Antwerp sera européen !

Dieumerci Mbokani envoie le Royal Antwerp FC en Europa League ! Après un début de rencontre catastrophique (menés 2-0 en 15mn), le club d’Anvers a entamé une folle remontada, sous l’impulsion de son numéro 9 vedette qui a inscrit un doublé dans leur victoire 3-2.

Mbokani finis sa saison sur une excellente note et permet à lui et Jonathan Bolingi Merikani ainsi que Dylan Batubinsika de jouer l’Europe ma saison prochaine.

La situation de Firmin Mubele inquiète à quelques mois de la CAN

L’ailier congolais du Toulouse FC, Firmin Mubele Ndombe (24 ans), traverse une période compliquée et pire depuis son arrivée en Europe en janvier 2017. L’international congolais ne joue quasiment pas dans son club, et sa situation devient de plus en plus inquiétante à quelques mois de Coupe d’Afrique des nations 2019.

Le joueur formé à l’AS Vita Club, finaliste malheureux de la ligue des champions de la CAF 2014 avec ce club, a été acheté par le Stade Rennais (D1 Française) , après la CAN Gabon 2017, où il a fait une compétition normale, avec à son compte, un but et deux passes décisives.

Arrivé en plein milieu du championnat français en provenance de Qatar (Al Ahly Doha) , le meilleur joueur africain (2014) évoluant sur le continent , a laissé bonne impression chez les rouges et noirs sous les commandes de Christian Gourcuff.

Élu meilleur joueur du club après 6 mois seulement, le congolais n’avait pas eu de problème d’adaptation au football Européen, jusqu’à l’arrivée de Sabri Lamouchi qui lui, n’a pas beaucoup apprécié le profil du buteur Rennais.

Prêté puis racheté par Toulouse (TFC) , Firmin Mubele ne va pas toujours retrouver ses repères car n’ayant pas gagner une place dans le 11 de départ des mauves pendant toute saison. Partira ou partira pas ? le mercato hivernal n’a pas souris à l’attaquant congolais, malgré les nombreuses pistes sans succès.

Par conséquent, le surnommé «Kata Fumbwa» devrait se contenter à resté sur le banc, parfois absent sur la feuille du match alors que les grandes échéances approchent avec son équipe nationale la RDC, en l’occurrence les éliminatoires de la CAN au mois de Mars prochain, et la CAN proprement dite en Juin en Égypte.

Les congolais s’inquiètent de la situation de leur joueur qui, à force de jouer de moins en moins, ne propose plus grand chose en équipe nationale, surtout qu’il ne marque quasiment plus.

Luyindama laisse la place à son compatriote Bope

Transféré à Galatasaray le jeudi 31 janvier dernier pour un prêt avec option d’achat, le défenseur international congolais, Christian Luyindama Nekadio a permis à son compatriote Merveille Bokadi Bope de gagner la place de titulaire, grâce à son départ.

Arrivés ensemble au standard de liège en provenance du Tout-Puissant Mazembe avec Jonathan Bolingi en 2017, les trois congolais ont réussi leurs intégrations en championnat belge, à l’image de la performance de Luyindama récompensée par un transfert en championnat Turque.

Longtemps resté dans l’ombre pour raison des blessures, Merveille Bope a retrouvé la pelouse il y’a quelques mois lui qui, pourtant, était titulaire indiscutable dès leur arrivée en Belgique.

Le départ de son compère, lui a permis à récupérer sa place en défense des rouches, lors du derby qui les opposait à Anderlecht, ce dimanche 03 Février 2018, Match gagné par Standard (2-)

Rappelons que Jonathan Bolingi, l’autre congolais arrivé avec les deux autres, s’est engagé avec le Royal Antwerp où il évolue aux côtés de Dieumerci Mbokani.

Cédric Bakambu bat son propre record en une année civile, 33 buts toutes compétitions confondues !

Si l’année 2016 était prolifique pour l’attaquant congolais Cédrick Bakambu, avec 27 réalisations en 62 apparitions toutes compétitions confondues, l’année 2018 est bien plus meilleure que toutes les années du buteur congolais de Beijing Guoan en terme de performance.

En effet, le natif de Vitry-sur-Seine (France) fait la meilleure année civile de sa carrière de footballeur, en marquant 33 buts en une seule année pour 48 matches joués. L’ancien star du Villareal a débuté l’année en terre espagnol, où il a livré 15 matches en Liga pour marquer 9 buts avant d’enchaîner avec 3 buts en 5 matches en ligue Europa et un doublé en un match en Copa.

Son transfert en Chine au Beijing Guoan au mois de Mars dernier, a fait coulé beaucoup d’encre et de salive aux yeux du monde sportif congolais ainsi qu’international. Contrairement à tout ce qu’on pensait de lui, le joueur africain le plus cher (74 millions) de l’histoire déjoue les pronostics et confond les langues qui l’enterrait.

En 23 matchs joués, C. Bakambu est à ses 19 buts dont 16 en championnat pour 20 matchs joués, et 3 en coupe en 3 apparitions. Le surnommé «Bakagoal» est loin d’être stopper, car à chaque match, il marque soit un but, soit un doublé et ce, à deux mois de fin d’année.

De retour en sélection nationale congolaise après quelques mois d’absence, le joueur de 27 ans va donc essayer de marquer son premier but en équipe nationale en 2018.

Arthur Masuaku : « Je me sens bien »

Ce Lundi West Ham aura un match important face a Stoke City. Un match qui comptera dans la lutte pour le maintien. Arthur Masuaku l’homme du moment s’est exprimé chez nos confrères anglais de Sky.

Arthur Masuaku : «Je travaillais sur ma forme physique et ça a marché contre Southampton. La nous disputeront un match face à Stoke je pense que nous allons gagner ce match, avec les fans nous pouvons tout faire.

Avant le match de Southampton, nous étions un peu en difficulté, mais avec la façon dont nous avons joué, je pense que les fans étaient heureux après le match.

Je me sens bien. Au début de la saison, je n’avais pas beaucoup d’opportunités mais maintenant, depuis que l’entraîneur David Moyes est arrivé, il m’a donné de la grande confiance.

Je savais que mon temps viendrait si je continuais à travailler dur, maintenant tout le monde est derrière moi. Au début de la saison beaucoup se demandaient  » qui est ce type  » et maintenant qu’ils me connaissent, ils savent de quoi je suis capable.»

credit image : Skysports