RDC – Gabon : Une rencontre à ne pas perdre

Tout à gagner et tout à perdre. 

Deux nations qui ont pour objectif de se relancer après la CAN 2019 mitigée des Léopards et la non participation des Gabonais lors du dernier exercice continental. Pour cela, Christian Nsengi et son staff ont publié une liste de 25 noms. 

Une victoire permettrait de prendre de l’avance sur un potentiel concurrent à la qualification. La compagne qualificative de la CAN 2019 doit nous servir de leçon. Privés de Gael Kakuta, (absent suite à une blessure qu’il doit soigner convenablement), nos Léopards affichent un regard très offensif sur le papier. 

À domicile nos fauves devront poursuivre l’image positive donnée lors du match face à l’Algérie le mois dernier. Rendez-vous à Kinshasa.

Le football féminin, une stratégie à revoir

La République Démocratique du Congo a la chance d’avoir une sélection féminine. Celle-ci s’est brillamment démenée lors de la campagne qualificative pour les Jeux Olympiques de 2020. Malheureusement, après avoir éliminé la Tanzanie et la Guinée équatoriale, elle s’est faite éliminer par les mondialistes camerounaises.

Doit-on attendre la prochaine campagne pour faire progresser notre football féminin ? 

La réponse est bien évidemment négative. Siégeant à la 118ème place au classement FIFA, l’équipe se doit de progresser. 

Premièrement, les analystes et les médias devraient unir leur force pour conscientiser les instances et le gouvernement a l’importance d’investir dans le football féminin. Il faudrait mettre ce sport sur un même pied d’égalité que le football masculin car rappelons qu’il s’agit du même métier ! Nos dames méritent donc un aussi bon traitement que les hommes, qu’il soit d’ordre financier (primes et prise en charge) ou sportif.

Dans nos rues, de Kinshasa en passant par Mbuji-Mayi, Lubumbashi, Goma, Butembo, Kisangani, Bukavu et bien d’autres, les jeunes rêvent d’intégrer les gros clubs du championnat et pourquoi pas un jour représenter leur pays… mais qu’en est-il des jeunes filles ? Malheureusement l’inexistence d’un championnat répandu dans tout le pays, à l’instar du football masculin, ne permet pas à nos jeunes de s’exprimer convenablement.

Les instances doivent essayer de vendre l’image du football féminin afin d’attirer des sponsors et pourquoi pas organiser un championnat ou des compétitions afin de structurer convenablement les sélections féminines des U17 à l’équipe A.

En clair, il faut :

⁃ Conscientiser les instances du football congolais afin d’organiser des tournois en RDC avec des nations africaines afin d’évoluer;

⁃ Organiser des stages à l’étranger comme chez les hommes afin de permettre à la sélection d’engranger de l’expérience, mais aussi découvrir d’autres façons de travailler.

⁃ Faire un recensement des joueuses originaires de la RDC à l’étranger afin de les convaincre d’intégrer le pays. 

Le football féminin à sa place dans notre société ! À nous de le valoriser et de faire de nos Léopards Dames une grande nation d’Afrique.

Les choix du staff technique

Comme vous le savez, Christian Nsengi a rendu publique sa sélection pour affronter le Gabon et la Gambie lors de la première et seconde journée des éliminatoire de la CAN 2021.

Le staff des Léopards a innové avec les premières convocations chez les A de Nelson Balongo, Dieumerci Mukoko Amale, Jonathan Okita, Enzo D’Alberto, Timothy Fayulu, Nill de Pauw et Riffi Mandanda.

5 gardiens, de quoi avoir une idée pour la suite 

L’expérimenté Robert Kidiaba aura l’occasion de voir à l’oeuvre 5 gardiens. Ce n’est pas un secret, on sait que ce poste est à pourvoir. Si tous ne jouerons pas, le staff aura l’occasion de les observer durant les session d’entraînement.

Les retours de Fabrice Nsakala, Marcel Tisserand, Jordan Ikoko et Christian Luyindama… Mukoko le novice !

La défense congolaise sera pratiquent la même que lors du stage en France, à l’exception des retours de Fabrice Nsakala (actuellement en forme en Turquie), et des retours de blessures de Jordan Ikoko, Marcel Tisserand, Christian Luyindama.

Quant à Mukoko Amale, qui surfe sur ses bonnes performance avec le DCMP, cette sélection est une véritable récompense pour ce joueur qui nous a confié être « extrêmement fier de porter le maillot des A ».

Un milieu sans Edo Kayembe et Jacques Maghoma

Pas de véritable sentinelle de formation dans cette sélection mais on note une masse de joueurs technique pouvant apporter de la vitesse, casser des lignes, jouer techniquement juste comme l’habitué Mpoku ou encore le talentueux Gael Kakuta.

Wilfred Moke, cette saison comme sentinelle, ou encore Samuel Moutoussamy et Imbula, qui en ont les capacités, pourraient être utilisés à ce poste.

Avec un nouveau système (composé d’une pointe basse et deux milieux relayeurs se portant vers l’avant), le staff a composé sa sélection de 80% d’éléments présents lors du derniers stage.

Ce système avait parfaitement fonctionné face à l’Algérie.

Une attaque dynamique et quelques nouveauté 

Les retours de Jody Lukoki (en forme avec son club), Jonathan Bolingi (auteur d’un doublé cette semaine) sont une excellente nouvelle.

Jonathan Okita (meilleur buteur et meilleur passeur de son club cette saison pour le moment), est un ailier plutôt technique.

Jackson Muleka est également présent tandis que Nill de Pauw finalisera ses démarches administratives.

Éliminatoires CAN 2021 : les 30 de Christian Nsengi pour le Gabon et la Gambie

Le sélectionneur national de la République Démocratique du Congo, Christian Nsengi-Biembe, vient de publier la liste des 30 joueurs pour les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui se déroulerai au Cameroun en 2021.

CHAN 2020 : Les Léopards de la RDC iront au Cameroun

Sans grande surprise, les Léopards de la République démocratique du Congo obtiennent leur qualification pour la prochaine édition du Championnat d’Afrique des Nations. Nos fauves sont de retour dans la compétition après l’échec de 2018. Les hommes de Christian Nsengi ont fait la différence face à la République Centrafricaine. Une victoire net et sans bavure 4-1 au Stade des Martyrs de Kinshasa. Joel Beya à été élu homme du match.

Le système de jeu de Christian Nsengi commence à prendre forme avec l’équipe nationale A’. Des latéraux ultra présents et un dynamisme dans l’animation offensive. Joel Beya a été très efficace. Mukoko Amale était très en vu. Le but centrafricain a toutefois gâché la fête.

Vainqueur de la compétition en 2009 et en 2016, notre sélection n’a pas tremblé et sera du voyage pour le Cameroun (pays organisateur du CHAN). Il s’agit de la sixième édition du CHAN qui met en compétition les 16 meilleures équipes africaines locales, réparties en quatre poules de quatre équipes. Cette compétition est réservée aux joueurs évoluant en club sur le continent africain.

Outre la RDC, d’autres nations ont validées leur ticket pour la compétition : le Maroc, la Zambie, la Tanzanie, le Rwanda, le Togo, la Namibie, l’Ouganda et le Zimbabwé. Le Cameroun est bien évidemment qualifié automatiquement, en tant que pays organisateur de la compétition.

Les dirigeants de la Confédération Africaine de Football souhaitent que le CHAN 2020 se déroule au mois d’avril prochain.

Préparation au CHAN 2020 : La RDC face au Rwanda demain !

La République démocratique du Congo affrontera le Rwanda ce mercredi 18 septembre 2019. Il s’agit d’un match amical international. Nos léopards préparent le match face à la République Centrafricaine ce dimanche. Le match face au Rwanda se disputera au stade des martyrs de Kinshasa. L’équipe nationale du Rwanda est actuellement à Kinshasa. Elle s’est entraînée ce mardi 17 septembre 2019 au stade des martyrs. Nos léopards ont également pris par un entraînement ce mardi. L’équipe nationale du Congo version CHAN sera privée d’Issama Mpeko et Kevin Mondeko (blessés).

https://www.instagram.com/p/B2h0aWCCh9O/?igshid=16icqx130vsf2