Glody Lilepo : «Mon objectif c’est de jouer en Europe !»

Actuellement avec l’équipe nationale pour le stage en Tunisie Glody Lilepo, le nouveau talent offensif de notre football local s’est exprimé au micro de Léopard Leader Foot. Son profil ? Un joueur rapide capable de déborder. À 23 ans le joyaux de l’AS Vita Club de Kinshasa nous parle de son parcours et ses objectifs.

Glody Lilepo : «Mon objectif c’est de jouer en Europe !»

Interview de Miguel Quintais : Eupen, Makelele, Congo, il nous dit tout !

Quintais.. Ce nom ne vous dit peut-être rien mais il s’agit d’un jeune joueur congolais de 19 ans évoluant à Eupen en Belgique. L’ancien joueur de l’Olympique de Kinshasa où il a été coéquipier d’André Bukia, s’est exprimé à cœur ouvert. Nous sommes allés à la rencontre du jeune ailier.

«Je m’appelle Miguel Quintais je vais avoir 20 ans. Mon nom complet est Carlos Miguel Musset Quintais. Je suis né à Kinshasa. J’ai grandi, étudié et joué au foot là-bas jusqu’à mes 15 ans (Olympique de Kinshasa). Je suis ailier. J’ai 2 frères, un grand et un petit. Je suis parti du Congo pour vivre en Belgique, j’ai ensuite suivi une scolarité à Namur et à Bruxelles et au niveau du foot je me suis inscrit à l’académie de Seth Nkandu (N’seth académie) ou j’ai joué jusqu’à mon arrivé à Eupen.»

Que retiens-tu du Congo ?

«Beaucoup de choses. Le Congo c’est tous mes souvenirs d’enfance, les amis, la famille, le foot dans la rue, l’ambiance, la nourriture…»

Miguel a effectué sa première apparition en professionnel lors de la Coupe de Belgique.

«C’est la première partie d’un rêve qui se réalise j’ai travaillé vraiment dur pour y arriver et je dois continuer pour atteindre mes prochains objectifs.»

Malgré ces débuts, Miguel reste lucide. Il faudra d’abord essayer de s’installer dans le monde professionnel.

«Mon objectif est d’abord m’installer dans le monde professionnel et ensuite aller étape par étape. Les joueurs que j’apprécie ? Cristiano Ronaldo et Yannick Bolasie.

J’ai la chance également de m’entraîner sous les ordres de Claude Makelele et d’avoir eu comme partenaire Zola Matumona Roum quand j’étais chez Seth pendant quelques mois.»

«C’est impressionnant j’apprends tous les jours avec lui, on profite tous de son expérience du haut niveau. Il est très exigeant, il travaille sur tous les détails.»

Suis-tu l’évolution des léopards de la RDC ?

Je suis les résultats avec grande attention, je regarde le plus de matchs possible. Il y a des joueurs de talent dans toutes les lignes et j’espère vraiment qu’ils vont se qualifier pour la CAN 2019.

Le projet des jeunes (U23 notamment) pourrait-il t’intéresser ?

Ce serait un honneur d’être appelé en équipe nationale.

Un dernier mot pour les supporters d’Eupen (son club) et les supporters congolais ?

Qu’on soit joueur ou supporter, on partage tous la même passion pour le foot et que ce soit pour Eupen ou pour le Congo. On va dans les semaines, les mois qui viennent vivre des moments importants.

Chancel Mbemba : C'était mon rêve!

Le défenseur congolais Chancel Mbemba a signé pour 4 saisons au FC Porto. Il va retrouver la Ligue des Champions, compétition au quelle il a participé avec Anderlecht. Il s’est exprimé à travers le site officiel de son nouveau club.

« C’est une grande fierté pour moi, car je sais, tout le monde le sait, le FC Porto. Je suis très heureux d’être ici, c’est un rêve que j’ai eu depuis que j’étais en Afrique et j’ai vu les matchs du FC Porto en Ligue des Champions, je connais les grands joueurs qui ont traversé ce club et je veux montrer que je suis capable. que j’ai. Je ferai de mon mieux avec cette chemise.

Je me souviens du FC Porto qui a remporté la Ligue des champions avec José Mourinho. Mon joueur préféré cette année était Deco, je l’ai vu jouer plusieurs fois quand il était en Afrique. A cette époque, je ne pensais pas qu’un jour je pourrais jouer dans cette grande équipe et je dois donc remercier tout le monde, les directeurs du FC Porto, qui voulaient que je vienne ici pour jouer. Je veux donner tout ce que je peux pour le club.

Je vais travailler pour gagner ma place parce que je préfère avoir de la compétition. Je veux donner tout ce que j’ai pour montrer ce que je peux faire pour tout le monde. Je suis venu ici pour gagner des titres, mais avant tout je continuerai à travailler pour gagner. Si je travaille bien, je crois que je peux le faire. Je veux tout donner, comme tout le monde le fera, mais nous devons travailler. »

credit image : fcporto

Anthony Mossi : «J’ai gouté à l’équipe nationale et j’ai envie d’y retourner»

Le gardien congolais Anthony Mossi (23 ans, FC Chiasso) s’est exprimé à cœur ouvert sur la sélection congolaise, sa situation en club et bien sûr ses ambitions.


Bonjour Anthony, le peuple congolais connaît un peu ton nom puisque tu as récemment été sélectionné, mais qui se cache derrière le personnage ?

Tout d’abord bonjour à tous,

Comme vous pouvez le savoir je m’appelle Anthony Mossi j’ai 23 ans et je suis gardien de but.

Concernant ma carrière sportive, actuellement je joue au sein du FC Chiasso en Suisse et ça se passe bien. J’ai du temps de jeu et mes dirigeants qui me font confiance il y a de bel perspective en vue.

Qui est ton idole en football ?

Comme idole étant jeune j’avais Edwin Van der Saar et maintenant je suis très admiratif de David de Gea.

Quelle est ta principale qualité ?

Qualité principale, je suis explosif sur ma ligne et sur les sorties aériennes.

Quelle a été ta réaction suite à ta convocation lors du dernier rassemblement ?

Lorsque j’ai su ma convocation, j’étais très honoré et fier de porter les couleurs de mon pays.

Bien sûr maintenant que j’ai gouté à l’équipe nationale il est claire que j’ai envie d’y retourner et cela va passer par le travail quotidien que je fais en club ainsi que mes performances afin d’y goûter encore.

Un dernier mot pour le peuple congolais ?

La seule chose que j’ai à dire au peuple congolais c’est MERCI pour l’accueil qu’ils nous ont réservé lors du stage à Kinshasa avant de partir en Tanzanie. Et que c’est qu’avec leur soutien qu’on pourra faire de belles choses.

Credit image : Papy Ngandu