Basilua répond à Bongonga, Immaculés et Fibo dos-à-dos !

1 but partout, c’est le score qui a sanctionné le 10e derby entre le Daring Club Motema Pembe et le FC Renaissance ce mardi en Vodacom Ligue 1.

Spectaculaire, excitant et surchauffé, ce match aura tenu toutes ses promesses. Conscients de l’enjeu, les deux camps ont fait preuve de beaucoup de détermination et d’engagement dans le jeu.

Après avoir logiquement dominé dans la première demi-heure, DCMP trouve le chemin des filets grâce à Vigny Bongonga (31e). Alors qu’on s’acheminait vers une victoire des hommes d’Isaac Ngata, cela après une interruption momentanée de la partie par l’arbitre suite à des incidents dans les gradins, Jeremy Basilua, d’un ballon piqué, bat Muko Barel (1-1, 92e).

Ce résultat n’arrange personne, les deux équipes font du surplace dans le classement.

Derby des frères ennemis épisode 10 !

Le stade des Martyrs sera ce mardi 10 mars le théâtre du 10e face-à-face de l’histoire en championnat national entre le Daring Club Motema Pembe et le FC Renaissance.

Depuis 2016, les frères ennemis du clan Imana se sont croisés à 9 reprises : 7 victoires pour les Immaculés et 2 nuls, les Oranges n’ont jamais réussi à prendre le dessus sur les Vert et Blanc en championnat.

La dernière confrontation entre les deux camps remonte au 20 novembre 2019, lors de la phase aller. Celle-ci s’était soldée sur un nul (1-1). Alors que Romanorve ouvrait le score pour DCMP (13e), Sidibé lui répondait pour remettre les pendules à l’heure (73e).

Enfin un réveil du FC Renaissance ?

Contrairement à son adversaire, le FC Renaissance connaît jusque là une saison plaine des rebondissements. Des contre-performances aux performances passant par des sanctions, les Rennais sont passés par tous les états. Maintenant qu’ils sont au point, 2 recrues de taille sont venues en renfort. Il s’agit du portier Matampi Ley et du défenseur Joël Kimwaki, tous anciens du rival Immaculé !

Après cette disette de 4 ans, les Fibo tiennent peut-être leurs pions pour briser cette malédiction du derby Kinois.

Le contexte du match de ce mardi ajoute une saveur de plus à la motivation de deux équipes. Un écart de 2 points seulement les sépare dans le classement, l’enjeu est grand, on retient le souffle, place au spectacle !

Vodacom Ligue 1 : Le dernier virage d’une lutte acharnée !

À moins d’un mois de la fin du championnat telle que prévue par son calendrier, celui-ci présente l’un des classements les plus serrés de son histoire à cette période de la saison.

Alors que le TP Mazembe, solide leader (53 points), semble creuser un peu plus l’écart après chaque journée, les carottes ne sont tout de même pas cuites. Onze points séparent les Corbeaux de leur dauphin l’AS Vita Club (42 points), certes, mais l’on ne peut pas affirmer que les poulains de Pamphile Mihayo filent vers le titre.

En effet, avec le retour en forme des Moscovites et l’énorme pression de leurs poursuivants, une contre-performance du leader lushois lui serait fatale dans sa course au sacre. De la deuxième à la dernière place, une moyenne de deux points seulement sépare les équipes, le dénouement de cette lutte est loin de se dessiner.

Ces outsiders devenus favoris

Contre toute attente, l’AS Maniema Union réalise une saison remarquable. Les performances de l’équipe de Kindu lui valent la troisième place du classement (40 points). Outsiders au départ, Guy Lusadisu et ses hommes continuent de surprendre.

Après son élimination en Coupe de la CAF, le Daring Club Motema Pembe a vu sa saison prendre une trajectoire décevante en championnat. Au bout de quelques matchs, les Immaculés ont été délogés du podium, avant de reprendre tant bien que mal, l’élan qu’ils essaient de conserver actuellement. Au bord du podium, les Vert et Blanc de la capitale gardent leur rêve africain.

Que dire de la JS Groupe Bazano… le club lushois a déjoué les pronostics, occupant la cinquième place (37 points). Qu’il eut cru ? Avec un classement aussi serré, tout peut basculer dans tous les sens à l’espace que quelques journées. Les Kamikazes ont ainsi droit d’espérer titiller les grands.

Le classement

  1. Mazembe 53
  2. Vita Club 42
  3. Maniema Union 40
  4. DCMP 38
  5. Bazano 37
  6. Renaissance 33
  7. Rangers 28
  8. RCK 26
  9. Lushi Sport 26
  10. Lupopo 24
  11. Don Bosco 23
  12. Simba 21
  13. Dauphin Noir 18
  14. Sanga Balende 17
  15. Bukavu Dawa 13
  16. Nyuki 19

Pamphile Mihayo : «On doit rester sérieux»

La sélection nationale locale affronte ce dimanche les Lions indomptables du Cameroun. Une bonne mise en situation avant le Championnat d’Afrique des Nations 2020 qui débute en Avril. Pamphile Mihayo s’est présenté en conférence de presse d’avant match avec Issama Mpeko.

« On doit rester sérieux et être vraiment efficace et faire un bon match. Ça ne sera pas facile car le Cameroun est un adversaire de taille, mais on va donner le maximum pour pouvoir gagner. »

Issama Mpeko, le capitaine, quand à lui est revenu sur la récente nomination du sélectionneur A’

« On se connaît déjà (il est l’entraîneur de Mazembe) on est très bien et il y a pas de soucis »

La RDC affronte les Lions indomptables ce dimanche 15 Février.

Stage raté, Mazembe accuse le gouvernement congolais

Alors qu’il devrait rallier le Maroc pour un stade bloqué de deux semaines avant de jouer Raja pour le compte de quart de finales aller de la ligue des champions de la CAF, le Tout Puissant Mazembe n’a finalement pas fait le déplacement pour la simple raison liée aux finances.

En effet, le club de Lubumbashi a, dans un article publié sur son site ce matin annonçant l’annulation du stage, accusé le gouvernement congolais qui n’a pas réalisé ses promesses.

 » (…) Compte tenu des promesses vaines et du traitement sélectif du gouvernement congolais pour la prise en charge du TPM, situation décriée par la FECOFA, la direction des Corbeaux n’avait d’autres choix que d’annuler le stage. L’état congolais devra prendre ses responsabilités. » lit-on dans le site du club.

Il sied de rappeler que mercredi dernier lors du café de presse, le président de la fédération Congolaise de football association FECOFA, Constant Omari avait, a son tour chargé le gouvernement qui n’aurait pas servi Mazembe comme il se doit.

Pamphile Mihayo sélectionneur pour le CHAN 2020 !

Les léopards iront au Cameroun pour le CHAN 2020 avec un autre sélectionneur. En effet ce mardi le comité exécutif de la fédération congolaise de football association ont pris la décision de nommer Pamphile Mihayo (entraîneur du TP Mazembe) à la tête de la sélection A’ (à ne pas confondre avec l’équipe A).

Il sera assisté par deux adjoints, Dauda Lopembe et Bertin Maku ; du préparateur physique, Léon Makanzu Male et de entraineur des gardiens, Marcel Mayala.

Christian Nsengi (DTN et sélectionneur des Léopards A) a félicité son homologue et successeur à la tête de l’équipe A’.

A un peu moins de deux mois du CHAN 2020 (l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux), qui aura lieu du 4 au 25 avril, les choses bougent chez les Léopards.