Sanga Balende-Maniema Union: les officiels aggressés, la Linafoot suspend le résultat

À Mbuji-Mayi, le stade Kashala Bonzola est devenu le théâtre de violences commises, à répétition, par les supporters de Sanga Balende.

Les actes subis par l’US Tshinkunku dans ces mêmes installations sportives le 13 novembre, après son match nul vierge devant les Sang et Or, n’étaient malheureusement pas les derniers sur ce terrain. Il semble maintenant être dangereux pour les équipes engagées dans cette 27ème édition de la Linafoot. Dimanche 21 novembre, ces « supporters » ont aggravé la situation en frappant sérieusement les officiels de la rencontre, Sanga Balende contre Maniema Union (1-1). Un assistant a le bras cassé. Les blessures sont pour les autres moins importantes, mais tous sont soignés à l’hôpital. Et pour n’en pas finir, ces « supporters » ont caillassé le bus qui transportait les Kambelembele Boys. Parmi eux, on dénombre quelques blessés dont le gardien Efonge Bridele et Wango. Plusieurs biens ont également été perdus.

Selon les sources proches des Sang et Or, ces fanatiques accusent les officiels de ne pas avoir accordé un penalty sur une action, qui selon eux, méritait d’être sifflée. Et empéchant donc les locaux de récupérer les 3 points de la victoire.

Ainsi pour mettre fin au suspens, la Linafoot a, dans une correspondance signée lundi 22 novembre, suspendu ce résultat à cause de ces incidents survenus, en attendant l’analyse des rapports de la commission de discipline. Une décision qui sous-entend que des sanctions sévères pourront suivre afin de mettre fin à ces déchaînements qui surviennent peu à peu dans cette partie du pays.


REMIAS SUMAÏLI

Le sport notre passion, la presse mon boulot