Renaissance revoit la lumière en championnat

Auteur d’un début de saison cauchemardesque, avec une série de 7 matchs sans victoire, le football club renaissance du Congo sort de son silence et enchaîne avec des victoires lors de cette phase retour.

Les oranges ont longuement occupé la zone rouge du championnat, en enregistrant des lourdes défaites de leur histoire, à l’image du (6-0) face à Mazembe et (5-1) face à Dauphin Noir lors de la phase aller, conséquences qui ont causé le limogeage du coach Chico Mukeba, et le remplacement rapide du coach intérimaire Picthou Manza.

Les dirigeants de ce club le plus populaire de la capitale, ont subit une forte pression des supporters qui ont demandé la démission du président Fondateur Pascal Mukuna, qui n’a rien donné en fin de compte.

Arrivée à deux journées de la clôture de la phase aller, le nouvel entraîneur Papy Kimoto et ses nouvelles recrues, en l’occurrence Molinga Falcao, ont apporté du souffle à ce club de Kinshasa. Avec comme résultats,  trois victoires, deux nuls et une défaite.

Ainsi, Renaissance sort de la zone de relégation et se positionne au milieu du tableau, en attendant les grands matchs qui vont lui opposé à Vita Club, Mazembe et DCMP,  respectivement premier, deuxième et troisième au classement. 

Rappelons que ce club a traversé une période de crise au début de la saison, avec l’exclusion de ses deux co-fondateurs dont Antoine Musanganya et Roger Nsingi, qui ont été par la suite rappelé au club grâce à l’implication du président de la FECOFA, Constant Omari.

Talent : Junior Mbele, nouveau chouchou des Immaculés de la capitale !

Arrivé en début de saison à DCMP, Junior Mbele s’est imposé dans un club où il est souvent difficile de se faire accepter par les fans et les dirigeants. Le jeune joueur n’a cessé de monter en  puissance match après match.

Ancien de Dibumba de Tshikapa avec lequel il découvert la linafoot en 2016-2017, transféré à la JS. Groupe Bazano de Lubumbashi où il prend de l’envol en seulement une saison.

Fin technicien, excellent dribbleur, doté d’une conduite de balle hors du commun, percutant et difficile à arracher le ballon dans les jambes, Junior Mbele fait de misères aux adversaires qui cherchent à le contrecarrer.

Depuis un temps, la pépite a développé une intelligence de buteur. Il est décisif dans beaucoup de matches et délivre son équipe du pétrin notamment contre Dragons et de Rangers.

Junior Mbele a su se tisser une place sur la ligne offensive de Dcmp réputée concurrentielle. L’entraîneur italien Andréa compte sur lui fortement dans toutes les échéances.

Mbaki Eusebio Francis, homme providentiel de Don Bosco

 Le CS Don Bosco a joué un sale tour à SM Sanga Balende jeudi à Mbuji-Mayi pour le compte du championnat national 0-2 grâce notamment à Francis Mbaki Eusebio auteur d’un but. Le jeune attaquant a également fait des escarmouches à la défense de Sang et Or, livrant encore une prestation remarquable avec son club.

Natif de Kinshasa, Mbaki arrive si jeune dans la tanière du TP Mazembe, passant ses classes à la KFA ( Katumbi Football Académie). Il se révèle avec cette académie en équipe première qui joue le championnat local de Lubumbashi. Son tandem avec Jackson Muleka( aujourd’hui à Mazembe) fait mouche et tape dans les yeux de nombreux amoureux du ballon rond.

Le jeune Francis Mbaki est promu lors de la saison 2017-2018 au Cs Don Bosco. Il découvert l’élite nationale, la Linafoot. Mais le jeune joueur connaît une saison difficile notamment à cause d’un faible temps de jeu suite à la concurrence au poste d’attaquant, et quelques soucis physiques…

Désormais meilleur buteur du championnat avec 7 buts Francis Mbaki Eusebio se relever comme l’homme providentiel de la montée en puissance des Salésiens de Don Bosco. Espérons que sa croissance ira crescendo.

Talent : Junior Mbele, nouveau chouchou des Immaculés de la capitale !

Arrivé en début de saison à DCMP, Junior Mbele s’est imposé dans un club où il est souvent difficile de se faire accepter par les fans et les dirigeants. Le jeune joueur n’a cessé de monter en puissance match après match.

Ancien de Dibumba de Tshikapa avec lequel il découvert la linafoot en 2016-2017, transféré à la JS. Groupe Bazano de Lubumbashi où il prend de l’envol en seulement une saison.

Fin technicien, excellent dribbleur, doté d’une conduite de balle hors du commun, percutant et difficile à arracher le ballon dans les jambes, Junior Mbele fait de misères aux adversaires qui cherchent à le contrecarrer.

Depuis un temps, la pépite a développé une intelligence de buteur. Il est décisif dans beaucoup de matches et délivre son équipe du pétrin notamment contre Dragons et de Rangers.

Junior Mbele a su se tisser une place sur la ligne offensive de Dcmp réputée concurrentielle. L’entraîneur italien Andréa compte sur lui fortement dans toutes les échéances.

credit image : Many Manu

LINAFOOT : FC Renaissance dans le cauchemar total

La poule aux oeufs d’or, la révélation du football congolais, le club le plus populaire de Kinshasa, l’unité de mesure… Telles sont les appellations attribuées au *Football Club renaissance du Congo*, une formation qui ne vit que ses quatre ans de création, mais qui a une grande considération, et regorge le plus grand nombre de supporters dans la capitale congolaise, au regard de l’engouement qu’à Kinshasa une fois que ce club joue.

Sorti aux entrailles du DCMP, l’équipe des supporters, les « Jamais sans vous » comme ils se font appeler vivent la pire des saisons de leur histoire, suite à des problèmes que traverse cette formation. Des mésententes entre dirigeants, exclusions des uns, vraie-fausse démission des autres, conséquence l’équipe en pâtit .

Après les départs et arrivées des différents coaches et joueurs en l’espace de 4 ans, la saison 2018-2019 est la plus cauchemardesque pour les «Fibo» qui ne savent même pas marquer un seul but en championnat après 5 sorties, sans parler des défaites en répétition à l’image de la plus humiliante (6-0) face au TP Mazembe le dimanche 6 octobre dernier.

Malgré les formidables supporters qui ne cessent d’encourager leur équipe en dépit des tourments qui affectent ce club, la saison ne semble visiblement pas être très bonne pour l’écurie Orange qui se classe au bas du classement avec un petit point.

Débriefing National : Une semaine de scores fleuves, de spectacle et buts splendides !

On ne cessera de le dire, la RD Congo est une véritable terre du football. Des matches spectaculaires, des ambiances de folies dans des stades contenant 80.000 personnes et de buts géniaux étaient au rendez-vous

Sans jambages, la Vodacom ligue 1 a pris un rythme infernal.

Voici les temps forts de la semaine :

Mardi au stade de la Kamalondo.

Mazembe – Lubumbashi sport

Le TP Mazembe effectuait son entrée en lice au championnat national et jouait pour la première fois après sa débâcle en ligue des champions. Sans bavure, les Corbeaux ont surclassé Lubumbashi 4-0 avec des buteurs différents : Glody Likonza, Elia Meschack, le malien Aboudoulaye Sissoko et Ushindi Chico.

Vendredi au complexe omnisport Kibassa-Maliba de Lubumbashi.

Lubumbashi sport – Montbleu

Les Kamikazes ont corrigé les errances et se sont vengés en déchaînant leur colère sur le Fc Montbleu de Bunia 6-0 avec au passage un triplé signé Éric Kabwe.

Muungano-Sanga Balende à Bukavu

Shala Pression disputait son premier match devant son public au stade La concorde de Kadutu à Bukavu. Et Muungano avec son nouvel entraîneur. Bruno Bla a surpris Sanga Balende 1-0. But de Likonga Mbala à la 85e minute. Première défaite de ma saison pour les Sang et Or de Mbuji-Mayi.

AS uki- As Maniema Union

C’était le duel entre les deux derniers vainqueurs de la Coupe du Congo sur le plan de la forme. Mais dans le contenu, seul Maniema Union a existé. Victoire nette de l’équipe de Goma au stade de L’Unité de Goma 2-0 sur des réalisations de Kilangalanga et Tusila. Le vainqueur de la Coupe du Congo, l’As Nyuki peine toujours à décoller dans ce championnat, deux points en 3 matches.

Samedi à Lubumbashi

JS Groupe Bazano-Ac Rangers

Le plus beau de la semaine reste la frappe de 50 mètres de Élie Ilunga. Par ce but magnifique. Bazano a stoppé la montée en flèche des Académiciens de Rangers, qui restaient sur deux victoires de suite(1-0). Les Lumpas de Lubumbashi qui ont changé d’entraîneur Daouda Lupembe a pris la place de Baylon Kabongolo, sont signé leur premier succès.

Renaissance du Congo – TP Mazembe.

Jusqu’ici, le match qui a réunit un nombre important de personnes dans un stade. La mythique enceinte de Martyrs était quasiment remplie mais les moins fort mentalement ont dû partir avant, surtout ceux de Renaissance qui ont vu trois buts en première mi-temps en défaveur de leur club. Les Corbeaux ont carburé encore en seconde période avec trois buts entre autres le doublé de Ben Malango (0-6 à l’arrivée)

Dimanche

Dauphins Noir – Don Bosco.

Les Salésiens menaient 2-0 après 16 minutes grâce à un doublé de Mwin Dibundu. En confiance démesurée, ils ont plombé encaissant coup sur coup trois dont celui de Teji Lutonadio qui a donné la victoire numéro 1 à Dauphin (3-2).

Dcmp 1-0 Dragons Bilima

Le Daring a souffert avant de se débarrasser des Monstres. C’est la nouvelle coqueluche des fans qui a délivré les immaculés à la 85e minute, Junior Mbele, transfuge de la JS. Groupe Bazano.

Les leçons à tirer

Le saviez-vous que c’est la victoire la plus large remportée par Lubumbashi Sport en Linafoot, nouvelle formule? Eh oui, les Kamikazes l’ont bien fait. Le saviez-vous aussi que c’est la plus lourde défaite enregistrée par le Fc Renaissance dans son histoire. Elle sera aussi lourde de conséquences.

Une avalanche de buts cette semaine. 26 buts en 8 matches pour une moyenne de 3.2 buts par matches. Qui a dit qu’au Congo, le championnat n’est pas attrayant, voiilà la preuve.