbu, à Kinshasa.

Le match aller se déroulera le mercredi 20 mars au stade des Martyrs, à Kinshasa, et la deuxième manche le dimanche 24 mars à Rabat ou Casablanca, au Maroc. Ginola Nzau (Vita Club) nous parle de la double confrontation :

«Je pense que c’est une grande confrontation. On va jouer contre une équipe qui est habituée à ce genre de match contrairement à nous, mais nous avons le potentiel et des qualités pour faire tomber les Marocains. L’ensemble du groupe, le staff et moi-même nous croyons à la qualification. C’est l’objectif fixé depuis le début.»

Ce samedi 9 mars, l’AS Vita Club jouera son avenir en Ligue de champions de la Caf, édition 2019. Un match de tous les enjeux, malheureusement contre l’équipe la plus géante du continent, Al Ahly d’Egypte.

Les Vert et Noirs de la capitale congolaise sont obligés de battre le National du Caire, s’ils veulent garder leur chance de qualification au prochain tour de la Ligue des champions de la CAF, car ils occupent la dernière place du groupe D. Cette rencontre compte pour la 5è journée de la phase des groupes de ladite compétition de la CAF. Ginola nous parle de ce match :

«Concernant Vita Club le match face à Al Ahly est très très important. Une victoire chez nous face aux Égyptiens nous fera un bien fou avant d’aller chercher la qualification en Tanzanie… On n’a pas droit à l’erreur demain.»

Issama Mpeko, toujours aux affaires

Né un certain 30 avril 1989 (30ans), le coriace défenseur du TP Mazembe, Issama Mpeko est devenu un exemple parfait du travail. Il incarne le sérieux, la volonté et le professionnalisme. Un modèle pour les générations qui viendront après lui.

C’est depuis 2007 que le latéral légendaire est au top de sa forme qui dure maintenant plus de 10 ans et fait de lui le titulaire indiscutable partout où il passe.

Son parcours professionnel est tellement louable, jusqu’à faire de lui le capitaine à répétition. La saison 2007-2008, le natif de Kinshasa terminait son aventure avec le FC lumière de Mbandaka et s’engagea avec DCMP jusqu’en 2011.

De 2011 en 2013, il débarque chez les dauphins noirs de l’association sportive Vita Club, où il marqua ses empreintes et s’envola pour Kabuscorp en Angola jusqu’en 2015.

Le profil du joueur, très combatif avec une conservation d’énergie incroyable, va taper à l’oeil de Moïse Katumbi et les corbeaux du TP Mazembe. L’international congolais va, depuis lors signer au TP jusqu’à ces jours.

Passeur décisif et parfois buteur, Issama Mpeko a été sélectionné en équipe nationale congolaise en 2011, il compte 38 sélections. Capitaine à maintes reprises, le témoignage de ce garçon a toujours été parfait. Très discipliné et calme, «Ya Djo» a été élu meilleur défenseur du championnat congolais la saison sportive 2017-2018.

Son hygiène de vie est bien mesuré, car n’étant pas réputé pour un fou amoureux de l’alcool et de l’ambiance de folie comme certains de ses coéquipiers. Le défenseur a réussi à faire l’unanimité et est beaucoup apprécié par presque tout le monde.

Une légende vivante, qui aurait pu évoluer en Europe pour couronner sa belle carrière.