Rafiki Bahidi :  » Je suis ambitieux. »

Rafiki Bahidi (17 ans – AS Dauphin Noir) s’est exprimé sur ses ambitions. ll a parlé sans langue de bois de sa progression.

Je suis jeune (17 ans) et j’évolue dans l’élite du football congolais, à l’AS Dauphin Noir. Je m’adapte. Mes débuts étaient toutefois difficiles l’année dernière je n’ai pas beaucoup joué. Mais cette année j’ai pensé avoir beaucoup plus de temps de jeu.

Quel est ton poste sur terrain ?

Mon Poste ou je me sens alaise sur le terrain c’est le numéro 11 et 7. (Ailier droit ou gauche).

Je joue face à de grands clubs tels que le TP Mazembe, l’AS Vita Club, le DCMP, Sanga Balende.. cela m’aide mentalement à progresser et à bien m’adapter.

Je suis très jeune je vais mais je suis parmi les grands. Je veux gagner en maturité et avoir la confiance des mes encadreurs pour qu’ils puissent continuer à m’aident à progresser.

Quel est ton objectif principal ?

Mon objectif dans le football c’est de jouer le haut niveau. Aller dans un autre continent.. Évoluer en Europe, en Asie et Amérique par exemple. Malheureusement en Afrique il n’y a pas énormément d’encadrement.

Qui est ton exemple au football ?

Mon modèle au Football c’est Cristiano Ronaldo. J’aime son état d’esprit, sa façon de travailler. Il a également un immense talent. C’est le meilleur joueur du monde et je pense qu’il est le meilleur de tous les temps.

Ton regard sur le niveau du championnat RD Congolais

La Vodacom Ligue 1 est un grand championnat, il fait partie du Top 5 en Afrique. Nous avons des grands clubs et de bons joueurs.

Au niveau des bémols, il y a un manque de sérieux et n’y a pas assez de lumière. Notre championnat n’est pas assez médiatisé. Les matches ne sont pas télévisés. Il y a aussi un manque de respect des calendriers.

Raconte-nous tes expériences Internationales 

Je suis international congolais U17. Mes experiences acquises à l’UNIFFAC au Cameroun et en Guinée Équatoriale était excellente. Pour un footballeur rien est supérieur à l’équipe nationale. Porter ce maillot pour la première fois était une véritable fierté. C’était un véritable rêve et Dieu ma aider é le concrétiser. Au Cameroun j’étais le meilleur buteur de la sélection congolaise, en 4 matches j’avais inscrit 2 buts. Nous avions perdu la finale face au Cameroun a Yaoundé. On a terminé deuxième.

En Guinée équatoriale s’était plus équilibré. C’était plus compliqué pour nous. On a loupé de peu les quarts de finale. Mais dans l’ensemble jouer pour son pays fait du bien. C’était un rêve Pour moi.

La CAN 2019 U23 approche à grand pas..

Oui la CAN U23 approche. Oui c’est toujours dans mes ambitions. comme la avec ma sélection U17 est fini je me prépare pour être avec les U20 et pourquoi pas avec les U23. Si je travaille et avec Dieu je serais à la CAN.

La sélection A’ ou A est le but ultime pour toi ?

La sélection est mon principal défi à réaliser. Je suis encore très jeune. Je crois que pour l’équipe Senior de la RDC J’y serai dans l’avenir si je continue à travailler. J’aime jouer pour mon pays.

Échos des adversaires : Le Libéria arrivera avec 13 binationaux pour le match face à la RDC !

Le prochain rendez-vous des léopards de la République démocratique du Congo aura lieu le 9 septembre à Monrovia. Nos fauves sont dans le groupe B, un groupe composé de 3 autres sélections : Le Congo-Brazzaville, le Zimbabwe et du Libéria.

Le Libéria se prépare et veut créer la surprise. Le sélectionneur et la fédération s’active pour renforcer l’effectif ainsi donc le sélectionneur à contacter plus de 13 joueurs évoluants à l’étranger. Le jeune de Newcastle Mohammed Sangare a déjà accepté de rejoindre l’équipe. Pendant ce temps-là les joueurs locaux se sont préparés et ont même livré des matches amicaux.
Il faudra donc compter sur un adversaire préparé et bien sûr ne pas minimiser l’adversaire. La RDC a déjà été surprise par des équipes supposées plus faibles a l’extérieur, il faudra donc être à 100% afin d’éviter toute déconvenue.

CAN 2019 : Point sur la situation de nos fauves

À l’approche du match Libéria – RDC faisons le point sur les différentes situations de nos léopards. C’est dans un mois que nos fauves disputeront le deuxième match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Après un premier succès à domicile face au Congo Brazzaville, La RDC devra confirmer afin de se mettre rapidement à l’abri.


Bakambu en forme, Ndongala aussi
Cédric Bakambu est actuellement en pleine réussite avec son club. Il est physiquement prêt pour être au rendez-vous en septembre.Les joueurs évoluants en Belgique ont tous repris le championnat. Merveille Bope Bokadi n’a toujours pas repris après sa blessure subie lors de la présaison. Il est d’ores et déjà forfait pour la rencontre face au Libéria. Concernant le temps de jeu, un des critères du sélectionneur : Jordan Botaka, Christian Luyindama, Paul-José Mpoku, Jonthan Bolingi, Dieumerci Ndongala, Remi Mulumba, Parfait Mandanda… ont un temps de jeu conséquent.
En France, Yeni Ngbakoto a faite toute sa préparation tout comme Harrison Manzala. Firmin Mubele travail aussi pour être prêt lors de la reprise du championnat de Ligue 1.
De l’autre côté du manche, Yannick Bolasie n’est pas encore opérationnelle. Les chances de le voir en septembre sont moindres. Benik Afobé, Jacques Maghoma et Britt Assombalonga ont repris le championnat. Neeskens Kebano et Élias Kachunga ont fait toute la préparation.


Chadrac Akolo est également prêt. Aaron Tshibola est en phase de reprise mais sa participation au match face au Libéria est incertaine car il n’a pas encore l’aval d’à FIFA. Kabongo Kasongo marque déjà avec le Zamalek.
Jordan Nkololo qui a signé en Roumanie à dorénavant du temps de jeu. Junior Kabananga et Jody Lukoki sont déjà de retour sur le terrain. Kakuta qui a rejoint le Rayo est en phase de reprise. Ben Malango, Arsène Zola et Meschack Elia sont toujours en jambes avec le TP Mazembe. Fabrice Ngoma, Munganga et Bompunga ont du temps de jeu en Ligue des Champions.


Une défense en chantier ?
Marcel Tisserand est en phase de reprise et n’est pas encore opérationnel. Chancel Mbemba est lui blesser. Christian Luyindama, Gabriel Zakuani et Wilfred Moké sont toutefois disponible et en jambes. Chris Mavinga a également repris après une période de blessure. Il est de niveau titulaire et à la disposition du sélectionneur. Christian Maghoma enchaîne les titularisations. Beaudrick Ungenda est performant en Angola. Au niveau des latéraux Masuaku, Jordan Ikoko et Fabice Nsakala enchaînes les matches de préparations. Glody Ngonda et Issama Mpeko répondent présents en Ligue des Champions de la CAF. Vital Nsimba a repris en championnat.


Et chez les gardiens ?
Anthony Mossi a débuté la saison titulaire avec le FC Chiasso. Joel Kiassumbua et Kudimbana ont démarrés sur le banc mais sont opérationnels. Ley Matampi continue sa préparation avec son nouveau club. Riffi Mandanda a repris son championnat. 

CAN 2019 : Point sur la situation de nos fauves

À l’approche du match Libéria – RDC faisons le point sur les différentes situations de nos léopards. C’est dans un mois que nos fauves disputeront le deuxième match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Après un premier succès à domicile face au Congo Brazzaville, La RDC devra confirmer afin de se mettre rapidement à l’abri.

Bakambu en forme, Ndongala aussi

Cédric Bakambu est actuellement en pleine réussite avec son club. Il est physiquement prêt pour être au rendez-vous en septembre.Les joueurs évoluants en Belgique ont tous repris le championnat. Merveille Bope Bokadi n’a toujours pas repris après sa blessure subie lors de la présaison. Il est d’ores et déjà forfait pour la rencontre face au Libéria. Concernant le temps de jeu, un des critères du sélectionneur : Jordan Botaka, Christian Luyindama, Paul-José Mpoku, Jonthan Bolingi, Dieumerci Ndongala, Remi Mulumba, Parfait Mandanda… ont un temps de jeu conséquent.

En France, Yeni Ngbakoto a faite toute sa préparation tout comme Harrison Manzala. Firmin Mubele travail aussi pour être prêt lors de la reprise du championnat de Ligue 1.

De l’autre côté du manche, Yannick Bolasie n’est pas encore opérationnelle. Les chances de le voir en septembre sont moindres. Benik Afobé, Jacques Maghoma et Britt Assombalonga ont repris le championnat. Neeskens Kebano et Élias Kachunga ont fait toute la préparation.

Chadrac Akolo est également prêt. Aaron Tshibola est en phase de reprise mais sa participation au match face au Libéria est incertaine car il n’a pas encore l’aval d’à FIFA. Kabongo Kasongo marque déjà avec le Zamalek.

Jordan Nkololo qui a signé en Roumanie à dorénavant du temps de jeu. Junior Kabananga et Jody Lukoki sont déjà de retour sur le terrain. Kakuta qui a rejoint le Rayo est en phase de reprise. Ben Malango, Arsène Zola et Meschack Elia sont toujours en jambes avec le TP Mazembe. Fabrice Ngoma, Munganga et Bompunga ont du temps de jeu en Ligue des Champions.

Une défense en chantier ?

Marcel Tisserand est en phase de reprise et n’est pas encore opérationnel. Chancel Mbemba est lui blesser. Christian Luyindama, Gabriel Zakuani et Wilfred Moké sont toutefois disponible et en jambes. Chris Mavinga a également repris après une période de blessure. Il est de niveau titulaire et à la disposition du sélectionneur. Christian Maghoma enchaîne les titularisations. Beaudrick Ungenda est performant en Angola. Au niveau des latéraux Masuaku, Jordan Ikoko et Fabice Nsakala enchaînes les matches de préparations. Glody Ngonda et Issama Mpeko répondent présents en Ligue des Champions de la CAF. Vital Nsimba a repris en championnat.

Et chez les gardiens ?

Anthony Mossi a débuté la saison titulaire avec le FC Chiasso. Joel Kiassumbua et Kudimbana ont démarrés sur le banc mais sont opérationnels. Ley Matampi continue sa préparation avec son nouveau club. Riffi Mandanda a repris son championnat.

Oualembo annonce l’obtention de son diplôme d’entraîneur !

L’ancien léopard Christopher Oualembo a annoncé l’obtention de son diplôme d’entraîneur ! Il est désormais titulaire du BEF (Brevet d’entraineur de football). Il s’est exprimé sur sa page Facebook officielle.

« Je tenais à vous annoncer que j’ai obtenu mon Brevet d’Entraineur de Football UEFA A. J’en profite pour remercier mes collègues de promo, la Ligue de Paris, l’IFF, la Banque de France et le Val de France. »

Oualembo adjoint des U23

Christopher Oualembo entame à 31 ans une carrière d’entraîneur. Le latéral droit, passé entre autres par l’Académica Coimbra, a été nommé coach adjoint de la sélection des moins de 23 ans de RD Congo.

« En plus de la partie technique (entraînement), je m’occuperai de tous les joueurs espoirs évoluant en Europe », a confié au site lestitisdupsg.fr le Léopard, contraint de raccrocher en raison d’une grave blessure au genou. Une absence forcée qui a permis au natif de Saint-Germain-en-Laye de passer son diplôme UEFA A.