Amos Mbayo (Ministre des sports) fait son programme

Le ministre des sports, Amos Mbayo a promis d’initier les démarches en vue de récupérer totalement les stades municipaux de Matete, de Barumbu et de Binza/Delvaux.

Il veut poursuivre la construction du stade municipal de Bandalungwa à Kinshasa ; poursuivre le programme de construction des stades municipaux dans chaque province et poursuivre la construction et la réhabilitation : du stade Baraka à FIZI, du stade Lumumba à Matadi, du stade Kazamba à Kikwit, du stade Kisangani.

Le ministre souhaite poursuivre la construction des voies d’accès au stade des Martyrs et obtenir l’homologation et l’inauguration des 3 stades à savoir : le stade KIKULA à Likasi, le stade DIUR à Kolwezi et le stade de Kalemie. Il envisage de lancer le coup d’envoi des travaux de construction des murs de clôture de l’Académie des sports à la place Sainte Thérèse dans la commune de N’djili.

Vodacom Ligue 1 : Sanction levée, Renaissance gagne dès son retour !

Le Football Club Renaissance du Congo s’est imposé devant le Cercle Sportif Don Bosco sur le score d’un but à zéro, grâce à l’unique but de Lote Imana (40′) le samedi 5 Octobre dernier. Cette rencontre comptait pour son troisième match en championnat.

Réintégré en championnat par la Ligue nationale de football, après l’intervention du Ministre de Sorts, du gouverneur de Kinshasa et des dirigeants de clubs, le FC renaissance avait signé l’acte d’engagement de bonne conduite, et a payé une amende de 25.000 (vingt-cinq mille) dollars US.

En plus de ces actions, l’équipe a également perdu un match par forfait, et compte désormais 6 points sur le 9 possibles en trois rencontres.

Les Oranges de Kinshasa avaient été exclus de la Ligue 1 pour avoir causé désordre et troubles, occasionnant beaucoup de dégâts matériels et entraînant la mort d’un supporter lors du match face à Sanga Balende (1-1), le 3 septembre dernier.

Exclusion du FC Renaissance : «Nous allons jouer la LINAFOOT, l’option de l’exclusion est déjà levée» (Mukuna)

Le Football Club Renaissance ne sera pas exclu du championnat national, et va très bientôt retrouver les pelouses de la ligue 1, a affirmé Pascal Mukuna président du Club, après être reçu par le comité exécutif de la ligue nationale .

« La réunion d’aujourd’hui s’est bien passée. la LINAFOOT se prononcera après la réunion de ce samedi avec le ministre. Nous avons bien parlé avec l’organisateur pour en finir avec la violence dans nos installations sportives, un travail que le club doit faire avec l’aide de la LINAFOOT. Les supporteurs doivent être tranquilles, Renaissance sera réintégré à la Ligue 1. »» a déclaré Pascal Mukuna

Faisant allusion aux problèmes de « désordres et violences », motifs majeurs de la décision d’exclure renaissance en Ligue 1, P. Mukuna rassure que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour que ces actes ne se reproduisent plus.

«Nous avons déjà eu des stratégies pour que le désordre ne puisse régner. L’organisateur nous a aussi aidé avec d’autres stratégies.» a-t-il enrichi

Calme et confiant, celui qu’on appelle « Évêque » a appelé les supporters au calme en rassurant le retour incessant des oranges en ligue 1.

«Les supporters doivent se calmer car le Fc Renaissance jouera la LINAFOOT et l’option de l’exclusion est déjà levée» conclut-il

Gede Luiz Kupa

Le FC Renaissance de nouveau en Vodacom Ligue 1 ? Pascal Mukuna confirme !

Le FC Renaissance qui avait été suspendu par la Linafoot aurait trouvé un accord avec ces derniers pour réintégrer la Vodacom Ligue 1. «Nous avons trouvé un accord et nous sommes heureux de dire que quand nous allons recommencer à jouer, nous n’attendrons plus parler des violences» à déclaré le président du club des oranges du FC Renaissance.

Vodacom Ligue 1 : Au terme d’une rencontre plutôt équilibré, il n’y a pas eu de vainqueur entre Mazembe et Vita (0-0).

Plusieurs internationaux congolais étaient sur la pelouse du Stade des Martyrs de Kinshasa, de Muleka en passant par Djuma Shabani. Mazembe concède son premier match nul de la saison. Depuis 2010 il y eu 10 matches nuls. 7 victoires pour Mazembe et 2 victoires de Vita. 18 buts inscrits pour Mazembe et 11 pour Vita. Petit bémol pour cette rencontre hormis les manque de but, la qualité de la diffusion n’était pas au rendez-vous. La RTNC s’est d’ailleurs excusée pour cette qualité plus que dégradante pour l’image de la RDC.

Mercato : Tulenge doit rentrer au Maroc selon le secrétaire général adjoint de la FECOFA !

Le contentieux sur le transfert de Ricky TULENGE connaît enfin son épilogue ; l’international Congolais doit regagner au plus vite le maroc afin d’honorer son contrat de quatre saisons signé avec le club de difaa Hassani el Jadida a dit à Top Congo fm, le secrétaire général adjoint de la fédération congolaise de football association, Patou MANGENDA, qui a annoncé l’envoi au club Marocain, ce samedi par la FECOFA, du certificat de transfert international (CTI) du joueur congolais.

«Je dirai d’emblée que le certificat de transfert international de Ricky TULENGE a été envoyé au maroc; à ce jour, il est un joueur de difaa ; c’est vrai qu’on l’a vu s’entrainer avec V.club, mais s’entrainer ne veut pas dire appartenir à un club.» a-t-il déclaré avant de poursuivre :

«Il peut réclamer sa prime mais il doit lire son contrat qui dit que le montant restant de la prime allait être payé après l’arrivée du CTI; ce qui a été fait. La fecofa n’a jamais refusé d’envoyer le CTI de TULENGE à El Jadida, le club marocain doit comprendre que c’est tout un département qui s’occupe des affiliations tant nationales qu’internationales; c’était en cours d’étude pour s’assurer qu’il n’y aura pas de problème après délivrance. Aujourd’hui Ricky tulenge est officiellement joueur de difaa Hasani El jadida et doit, au plus vite, rentrer au Maroc pour honorer son contrat» a-t-il enchérit.

Pour rappel, l’ancien capitaine du Daring Club Motema Pembe avait regagné kinshasa il y a près de deux semaines, juste après le retour de son nouveau club de son stage de Turquie.

Sa famille ayant des difficultés pour obtenir un visa marocain, la direction de difaa, qui n’était pas avisé par le jouer à en croire son directeur général, Aid Lasri Hisham, a cru que c’était pour des raisons humanitaires alors qu’une fois arrivé dans la capitale congolaise, le joueur a commencé à s’entraîner avec l’AS V.club et était même annoncé comme prochaine recrue du club vert et noir de Kinshasa par son secrétaire sportif, Raphaël Esabe.

Ce qui avait surpris les dirigeants de Difaa Hassani el jadida dont le directeur général Hisham(ndlr) avait brandi à top congo fm, toutes les preuves concernant le contrat signé entre autres la partie de la prime de signature perçue par le joueur avant l’arrivée de son CTI et la preuve de salaire du mois de juillet perçu par le jouer.

Tulenge entre retour et sanctions

Étant au cœur de ce mal entendu, Ricky Tulenge, aujourd’hui âgé de 26 ans, risque gros sur la suite de sa carrière.

En effet, voulant rentrer dans ses droits, la formation Marocaine a entamé des procédures judiciaires auprès de la FIFA, joignant toutes les preuves étant en sa possession pour confirmer son engagement avec le joueur congolais, ce qui expose ce dernier, en cas de rupture du contrat, à des sanctions tant sportives que financières suivant l’article 17 du règlement du statut et du transfert des joueurs de la FIFA car un peu plus haut, l’article 16 du même règlement interdit la rupture unilatérale d’un contrat au cours de la saison.

Sur le plan sportif, le joueur pourra être suspendu pendant une période pouvant aller jusqu’à 3 ans alors que sur le plan financier ce dernier serait obligé de payer des indemnités au club marocain dont le montant pourrait être défini suivant plusieurs critères notamment le salaire et d’autres avantages dus au joueur, les frais et dépenses occasionnés ou payés au joueur par le club marocain, la durée restante du contrat allant jusqu’à 5 ans et autres.

Et ces indemnités, Ricky devrait les payer avec l’apport de son nouveau club qui en l’occurrence devait être l’AS V. CLUB, qui serait dans ce cas considéré comme celui ayant poussé Tulenge à résilier le contrat.

Il ne reste plus qu’ à attendre pour voir si l’international Congolais rentrera ou pas au Maroc.

Article signé Horsaison