Préparation au CHAN 2020 : La RDC face au Rwanda demain !

La République démocratique du Congo affrontera le Rwanda ce mercredi 18 septembre 2019. Il s’agit d’un match amical international. Nos léopards préparent le match face à la République Centrafricaine ce dimanche. Le match face au Rwanda se disputera au stade des martyrs de Kinshasa. L’équipe nationale du Rwanda est actuellement à Kinshasa. Elle s’est entraînée ce mardi 17 septembre 2019 au stade des martyrs. Nos léopards ont également pris par un entraînement ce mardi. L’équipe nationale du Congo version CHAN sera privée d’Issama Mpeko et Kevin Mondeko (blessés).

https://www.instagram.com/p/B2h0aWCCh9O/?igshid=16icqx130vsf2

Béni Badibanga : «Je soutiens mes aînés dès que j’en ai l’occasion»

Beni Badibanga, né le 19 février 1996 à Kinshasa, est un footballeur originaire de la RDC. Il évolue au poste d’ailier gauche à Waasland-Beveren. Joint par téléphone, il s’est exprimé sur ses objectifs, la sélection congolaise et sur son parcours.

Qui es-tu ?

Je m’appel Badibanga Diata Béni, j’ai 23 ans et je suis capable d’évoluer à toutes les positions offensives. Pour le moment j’évolue à Waasland-Beveren, en D1 belge.

J’ai commencé à l’âge de 5 ans par du mini foot, en France, puis je suis passé par Waterloo et Braine (deux villes belges a quelques encablures de Bruxelles) depuis mes 6 ans jusque mes 12 ans. J’ai finalement atterri à Tubize (toujours en Belgique) jusqu’à mes 15 ans.

J’ai intégré l’académie du Standard de Liège où j’ai effectué mes débuts professionnels à 19 ans. J’ai été prêté aux Pays-Bas, à Roda JC. J’ai également fait l’objet d’un prêt au Lierse (Belgique) puis j’ai décidé à 22 ans de partir pour avoir plus de temps de jeu, sans dépendre du Standard où j’ai quand même passé de bon moments.

Aaron Tshibola a rejoint ton club..

Oui c’est un très bon joueur qui va beaucoup nous aider cette saison.

Que penses-tu du championnat belge ?

C’est un bon championnat où on peut commencEt pour se préparer au plus haut niveau.

Ton regarde vis à vis du Congo ?

Pour l’instant j’ai été spectateur, mais j’ai soutenu mes aînés dès que j’en avais l’occasion. Je serais bien sûr partant pour intégrer le projet.

Mon objectif est d’être le plus décisif possible ce qui me permettrait d’atteindre le haut niveau et d’intégrer une équipe nationale, pour goûter au foot International.

Que c’est qu’on peut te souhaiter ?

D’atteindre mes objectifs.

Christian NSENGI le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale, qui est-il ?

À 55 ans, le Directeur Technique National nommé depuis 2018 va assurer l’intérim pendant une durée de douze mois selon les souhaits du président de la FECOFA Constant OMARI.

Christian NSENGI à décrocher son diplôme UEFA PRO LICENCE le jeudi 11 avril 2019. Le diplôme qualifie un entraîneur de pouvoir diriger un club de football de 1ère Division en Europe, soit le même que les coach européens il a donc toutes les compétences pour assurer l’intérim.

C’est lui qui ramène le projet des léopards espoirs en 2002 avec à ses côtés le technicien Bibey MUTOMBO KALAMBAYI , d’où sont sorties les noms comme Hérita ILLUNGA , Christian KINKELA , Ndumbu SUNGU ou encore Trésor LUNTALA.

En octobre 2015 il dirige les léopards A alors que l’ex sélectionneur Florent IBENGE était pris par ses obligations avec l’AS VITA CLUB, avec deux victoires à la clé en amical au NIGERIA (2-0) et au GABON (2-1).

Léopards : De l’épopée Ibenge à la mission confiée à Nsengi

La sélection nationale congolaise sera pour la première depuis cinq années dirigée par un autre entraîneur, après une épopée remplie d’émotions, de moment de joie et de malheurs sous les commandes de Jean Florent Ibenge.

Celui qu’on a surnommé « Coach Androïde » a pris l’équipe nationale congolaise en Août 2014 avant les éliminatoires de la CAN 2015 où il était logé dans le même groupe que la côte d’Ivoire, le Cameroun et la Sierra-Leone.

Pour le début de son aventure, Ibenge a été battu d’entrée par le Cameroun 2-0 à domicile (Lubumbashi), avant qu’il ne réalise l’un des meilleurs matchs de son parcours avec la RDC face à la côte d’Ivoire à Abidjan (3-4).

De justesse, la RDC s’était la CAN 2015 après être repêchée comme meilleur troisième, et va plus tard remporter la médaille de Bronze avec Florent Ibenge, le depuis d’une aventure plus au moins réussie.

Ensuite, s’en suivra une série de victoires pour la RDC en 2016, jusqu’à terminer première de son groupe des éliminatoires CAN 2017, aux côtés de L’Angola, la RCA et Madagascar.

Une période de succès et d’espoir pour le football congolais a commencé en cette période où les congolais rêvaient d’une qualification à la coupe du Monde Russie 2018, rêve qui a permis à tous les binationaux congolais d’y croire, enthousiasmés par la chanson « Fimbu »

Gaël Kakuta, Jordan Ikoko, Cédric Bakambu, Marcel Tisserand, Paul-José Mpoku, et autres noms tant rêver par les supporters congolais ont été effectivement devenus « Léopards », et vont jouer leur première CAN avec la RDC au Gabon.

Une phase de poule réussie pour la RDC, sans défaite, 7 points, 6 buts marqués, 3 encaissés, premier du groupe devant le Maroc, la côte d’Ivoire et le Togo, avant de se faire éliminer précocement par le Ghana en quart de finale, alors que la RDC était largement supérieure.

Grosse déception pour les supporters et les joueurs qui n’ont pas digéré les méthodes de l’entraîneur qui, selon les analystes accusait des grosses limites préjudiciables pour la suite.

Coup sur coup, les léopards vont encore rater de se qualifier à la coupe du monde, après une inoubliable débâcle à Kinshasa face à la Tunisie (2-2), rejoint au score à douze minute de la fin alors qu’ils menaient 2-0.

Période de vache maigre sans doute pour Florent Ibenge qui n’était plus l’homme de la situation. Critiqué et poussé vers la sortie en 2018, l’entraîneur a résisté jusqu’à la qualification de la CAN 2019.

Égypte, la goûte d’eau qui déborde le vase, un parcours pas éloquent avec une seule victoire seulement contre Zimbabwe (4-0) et une élimination en huitième, Florent Ibenge fait ses adieux dès Alexandrie.

Le 7 Août 2019, le divorce sera finalement consommé entre l’équipe nationale de la RDC et Florent Ibenge, qui sera encensé par quelques joueurs sur le net pour le remercier.

Une nouvelle page de l’équipe congolaise s’ouvre, cette fois avec Christian Nsengi Biembe au volant et sera accompagné par Chris Oualembo, Trésor Lualua, Robert Kidiaba et Mwinyi Zahera, qui joueront au départ l’intérim de 6 mois avec pour objectif, stabiliser la sélection nationale congolaise.

Christian Nsengi sélectionneur de la RDC !

Après la démission de Florent Ibenge, la Fédération congolaise a nommé Christian Nsengi-Biembe comme nouveau sélectionneur des Léopards, pour les six prochains mois. Le technicien occupait la fonction de directeur technique national depuis 2018.

Christian Nsengi s’occupera également de l’équipe pour le CHAN !

Le nouveau staff technique des Léopards seniors de la RDC, dirigé par Christian Nsengi va également conduire l’équipe nationale constituée des joueurs locaux pendant les éliminatoires du Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN Cameroun 2020).

La RDC, pour rappel, va jouer son match qualificatif face à la République Centrafricaine (RCA) au mois de septembre à Bangui et en octobre à Kinshasa.