Europa League : Ça passe pour Wolfsburg et le Sporting, Porto et le Standard peuvent y croire !

Ce jeudi a eu lieu la 5ème journée de la phase de groupe en Europa League. Plusieurs représentants congolais ont pris part aux différentes rencontres. Marcel Tisserand et Wolfsburg accèdent aux seizièmes de finale. Victoire 1-0 face à Oleksandria. Le défenseur et capitaine de la sélection congolaise était titulaire. Yannick Bolasie et le Sporting sans trop de difficulté s’est imposé face au PSV 4-0 et disputeront également les seizièmes de finale.

Porto, Ludogorets et le Standard y croiront jusqu’au bout !

Porto renverse les Young Boys avec un Chancel Mbemba titulaire. Mené ils ont réservé la vapeur et se sont imposé 2-1. Le Standard de Liège à fait 1-1 face au club portugais du Vitoria Guimaraes. Mpoku était titulaire et Bastien a provoqué un pénalty pour son club. Actuellement troisième, ils peuvent encore y croire. Ludogorets et Lukoki prennent également un point et devant attendre la dernière journée pour connaitre leur sort. Ikoko était sur le banc.

Cluj y est presque !

Le club de notre défenseur Mike Cestor, s’est incliné face à la Lazio mais conserve ses chances de qualification.

La sanction est tombée pour Elia Meschack !

La nouvelle est tombée pour Elia Meschak. En effet, le TP Mazembe vient d’annoncer la suspension du joueur congolais pour une période de 12 mois.

Le joueur est suspendu pour divers motifs : atteinte à l’honneur du TP Mazembe, documents administratifs trafiqués et corruption passive (selon le service communication du club, champion en titre).

La FECOFA a suspendu le jeune joueur de toute installation sportive et activité internationale (CAF, FIFA).

Et de 11 pour Mbokani !

Dieumerci Mbokani et le Royal Antwerp FC font tomber le leader Bruges !

Au cours d’une rencontre très disputée, Anvers est venue à bout de Bruges à domicile.

Pourtant, la rencontre avait mal commencé, avec l’ouverture du score des brugeois. Mais c’était sans compter sur notre international congolais Mbokani Dieumerci, qui obtient un penalty et le transforme lui-même. Grâce à sa 11éme réalisation (la 100e dans sa carrière dans le championnat Belge) le meilleur buteur de Jupiler Pro League lance la remontada. Et au final, le club d’Anvers va réussir l’exploit de prendre l’avantage et de remporter la rencontre !

Le Club de Bruges, subit sa première défaite de la saison. Anvers fait une belle opération en revenant dans le top 6 à la 5e place (24pts) avec seulement 3 points de retard sur le dauphin, le Standard de Liège (27pts).

Oscar Maritu, puissance 22

Fin de saison en China League One (D2 chinoise) et le meilleur buteur est… congolais !

Vous avez bien lu : le meilleur buteur de la saison en China League One est un jeune congolais, en la personne d’Oscar Maritu.

Qui est Oscar Maritu ?

Le jeune attaquant, âgé de 20 ans, est passé par les Barons de Limete, Clique Sports, New Jacques jusqu’à l’ EPFKIN, il a également intégré le FC Lupopo de Lubumbashi où il a joué une saison avant de rejoindre Shark XI.

Oscar est arrivé en Chine en juillet 2018, dans le club de Yanbian Funde. Il inscrivit 10 buts en 15 matches, qui sauvèrent son club de la relégation.

Juste avant le début de la saison 2019, son club est déclaré en faillite, le forçant à se trouver un nouvel employeur. Il s’engage avec le Shaanxi Chang’an Atletics, un autre pensionnaire de deuxième division chinoise. Il marqua rapidement les esprits par un doublé inscrit dès son premier match.

L’avenir de la sélection

Oscar Maritu a inscrit 22 buts cette saison et termine fièrement en tête du classement des buteurs. Son club termine quand à lui a la neuvième position.

Rapide, grand et puissant, Maritu trouve facilement le chemin du but et pourrait être un atout majeur pour le futur de l’équipe nationale.

Kayembe tient Anderlecht en équilibre

« Il est actuellement le meilleur choix en numéro 6. Il assure un certain équilibre dans l’équipe. Tout le monde veut un numéro six qui sait défendre, qui va vite, qui peut marquer et donner des passes décisives… »

Tels furent les mots de Franky Vercauteren, entraîneur du RSC Anderlecht, concernant la prestation d’Edo Kayembe à l’issue du match face à Eupen, la semaine dernière.

Hier soir, Anderlecht recevait La Gantoise dans le cadre de la 13ème journée de championnat. Menant d’abord 3 buts à 1, les Bruxellois ont été rejoints par les Gantois en fin de match. A la fin du temps réglementaire, le tableau affichait 3 buts partout. Un match nul qui ne fait pas les affaires des Mauves, qui ont pourtant livré une belle prestation en mouillant le maillot et en s’arrachant dans les duels.

Si Anderlecht a réalisé une belle rencontre, c’est en partie grâce à Edo Kayembe. En effet, l’international congolais n’a cessé de se battre dans tous les duels, d’intercepter de nombreuses passes et d’amener le danger offensivement.

Le coach en a surpris plus d’un en titularisant Kayembe en numéro 6 face à La Gantoise. Arrivé en 2017 en provenance du Sharks XI FC, formation de deuxième division congolaise évoluant à Kinshasa, le jeune milieu défensif était encore inconnu du grand public.

La polyvalence recherchée par Anderlecht

Kayembe a rapidement mis tout le monde d’accord et fait disparaître les doutes des supporters concernant ses qualités et son engagement. En effet, grâce à sa mentalité exemplaire et son « fighting spirit », il a conquis le cœur de son entraîneur et des supporters.

Doté d’une belle qualité de passe et d’une excellente vista, il incarne la polyvalence que son club recherchait pour amener de l’équilibre dans cette équipe en pleine reconstruction.

Lors du match face à Gand, Edo a fait un travail défensif impeccable en récupérant énormément de ballons et s’est également permis quelques incursions dans le camp gantois, étant ainsi à la base de plusieurs situations dangereuses.

Une solution d’avenir pour la sélection

Bien qu’il soit encore jeune (21 ans seulement), Edo Kayembe pourrait bien devenir le milieu défensif solide et intelligent de la sélection congolaise.

Ancien entraîneur chez les jeunes à Anderlecht, le sélectionneur congolais Christian N’Sengui connaît la façon de fonctionner du club bruxellois. Il a aussi parfaitement conscience des exigences du club vis-à-vis des jeunes joueurs mais également du style de jeu enseigné à l’académie. Ces détails peuvent s’avérer très importants si jamais le sélectionneur voulait intégrer Kayembe dans son 11 de base.

Kayembe, comme plusieurs autres joueurs, constitue sans aucun doute l’avenir de la sélection.

Chris Mavinga remporte la Conférence Est et accède à la finale de la MLS !

Notre international congolais Chris Mavinga était titulaire dans la nuit de mercredi face à Atlanta. Les Torontois ont défait l’Atlanta United 2-1 en Georgie, dans la finale de la Conférence Est.

Pour la troisième fois en quatre ans, Toronto et Seattle se retrouveront ainsi en grande finale, le dimanche 10 novembre prochain. Les Sounders ont surpris le Los Angeles FC 3-1, mardi, en finale de la Conférence Ouest.