DÉBRIEFING INTERNATIONAL : Wissa s’arrete pas, Tisserand leader en Turquie

Ajout de titre

Ce week-end plusieurs joueurs congolais se sont illustrés. Polo Mpoku a fait son retour de la plus belle des manière sur les terrains, Yoane Wissa buteur en sélection face au Maroc a de nouveau trouver le chemin des filets ce week-end. Aaron Tshibola buteur également avec Kilmarnock, à préciser le retour du capo Youssouf Mulumbu. Retour sur les résultats de ce week-end.

Allemagne 🇩🇪 :

Silas Wamangituka très intéressant dans ce match accompagné d’Orel Mangala au milieu, Stuttgart s’impose face au club de la capitale (2-0), l’Hertha Berlin. Stuttgart enchaîne 3 victoires d’affilés à l’extérieur. Un bon début de saison pour le promu qui se place à la 5e position.

Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 :

Arthur Masuaku et West Ham reviennent de loin. Mené 3-0 au bout de 15 minutes de jeu , les Hammers n’ont pas baissé les bras. En réduisant le score à la 82e minutes (3-1), ils avaient toujours un espoir d’accrocher l’équipe de José Mourinho. Le congolais a fait un bon match, il est remplacé en fin de jeu. Son équipe égalise quelques minutes après (3-3). West Ham repart du Tottenham Hotspur Stadium avec ce jolie point dans ce derby londonien.

À propos de la Championship, Élia Kachunga et son équipe (Sheffield Wednesday) renouent avec la victoire après 3e matchs sans victoires. Il s’impose 1-0 face à Birmingham avec la présence d’Elia Kachunga au sein de ce milieu. Middlesbrough fait un match nul sur sa pelouse, Britt Assombalonga et Boro n’arrivent pas à enchaîner les victoires. L’équipe de Pelly Ruddock, Luton, s’incline face à Stoke City.
A l’inverse de Watford, équipe de Jeremy Ngakia, qui s’impose (1-0) contre Derby. 

Belgique 🇧🇪 :

Grosse victoire du Cercle Brugges face à La Gantoise. L’équipe d’Anthony Musaba s’est imposé avec la manière sur sa pelouse , Botaka n’est pas entré dans cette rencontre. Le match s’est clôturé sur un score de 5-2. Eupen s’impose 2-0 face à Mouscron avec une passe décisive de Julien Ngoy. L’international congolais Edo Kayembe qui a lui aussi joué face au Maroc, n’est pas entré en jeu ce week-end. Le Standard de Liège se fait peur face à Bruges (1-1) à l’occasion de la 9ème journée de Pro League. Merville Bokadi était présent au milieu avec Samuel Bastien et Michel Balikwisha en attaque. Antwerp poursuit sa lancée avec une nouvelle victoire facile (1-3) face à Zulte. Antwerp enchaîne 5 matchs de suite sans défaite pour le club des congolais, Dieumerci Mbokani, Dylan Batubinsika et Nil De Pauw qui ont participé a cette victoire.

Chine 🇨🇳 :

Écosse 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 :

Kilmarnock se relance après leur lourde défaite lors du dernier match. Aaron Tshibola montre la voie une inscrit le premier but de son équipe. Accompagné de Nicke Kabamba et également de Youssouf Mulumbu, Kilmarnock remporte ce match face Livingston (3-1).

Émirats Arabes Unis 🇦🇪 :

De retour sur les terrains, Polo Mpoku inscrit le but qui clôture la grosse victoire de son équipe. Al Wahda s’impose 6-0 face à Hatta club.

Espagne 🇪🇸:

Belle victoire 2-0 à l’extérieur pour Elche face à Alavés. L’international congolais Omenuke Mfulu est entré en cours de jeu.

États-Unis 🇺🇸 :

En USL, après avoir remporté la rencontre à la suite d’une séance de tir au but conclut par notre congolais Distel Zola face à New Mexico United (5-3), El Paso se dirige en finale.

France 🇫🇷 :

La Ligue 1,

Lorient surprend Reims chez lui, Yoane Wissa récemment buteur avoir la sélection de la RD Congo, inscrit de nouveau un but ce week-end. Lorient l’emporte 3-1. Pour Lens c’est plus compliqué. Les lensois s’inclinent lourdement dans ce derby du nord 4-0, les congolais Gaël Kakuta et Simon Banza n’ont pas pu faire grand chose face aux lillois. Glody Ngonda et Dijon neutralisent Rennes (1-1). Ngonda est entré en cours de jeu et se remet de sa blessure.

En Ligue 2,

Charles Pickel et Grenoble s’inclinent face aux amiénois de Chadrac Akolo qui n’est pas entré en jeu (1-0). Clermont se balade sur la pelouse de Chambly. Les clermontois s’imposent 3-0 avec Vital Nsimba auteur d’une passe décisive. Châteauroux tenu en échec sur la pelouse du Havre (1-1). Remi Mulumba et ses coéquipiers n’ont pas pu remporter les 3 points. Paris Fc s’empare de la place du leader. Jason Kikonda et ses coéquipiers se sont imposés avec une victoire 1-0 face à Pau.

Pays-Bas 🇳🇱 :

Les coéquipiers de Kevin Bukusu et Jonathan Okita s’amusent face à Utrecht. L’attaquant Okita participe en inscrivant un but parmi les 4. NEC s’impose 4-1 sur la pelouse d’Utrecht.

Portugal 🇵🇹 :

Suisse 🇨🇭 :

Un match sans but entre Servette et Young Boys (0-0). Élia Meschack et les joueurs des young boys sont reparti du stade avec 1 point.

Turquie 🇹🇷 :

Benik Afobe et Trabzonspor s’inclinent à domicile (2-0) face à Istanbul BB. Malgré sa titularisation, Benik Afobe n’a pas pu empêcher la perte des 3 points. Fenerbahce, leader du championnat turc! Tisserand continue d’être titulaire et ceci fonctionne avec cette victoire (3-2) contre Göztepe.

Débriefing International : L’assaut congolais en Ecosse qui se régale, Lumeka une grosse première !

Cette semaine de nombreux congolais étaient à l’oeuvre ! Du côté de la Chine, Cédric Bakambu continue sa série ! En Ecosse, les congolais de Kilmarnock se sont imposés. Et du coté de l’hexagone, une nouvelle tête est apparu du coté de Troyes. Découvrons ce qu’il s’est passé :

Belgique 🇧🇪 :

Un match nul (1-1) entre Eupen et Saint-Trond. Julien Ngoy a ouvert le score de ce match, du coté des jaunes et bleu, Nelson Balongo n’est pas entré en jeu. Pour ses débuts, Anthony Musaba commence avec une défaite avec son nouveau club, Cercle Bruges. Les brugeois s’inclinent 1-0 contre Courtrai. Mouscron connait des débuts difficiles, les coéquipiers de Béni Badibanga, qui est entré en cours jeu, se sont inclinés 1-0 face à Zulte-Waregem sur leur pelouse. Merveille Bokadi a disputé quelques minutes du match face à Anvers, il participe a ce festival de but de la part du Standard, les Rouches s’imposent 3-0. Deuxième défaites pour Antwerp qui s’incline 2-0 sur la pelouse de Charleroi, l’équipe de Joris Kayembe, qui était présent sur le terrain lors de cette rencontre, avec notamment la présence de Dieumerci Mbokani et Dylan Batubinsika ! Jordan Botaka et La Gantoise remportent la rencontre face à Malines , 1-0.

Chine 🇨🇳 :

Cédric Bakambu inscrit but sur but. Confronté à Oscar Maritu, Bakagoal égalise en faveur de son équipe en fin de match sur pénalty ! Le match s’est clôturé sur un score nul (2-2) !

Écosse 🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 :

Etats-Unis 🇺🇸:

En MLS, Toronto ne s’arrete plus ! Les coéquipiers de Chris Mavinga ont remporté leurs troisièmes victoires. Actuellement en tête de la conférence Est après 8 journées, les canadiens sont bien parti pour la conquête d’un nouveau titre.

En USL, Distel Zola et El Paso se sont imposés en toute fin de match face au Réal Monarchs (2-1). Journée plus difficile pour le portier congolais, Parfait Mandanda (Hartford Athletic) qui a encaissé 3 buts par Pittsburgh. Le match s’est terminé sur un score de 3-0.

France 🇫🇷 :

Pour la Ligue 1, Jordan Lotomba qui a fait un match sérieux, s’est imposé avec l’OGC Nice 2-0 face à Strasbourg ! Yoane Wissa et Lorient se sont inclinés au Chaudron, les merlus ont perdu 2-0 contre Saint-Etienne. L’unique but du match Metz-Monaco (1-0) a été inscrit par le jeune défenseur Benoît Badiashile, qui enchaine les buts et qui forme un bon duo avec Axel Disasi.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est img_4781.jpg

Pour la Ligue 2, Guingamp fait match nul de son coté face à Nancy ! Yéni Ngbakoto a délivré une passe décisive dans ce match ! Mulumba buteur qui ne suffit, Châteauroux s’incline (2-1) sur sa pelouse face à l’ancienne équipe de Rémi Mulumba, l’AJ Auxerre. Du coté de Niort, Charles Pickel et son équipe se sont imposés avec la manière contre Toulouse (5-3) ! Pour Amiens c’est assez compliqué. Avec la présence de Chadrac Akolo et Nathan Monzango, les amiénois perdent leur premir match avec un but contre son camp du jeune Nathan.

Lettonie 🇱🇻 :

Riga s’impose assez facilement sur la pelouse de Metta. Kule Mbombo qui a été buteur dans ce match, remporte avec ses coéquipiers 3-0 la rencontre. Jordan Nkololo est entré en cours de jeu. Riga reste leader de ce championnat.

Suisse 🇨🇭 :

Turquie 🇹🇷 :

Beşiktaş est éliminé de la Ligue des Champions! Suite au Covid-19, les tours préliminaires se jouent en une seule manche. Les Turcs vont disputés les tours qualificatifs d’Europa League.

Timothée Pembélé , une pépite du centre de formation parisien !

Timothé Pembélé est un joueur qui est né dans le Val d’Oise, à Beaumont-sur-Oise. Ayant débuté sa jeune carrière au centre de formation du PSG au poste de défenseur central, le titi parisien gravit les échelons.

Après avoir commencé en défense central en moins de 14 ans au PSG, Timothée a découvert un nouveau poste sur le terrain. Défenseur de base, le jeune joueur a alterné à ce poste, gauche, central mais est aussi très à l’aise à droite. Pembélé est un latéral moderne qui aime beaucoup attaquer et défendre. Actuellement capitaine de l’équipe U19 du PSG, le jeune parisien est toujours éligible pour la RDC.

Presnel Kimpembe et Timothée Pembélé

Comparé à son aîné Presnel Kimpembe, il suit le même parcours que son modèle. « J’aime bien Kimpembe, parce qu’on vient du même environnement. On a grandi à peu près dans les mêmes milieux sociaux, on a tous deux été formés au PSG. On a les mêmes origines, c’est une personne très gentille, il accueille les jeunes comme si c’était ses petits frères » a-t-il dit sur la chaîne Youtube du Paris Saint-Germain. Après avoir signé son contrat professionnel avec son club de coeur, le défenseur originaire du Congo, fait quelques apparitions aux entraînements avec les pros. Suite au départ du latéral belge du PSG, le jeune issu du centre de formation aura sa chance pour se procurer une place à ce poste.

Le 12 juillet dernier, le jeune défenseur a fait ses débuts avec l’équipe première face au Havre. Match remporté facilement par Paris qui s’impose 9 buts à 0. Pembélé a joué quelques minutes avec son club de formation. Quelques jours après, le 18 juillet, il accumule les minutes de jeu face au Waasland-Beveren et dispute son premier match au Parc des Princes. Le PSG, ce jour-là, s’est imposé 7-0 face au club belge. Timothée Pembélé sera un joueur à suivre dans les rangs du PSG !

Stéphane Omeonga : Si on fait appel à moi pour la CAN ? Bien sûr que j’y vais !

Stéphane Omeonga, né le 27 mars 1996 à Rocourt (en Belgique) s’est exprimé à coeur ouvert sur ses ambitions mais également sur sa carrière. Le concerné ouvre clairement la porte à son pays d’origine.

Les débuts de Stéphane

Stéphane a débuté sa carrière au Standard de Liège ! Très tôt, il a signé à Anderlecht. Après toutes ces années chez les Mauves, le jeune joueur s’envole pour l’Italie, à Avellino. Après une bonne saison, il rejoint le Genoa.

À partir de là, il se fait prêter d’abord en Écosse, à Hibernian en début d’année 2019. Ensuite, il revient en Italie, un an après. Il est de nouveau prêté mais là c’est en Belgique au cercle Bruges. Pendant ce prêt, il reste très peu de temps dans son pays natal, puisqu’il est à nouveau prêté dans son ancien club en Écosse. À 24 ans, le jeune joueur a joué dans plusieurs clubs. «C’est le temps de trouver une stabilité» dit-il.

Les ambitions d’Omeonga

«Tous mes passages dans tous ces clubs étaient nécessaires». Grâce à ces passages, il a acquis de l’expérience à son jeune âge. «J’aime la Bundesliga, mon équipe préférée est Dortmund». Stéphane se voit dans de grands championnats comme l’Allemagne. Ayant joué avec les espoirs belges, il se voit jouer en équipe nationale de Belgique ou du Congo.

Et la sélection ?

Le jeune joueur a fait ses débuts sur le plan international en jeunes avec la Belgique. Après avoir disputé plusieurs matchs, Stéphane se demandait si le Congo le voulait. «Je n’ai jamais eu de contact avec la RDC». (Il a toutefois évoqué récemment l’approche de Youssouf Mulumbu)

La fédération devrait faire la démarche pour récupérer certains binationaux comme Stéphane. Pour le joueur, «La fédération peut attirer des joueurs, appeler ou envoyer un message : c’est déjà bien».

Il ajoute «Quand j’étais au Genoa, j’ai effectué une bonne saison et je me suis même dit que peut-être je méritais peut-être une présélection… mais au final non». En faisant du changement dans l’organisation ou dans d’autres choses, les binationaux peuvent accepter de venir jouer pour les Léopards. «Ces gestes simples peuvent ramener ces joueurs». Mais pour cela il faut mériter cette place rajoute-t-il.

Le nouveau staff de Christian Nsengi, très récemment le coach adjoint Christopher Oualembo a contacté le bureau d’agent du joueur de Hibernian. Confiant, si la chance est avec lui, il serait fier de porter le maillot des Léopards pour la CAN 2021, et la remporter avec son pays. «Si on fait appel à moi pour la CAN ? Bien sûr que j’y vais.».

Chris Mavinga : «La sélection me manque !»

Chris Mavinga, le défenseur congolais de 28 ans est actuellement à Toronto et s’est exprimé à cœur ouvert. Durant ce live, nous avons discuté sur sa carrière en club et internationale avec beaucoup d’anecdotes, de souvenirs et d’objectifs.

Son parcours depuis le début

Entré en formation au Paris-Saint-Germain en 2006, le natif de Meaux est passé par d’autres clubs européens comme par exemple Genk, Liverpool, Rennes ou encore le Rubin Kazan. Mavinga est revenu sur le fait de vouloir signer pour son club de cœur le PSG où à ce moment il était accompagné de Kebano et Mulumbu. À 20 ans, le jeune joueur avait faim de football et l’entraîneur du Stade Rennais l’a compris en l’alignant dans l’équipe type de la saison. “ Ma carrière était faite de circonstance ” s’exprime t’il. Après 7 passages dans des équipes différentes, Chris Mavinga s’installe en 2017 à Toronto.

Le chemin pour l’équipe nationale de la RDC !

Chris Mavinga a commencé à être sélectionné en équipe de jeunes pour la France en 2009. Mavinga a joué en U18, U19, U20 et U21 pour l’équipe de France. En 2013, il côtoya un certain Hérita Ilunga à Rennes. Chris était encore chez les espoirs français qu’Hérita avait commencé à lui parler de la sélection congolaise. Suite à cela, Mavinga avait fait son choix. “ Quand j’étais en France espoirs, j’avais déjà fait mon choix de jouer pour le Congo. Je l’avais promis à Hérita ”. La même année, Claude Leroy a contacté Chris via Ilunga pour le convoquer pour la CAN 2013. Par respect pour les joueurs qui se sont battus pour se qualifier pour cette CAN, Mavinga a laissé sa place. “ Moi je veux créer une aventure avec la RDC du début jusqu’à la fin ”. Après avoir été suspendu de toutes sélections en équipes nationales, il a honoré sa sélection en 2015.

Le souvenir d’un léopard !

“ Mon meilleur souvenir c’était ma première sélection ” contre l’Irak, à Dubaï. Après avoir été dans le groupe pour les matchs de l’Angola et disputé une partie du match contre le Centrafrique, Chris Mavinga n’a plus revu la sélection congolaise. Des promesses non réalisées par le sélectionneur, lui ont coûté la CAN 2017. Mavinga a manqué cette CAN qui s’est déroulée au Gabon. Malgré ça, le défenseur congolais retient beaucoup de bienfait de la sélection et du stade des Martyrs. “ Je soutiendrai toujours le Congo ”. Le joueur de Toronto est toujours sélectionnable pour la RDC. “ Je veux aller en sélection”. Le défenseur de Toronto n’a pas fini d’écrire son histoire avec son pays le Congo.