La situation de Firmin Mubele inquiète à quelques mois de la CAN

L’ailier congolais du Toulouse FC, Firmin Mubele Ndombe (24 ans), traverse une période compliquée et pire depuis son arrivée en Europe en janvier 2017. L’international congolais ne joue quasiment pas dans son club, et sa situation devient de plus en plus inquiétante à quelques mois de Coupe d’Afrique des nations 2019.

Le joueur formé à l’AS Vita Club, finaliste malheureux de la ligue des champions de la CAF 2014 avec ce club, a été acheté par le Stade Rennais (D1 Française) , après la CAN Gabon 2017, où il a fait une compétition normale, avec à son compte, un but et deux passes décisives.

Arrivé en plein milieu du championnat français en provenance de Qatar (Al Ahly Doha) , le meilleur joueur africain (2014) évoluant sur le continent , a laissé bonne impression chez les rouges et noirs sous les commandes de Christian Gourcuff.

Élu meilleur joueur du club après 6 mois seulement, le congolais n’avait pas eu de problème d’adaptation au football Européen, jusqu’à l’arrivée de Sabri Lamouchi qui lui, n’a pas beaucoup apprécié le profil du buteur Rennais.

Prêté puis racheté par Toulouse (TFC) , Firmin Mubele ne va pas toujours retrouver ses repères car n’ayant pas gagner une place dans le 11 de départ des mauves pendant toute saison. Partira ou partira pas ? le mercato hivernal n’a pas souris à l’attaquant congolais, malgré les nombreuses pistes sans succès.

Par conséquent, le surnommé «Kata Fumbwa» devrait se contenter à resté sur le banc, parfois absent sur la feuille du match alors que les grandes échéances approchent avec son équipe nationale la RDC, en l’occurrence les éliminatoires de la CAN au mois de Mars prochain, et la CAN proprement dite en Juin en Égypte.

Les congolais s’inquiètent de la situation de leur joueur qui, à force de jouer de moins en moins, ne propose plus grand chose en équipe nationale, surtout qu’il ne marque quasiment plus.

Vita Club déjà à Casablanca avant l’Algérie

La première délégation de Vita Club composée de 18 joueurs, a quitté Kinshasa le jeudi 7 janvier dans la matinée (4heures), en direction de Casablanca au Maroc, avant de traverser à Saoura (Algérie) où ils seront reçus par la Jeunesse Sportive Saoura le mardi 12 février prochain, pour le compte de la 4ème journée de la ligue des champions de la CAF 2019.

Arrivés à 11h, heures de Casablanca, en attendant le reste de la délégation qui sera composée du staff technique ainsi que le staff médical, les dauphins noirs feront un petit stage bloqué au Maroc, avant d’aller en Algérie.

Rappelons que V. Club a affronté ce même club le 2 février dernier à Kinshasa, et se sont séparés sur le score nul de deux buts partout.

Ainsi, les congolais occupent la deuxième place du groupe D avec 4 points, derrière Al Ahly (7pts) et devant Simba AS (3pts). Le club algérien est dernier avec 2 points.

La prise de pouvoir de Francis Kazadi

Depuis son retour dans l’effectif de l’As Vclub, Francis Kazadi Kasengu prouve le meilleur que l’on pouvait penser de lui. Sans vouloir rester dans l’ombre du patenté buteur Makusu, Kazadi se montre décisif et important pou son équipe. Le surnommé Zadio répond dans les grands rendez-vous comme lors du derby de Kinshasa contre Dcmp où il inscrit le 2e but. Son doublé face à Don Bosco en championnat a démontré son sens de se muer en véritable killer.

Kazadi s’est beaucoup épanoui dans la finition comme dans le jeu collectif. Son emplacement et sa pointe de vitesse ont évolué et lui permet d’être impliqué dans les bons coups. Toujours aux côtés de Jean-Marc Makusu, Kazadi a pris le pouvoir dans la ligne offensive de ce Vita en mode appétits de buts.

En campagne africaine, le natif de la capitale monte en puissance. Passeur lors de la démonstration face à Simba 5-0, il est buteur contre la JS. Saoura et beaucoup plus altruiste dans la surface pour son compère JMMM. Kazadi a aussi été celui qui a décanté la situation face à Rangers en égalisant.

Avec la bonne gamme de prestations qu’il livre depuis le début de la saison, Francis Kazadi est en forme. Garder ce cap de performance sur le long terme serait bénéfique pour ce Vita, souvent dépendant de Makusu.

La prise de pouvoir de Francis Kazadi

Depuis son retour dans l’effectif de l’As Vclub, Francis Kazadi Kasengu prouve le meilleur que l’on pouvait penser de lui. Sans vouloir rester dans l’ombre du patenté buteur Makusu, Kazadi se montre décisif et important pou son équipe. Le surnommé Zadio répond dans les grands rendez-vous comme lors du derby de Kinshasa contre Dcmp où il inscrit le 2e but. Son doublé face à Don Bosco en championnat a démontré son sens de se muer en véritable killer.

Kazadi s’est beaucoup épanoui dans la finition comme dans le jeu collectif. Son emplacement et sa pointe de vitesse ont évolué et lui permet d’être impliqué dans les bons coups. Toujours aux côtés de Jean-Marc Makusu, Kazadi a pris le pouvoir dans la ligne offensive de ce Vita en mode appétits de buts.

En campagne africaine, le natif de la capitale monte en puissance. Passeur lors de la démonstration face à Simba 5-0, il est buteur contre la JS. Saoura et beaucoup plus altruiste dans la surface pour son compère JMMM. Kazadi a aussi été celui qui a décanté la situation face à Rangers en égalisant.

Avec la bonne gamme de prestations qu’il livre depuis le début de la saison, Francis Kazadi est en forme. Garder ce cap de performance sur le long terme serait bénéfique pour ce Vita, souvent dépendant de Makusu.

Débriefing National : Mazembe et Vita Club en feu, Maniema Union menace le DCMP !

 Le championnat national est à son dernier virage, son épilogue. Le sprint s’impose pour les vrais concurrents, ceux qui aspirent au triomphe final. Entre la reconquête et la conservation du titre, le TP Mazembe et l’As Vita Club ne s’offrent pas de cadeaux. Une bataille revêche, d’abord à distance avant le grand rendez-vous.

Cette semaine, tous les ingrédients étaient bien réunis pour gouter à la sauveur du football congolais. De Goma à Kinshasa en passant par Kindu et Lubumbashi, il y avait de buts, des joueurs exceptionnels. Si les deux premiers sont confortables dans leurs fauteuils mais se regardant droit dans les yeux, la guerre est indécise pour la précieuse 3e place. Une place qualificative en Afrique, tenue sans force par DCMP, convoitée par Maniema et Dauphins, même Lupopo.

Voici les résultats de la semaine:

Dauphins 2-1 Rangers


Le club de Goma a signé une deuxième victoire de rang en manche retour, grâce notamment à un doublé de Fabrice Yuma. Avec 29 points, Dauphins grimpe à la 5e place.

DCMP 2-0 Bazano

C’était le premier match de Dark Kabangu avec Dcmp et c’était son premier but. Junior a doublé la mise. Après ce match, l’entraîneur Italien Agostinelli Andréa des Immaculés a démissionné.

Nyuki 0-2 Lupopo

Les cheminots se sont relancés dans la course à la 3ème place e dominant l’As Nyuki avec de leur zimbabwéen Rodrigue Mutuma. Un succès bon pour le moral du club de Lupopo qui caresse le rêve africain à la fin de la saison.

Dragons 1-1 Bazano

Pour son dernier match dans son séjour difficile à Kinshasa, la JS. Groupe Bazano a concédé un nul de 1-1 face Dragons dans un match de lanternes rouges.

Lubumbashi Sport 2-0 Don Bosco


Sur un doublé de Éric Kabwe, les Kamikazes ont surpris Don Bosco. Deux buts qui permettent à jeune joueur de totaliser 10 buts en championnat et meilleur buteur provisoire.

Maniema Union 3-0 Montbleu

Sérieux prétendant à la 3e place, l’As Maniema Union ne lâche pas de points. Victoire nette dessinée en une mi-temps sur de buts de Mapumba, Kilangalanga et Baoyi. 35 points à trois de DCMP. Les poulains de Lusadisu ont leur destin en face.

Mazembe 4-1 DCMP

Il n’y a pas eu d’adversité dans ce choc. Les Corbeaux l’ont survolé avec Jackson Muleka, auteurs d’un doublé (11 buts) Issama et Ushindi. Dark Kabangu a marqué mais DCMP est dans une vraie tempête.

Vclub 3-0 Sanga Balende

Un doublé de Kazadi qui arrive à 11 buts aussi et un joli but de Glody Ngonda ont fait chuté Sanga en dent-de-scie cette saison.

Classement : 
1. Mazembe 52 (- un match)
2. Vita Club 50
3 DCMP 38

La situation de Firmin Mubele inquiète à quelques mois de la CAN

L’ailier congolais du Toulouse FC, Firmin Mubele Ndombe (24 ans), traverse une période compliquée et pire depuis son arrivée en Europe en janvier 2017. L’international congolais ne joue quasiment pas dans son club, et sa situation devient de plus en plus inquiétante à quelques mois de Coupe d’Afrique des nations 2019.

Le joueur formé à l’AS Vita Club, finaliste malheureux de la ligue des champions de la CAF 2014 avec ce club,  a été acheté par le Stade Rennais (D1 Française) , après la CAN Gabon 2017, où il a fait une compétition normale, avec à son compte, un but et deux passes décisives.

Arrivé en plein milieu du championnat français en provenance de Qatar (Al Ahly Doha) , le meilleur joueur africain (2014) évoluant sur le continent , a laissé bonne impression chez les rouges et noirs sous les commandes de Christian Gourcuff. 

Élu meilleur joueur du club après 6 mois seulement,  le congolais n’avait pas eu de problème d’adaptation au football Européen, jusqu’à l’arrivée de Sabri Lamouchi qui lui, n’a pas beaucoup apprécié le profil du buteur Rennais.

Prêté puis racheté par Toulouse (TFC) , Firmin Mubele ne va pas toujours retrouver ses repères car n’ayant pas gagner une place dans le 11 de départ des mauves pendant toute saison. Partira ou partira pas ? le mercato hivernal n’a pas souris à l’attaquant congolais, malgré les nombreuses pistes sans succès.

Par conséquent, le surnommé «Kata Fumbwa» devrait se contenter à resté sur le banc, parfois absent sur la feuille du match alors que les grandes échéances approchent avec son équipe nationale la RDC, en l’occurrence les éliminatoires de la CAN au mois de Mars prochain, et la CAN proprement dite en Juin en Égypte.

Les congolais s’inquiètent de la situation de leur joueur qui,  à force de jouer de moins en moins, ne propose plus grand chose en équipe nationale, surtout qu’il ne marque quasiment plus.