Egypte 2019, le plan d’avenir

Cap sur la prochaine CAN U23

L’équipe du Congo n’ira pas à la Coupe du Monde 2018 ce n’est plus une surprise. Il faut se concentrer sur les prochaines échéances.

CAN 2019 U23 Égypte : La RDC n’a plus participé à la compétition depuis l’édition 2012. (Elle devait organiser l’édition de 2015 et qui a ensuite été confié au Sénégal)

Miser sur cette compétition afin d’être aux JO 2020

4ème des derniers jeux de la francophonie, la RDC peut compter sur des nombreux jeunes évoluant au pays, mais également sur ceux évoluant à l’extérieur du pays.

Exemple: Yann Kitala, Jason Lokilo, Christian Maghoma, Nelson Balongo, Beni Baningime et bien d’autres.

Certains binationaux évoluent déjà pour des équipes nationales d’âge (hors-congo) ne pouvant donc pas intégrer la nôtre)

Rappelons que les U20 ont battu l’équipe de France U18 cet été lors des jeux de la francophonie.

Exemple :Christopher Nkunku (Équipe de France espoirs), ne peut pas jouer en équipe d’âge de la RDC puisqu’il a déjà joué avec celle de la France. Il peut toutefois changer de nationalité sportive avec les A.

Conseil : Réalisé des matches amicaux lors des dates FIFA afin de créer une cohésion du groupe comme les équipes espoir européennes. Les éliminatoires de la CAN U23 débutent en 2018.

Benteke s'exprime en exclusivité sur Leopard Leader Foot

Jonathan Benteke (22 ans) est un jeune attaquant belgo-congolais formé au Standard de Liège. L’année dernière il a rejoint son frère à Crystal Palace et à effectué un match en Premier League. Lors du mercato il a signé à l’Omonia Nicosie et s’exprime pour la première fois pour Leopard Leader Foot. 7 sujets, 7 réponses.

Ton départ de Crystal Palace

J’étais en fin de contrat avec Crystal Palace et je n’ai pas été prolongé donc je devais trouver une nouvelle équipe. Omonia Nicosie était le club le plus intéressé donc je n’ai pas hésité.

Ton club formateur le Standard de Liège

C’est mon club formateur mais avant tout le club de ma ville là où je suis née. Je suis tous les résultats du Standard. Quand je suis sur Liège qu’il y a un match, je vais au stade. Les résultats sont très décevants. Un club comme Le Standard doit être dans les 3 premières places du podium chaque année. Les équipes n’ont plus peur de venir jouer à Sclessin, c’est dommage, mais après je ne sais pas ce qui se passe en interne.

Ton exemple

Cristiano Ronaldo car c’est l’exemple parfait du footballeur par excellence. Il fait son boulot chaque semaine et cherche toujours à être le meilleur.

Un suivi de l’équipe nationale congolaise ?

Oui, j’essaye de suivre les résultats via les réseaux sociaux ou les résultats en ligne.

Intéressé par le projet en cas de contact ?

Si l’on me contact.. Il faudrait déjà être contacté.. Mais je n’ai jamais eu de contact avec la sélection congolaise.

Ton objectif cette saison

Rendre la confiance du club en Moi en faisant la meilleure saison possible.

Qu’est-ce qu’on peut te souhaité ?

Tout d’abord être en bonne santé et faire la meilleure saison possible avec ma nouvelle équipe.

Vous pouvez suivre Jonathan Benteke sur ses réseaux sociaux : @jonathanbenteke

Damraoui s'exprime pour la première fois sur la sélection congolaise

Transféré cette été à l’Hapoël Acre, l’actuel 12ème du championnat Israélien Dylan Damraoui est désormais titulaire en club. Il s’exprime pour la première fois sur Leopard Leader Foot. Il a été formé à Bruges et a joué au États-Unis à Portland. 8 sujets, 8 réponses.

Ton transfert à l’Hapoël

Après mon séjour à Portland, j’avais besoin de retrouver un club avec un projet et du temps de jeu et c’est ici que j’ai pu obtenir ces deux conditions.

Un œil sur Bruges (ton club formateur) et la Jupiler League ?

Honnêtement non. Je ne suis pas le foot belge tout court. Juste un coup d’oeil sur mes quelques amis qui évoluent là-bas.

Le joueur qui t’inspire..

J’adore le jeu d’Isco, sa technique, sa vitesse d’exécution et rare et je suis fan.

Suis-tu les performances de la RDC, de la Belgique et du Maroc ?

Oui oui particulièrement et celle de la Belgique et du Congo.

Un contact avec la fédération congolaise ?

Non, jamais mais on ne sait pas ce que l’avenir réserve. Pour l’instant, je suis concentré sur mes prestations personnelles et les résultats de l’équipe.

En cas de convocation serais-tu partant ?

Ce serait pour moi une fierté de représenter le pays. On a une équipe très prometteuse, si je peux contribuer au succès, cela serait avec plaisir.

Ton objectif cette saison

Faire une bonne saison en Israël avoir un temps de jeu élevé et gardé ce plaisir de jouer..

Qu’est-ce que l’on peut te souhaiter ?

Une grosse saison et une bonne santé.

Vous pouvez suivre Dylan Damraoui sur ses réseaux sociaux : @damrox7

CAN 2019, la nouvelle ambition de la RDC

L’équipe du Congo n’ira pas à la coupe du Monde 2018 ce n’est plus une surprise, concentrons-nous sur les prochaines échéances.

CAN 2019 Cameroun : La RDC a maintenant de l’expérience suite à ses récents échecs aux portes du paradis. (Éliminer à cause d’un but lors des éliminatoires de la coupe du Monde et éliminé aux portes du dernier carré lors du CAN 2017)

Pourquoi la RDC doit se concentrer sur cette compétition ?

On est beaucoup plus expérimenté et averti que lors de la CAN 2017. Le CAN 2019 sera la première avec 24 équipes. Il sera important de faire fort impression. Nous avons 1 an pour peaufiner et corriger ce qui ne va pas dans cette équipe. Il est donc important pour la RDC et ses supporteurs de garder ce dynamisme.

Conseil : avec l’absence du CHAN 2018, nous DEVONS organiser des matches amicaux (stage) lors de chaque date FIFA. La RDC a de la chance d’avoir une forte richesse et une profondeur de banc qu’il faudra savoir exploiter.

Quelle onze la RDC que pourrait aligner lors du CAN 2019 au Cameroun ?

Nill De Pauw opte pour la RDC

L’attaquant de EAG – En Avant de Guingamp a écarté l’idée d’être appelé chez les diables rouge de Belgique.

« Je pense que je vais choisir le Congo. Je suis né là-bas mais je n’y suis plus retourné depuis que j’ai quitté le pays à un an. J’ai envie de retrouver mes racines africaines !»

Phillipe Doucet : « La RDC peut gagner la CAN »

Journalise historique du groupe Canal+, Philippe Doucet est le Monsieur et l’Expert Afrique du groupe. Consultant lors de la dernière CAN, il PARTICIPE également à l’émission « Talents d’Afrique » aux côtés de Sandra Tshiyombo. Il nous donne son point de vue général sur les Léopards…

Léopard Leader Foot : Pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas, qui est Philippe Doucet ?

Philippe Doucet : Un journaliste tout simplement. Donc qui doute et se pose des questions, notamment sur l’Afrique par passion. Et sur le foot en général.

LLF : Depuis quand vous intéressez-vous au foot africain et pourquoi ?

PD : J’étais volontaire quand Canal+ a SIGNÉ pour la CAN en 1992. Je n’étais jamais allé en Afrique. Je n’ai pas raté une CAN depuis.


PD : Bolasie est un joueur unique et original qui réussirait partout. La Premier League adore les créateurs comme lui. Allié à la puissance, il va monter, il n’y a aucun doute.


LLF : Qu’avez-vous pensé de la dernière CAN ?

PD : La CAN 2015 était plutôt bonne, même si aucune équipe est au-dessus du lot. Une finale sans surprise, mais entre 2 équipes qui pouvaient sauter au 1er tour.

LLF : Que pensez-vous du niveau des équipes africaines à l’échelle mondiale ?

PD : Equilibré. Je veux dire qu’il n’y a aucune grande équipe africaine, ce qui veut dire qu’aucune équipe pourrait GAGNER la coupe du monde. En 90-98, j’espérais mieux.

LLF : Que pensez-vous de l’équipe des Léopards de la RDC ? Peuvent-ils encore surprendre lors de la CAN 2017 et voir la prochaine coupe du monde ?

PD : Pour le potentiel de la RDC, je pense qu’elle a tout pour être un géant d’Afrique. La 3ème place ne devrait pas être une surprise. Si il y a un bon travail, la RDC restera en haut.


LLF : Que pensez-vous du travail accompli par le coach Florent Ibenge ?

PD : Florent Ibenge effectue un travail remarquable. Claude Le Roy a commencé, Ibenge a CONTINUÉ avec rigueur pour attirer les joueurs congolais. Il mérite bien mieux qu’un contrat de 1 an!


LLF : Actuellement Bolasie crève l’écran en Premier League. Que pensez-vous de lui ? Il attisera des convoitises cet été, quel championnat est le plus adapté à son style de jeu ?

PD : Bolasie est un joueur unique et original qui réussirait partout. La Premier League adore les créateurs comme lui. Allié à la puissance, il va monter, il n’y a aucun doute.


LLF : La RDC peut-elle gagner la prochaine CAN ?

PD : Oui la RDC peut gagner la CAN. Celle 2017 et de plus celle de 2019 lorsque quelques anciens auront été bien remplacés par des talents enfin attirés par les Léopards.

LLF : MERCI pour cet entretien.

PD : De rien, c’est avec plaisir.