Wilson Kamavuaka nous parle des léopards

L’équipe de Léopard leader Foot, c’est entretenue avec Wilson Kamavuaka. Le milieu polyvalent l’un des invités surprise de la dernière liste de Florent Ibenge se présente et s’explique sur sa saison, ces objectifs et son amour pour le maillot de la RDC.

Léopard leader Foot: Bonjour Wilson, peux tu nous faire ne petite présentation de toi et de ton parcours?

Wilson Kamavuaka : Wilson kamavuaka,  24 ans et joueur de Stum Gratz en Autriche. J’ai fait ma formation chez les jeunes à Cologne (Allemagne) ensuite j’ai était à Hoffenheim où j’ai signé pro, l’année où le club à était champion d’automne avec des joueurs comme Demba Ba. J’ai était transféré à Nuremberg sous les ordres de Dieter Hecking (actuel coach de Wolfsburg), et ma première titularisation était face au Bayern c’est la qu’on a commencé à me connaître. J’ai était prêté en D2 allemande a Jahn Regensburg ou j’ai eu beaucoup de temps de jeu. Après cette saison le FC Malines (Belgique) ma recruté. Après cette saison plutôt complète (18 matchs 3 buts) je suis partit en Autriche.

LLF : Choix assez surprenant, pourquoi l’Autriche?

W.K : Un jeune doit progresser, regarder ce qui est bien pour lui. L’Autriche était une opportunité pour progresser. Un club qui veut de toi, et qui te le montre car le coach, le président m’ont appelés pour me présenter le projet qui est intéressant c’est flatteur.  J’ai eu des garanties de temps de jeu. La Bundesliga c’est bien mais il faut jouer être en tribune ça sert à rien. Et si je joue j’augmente mes chances de jouer pour les Léopards.

LLF : Peux tu nous expliquer quel profil de joueur es tu?

W.K : Je suis un milieu polyvalent, de formation milieu défensif.  Mais à Malines j’ai joué 8 (relayeur),  en Allemagne j’étais par moment 4 (défenseur central). Chaque entraîneur à sa vision.  

LLF : Quelle est la situation de ton club actuellement dans le championnat Autrichien?  

W.K : Nous sommes 4e,  donc pour le moment en qualification pour l’Europa League. L’objectif du club est d’être deuxième et donc obtenir une place pour les qualification de la Ligue des champions.

LLF : Pour toi, quels sont tes objectifs individuels?

W.K : Effectuer une bonne saison ainsi que progresser dans mon jeu, et pour cela je dois faire en sorte d’avoir toujours du temps de jeu et devenir indiscutable.

LLF : Tu as déjà porté le maillot des Léopards, tu peux revenir dessus?

W.K : Oui bien sûr, j’ai commencé chez les u19 avec Éric Tshibasu puis j’ai porté le maillot des espoirs avec le coach Christian Tsingi et Otis Ngoma. Ensuite j’ai eu ma première sélection avec les A en 2010 sous les ordres de Robert Nouzaret face à l’Arabie Saoudite.

LLF : Tu as suivis la CAN,  qu’à tu pensé de la prestation des léopards?

W.K : Je souhaite félicité les joueurs ainsi que le staff, ils ont rendu fier tous les congolais. Plus personne ne cache qu’il est congolais. Youssuf Mulumbu à rempli son rôle de grand frère, et il faut vraiment félicité le coach Ibenge. Tous le monde connaît l’équipe de la RDC maintenant.

LLF : A titre personnel, quels sont tes objectifs avec les Léopards ?

W.K : Il y a de la concourence c’est bien, ça veux dire qu’il y a plein de bons joueurs. Donc je me dois de progresser, continuer de travailler pour donner le maximum.

Ensuite l’équipe doit progresser, on doit dépassé le Ghana ou la Côte d’ivoire et aller à la coupe du monde. Suivre l’élan de notre bonne CAN. J’espère que le stage ce passera bien. On doit battre l’Irak. On avancera étape par étape et créer une véritable dynamique.

LLF : Dans les convoqué pour le stage il y a beaucoup de nouveaux joueurs dont des binationaux, qu’en penses tu ?

W.K : Les résultats de la CAN on eu un excellent impact. Certains avait des doutes,  ils ont vu que le pays progresse. La République Démocratique du Congo à beaucoup de talents, dans chaque grand championnat il y a un congolais qui est très bon. Ce n’était qu’une question de temps.

LLF : As tu un message pour le peuple congolais ?

W.K : Déjà merci au coach Ibenge de m’avoir appelé pour le stage c’est un plaisir de porté le maillot de la RDC et de défendre mon pays. Je demande de la patience au peuple congolais,  il faut être ensemble car on se bat pour la même cause c’est à dire la progression et le succès.  Soyons unis, si quelqu’un refuse il faut respecter ce choix.

LLF : Merci beaucoup Wilson, bon courage et bonne continuation pour la fin de la saison avec ton club. Et bon stage à Dubaï avec les Léopards.

W.K : Merci beaucoup à vous.

Sharly Mabussi s’exprime

Sharly Mabussi

Sharly Mabussi, ce nom ne vous dit rien pour le moment mais gardez le dans un coin de votre tête. Ce latéral gauche fait parti de nos jeunes talents de demain qui ont le désir de porter les couleurs de leur pays d’origine. Nous sommes allés à sa rencontre et nous avons à cœur de vous présenter ce jeune au peuple congolais.

Léopard Leader Foot : Peux-tu nous faire une brève présentation de toi et de ton parcours sportif jusqu’à maintenant ?

Sharly Mabussi :Je m’appelle Sharly Mabussi. J’ai commencé le foot à 9 ans, un an après ma venue en France, au Stade Mayennais FC où j’ai participé à la coupe nationale des benjamins en 2008. A mes 16 ans, j’ai signé au Stade Lavallois pour 3 ans. J’y ai joué dans la catégorie des U17 Nationaux où l’on a fini 3éme de notre groupe. J’ai été surclassé sur certains matchs avec les U19 nationaux avec qui j’ai fait notamment les 8ème de finale de la coupe Gambardella  avec ce groupe qui a été jusqu’en demi-finale de la coupe contre Auxerre l’année dernière. Ensuite, j’ai intégré les U19 cette saison.


A la suite de cela, nous avons été éliminés lors de la 1ère rencontre contre le Tour FC. J’ai été suspendu pendant 5 matchs ce qui a mis un peu d’ombre à ma saison. Mais il faut noter que j’ai quand même fait 7 apparitions avec la CFA2.

LLF :  Tu évolues à quel poste actuellement ?

SM : Latéral gauche, mais je peux évoluer plus haut aussi.

LLF : Rêves-tu d’un contrat pro aujourd’hui hui ?

SM : Je n’en rêve pas, c’est un objectif que j’aimerais réussir, à court terme.

LLF : Quels sont tes objectifs personnels ?

SM : Signer mon premier contrat pro avec mon club formateur d’ici deux ans maximum et m’imposer en équipe première. Et après, si Dieu le veut, partir dans un autre club pour devenir plus grand.

LLF : Quelles sont tes impressions sur les Léopards à la CAN 2015 ?

SM : Ils m’ont énormément impressionné. Cette 3ème place est méritée, ils ont prouvé à tous que le football congolais avait progressé. Par là, ils m’ont donné à moi aussi l’envie de défendre les couleurs de mon pays.

LLF : La CAN des U23 à Kinshasa a été délocalisée, quel est ton ressenti ?

SM : C’est une déception, pour le pays surtout parce que ce genre d’évènement ne peut qu’être bénéfique pour le pays organisateur.

LLF : Un mot pour les congolais ?

SM : Oui, tout d’abord, je suis fier de mon pays et dans toute les situations, les bonne comme les mauvaises. Il faut qu’on grandisse et nous y arriverons que si nous unissons nos forces pour les mêmes causes. Et je vais finir en lingala : Ba congolais, tosala nyonso mpo tozwa qualification mpo na Coupe du monde 2018 mpe mboka na biso etelema !

LLF : Très bien un dernier mot pour Léopard Leader Foot ?

SM : Léopard Leader Foot est un très bon site, qui nous tient toujours informé de l’actualité footballistique congolaise. Ca fait plaisir de voir que vous êtes sérieusement investis dans ce que vous faites, et je ne peux vous souhaiter que de continuer et bonne chance !