Mondial 2022 : que valent les Malgaches ?

Ils étaient la révélation de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, réalisant des performances au-dessus des attentes. Certes amputés de quelques talents et mal embarqués dans ces éliminatoires de la Coupe du Monde, avec deux défaites lors des deux premières journées, les Barea restent tout de même une équipe dont il faut se méfier.

Le grand feuilleton de l’affiche décisive opposant les Léopards et les Barea va connaître son dénouement ce jeudi. Avec toutes les réalités autour de cette rencontre, on peut dire que l’avant-match aura duré une éternité : de la validation du Stade des Martyrs par la FIFA au regroupement des joueurs à Kinshasa, passant par la publication de la liste par Cúper avec un point sensible nommé Meschack Élia, la trêve internationale connaît des jours très mouvementés.

Ce jeudi, tous les regards sont tournés vers le Stade des Martyrs, dont les Malgaches ont reconnu le terrain dans la matinée. Ces Malgaches, visiblement en panne de confiance, veulent faire un coup à Kinshasa. Attention !!!

Blessés, mais dangereux !

« On aimerait montrer notre force ici, malgré notre position dans le classement. (…) Nous allons chercher à être réalistes » a déclaré Rabesandratana, sélectionneur du Madagascar, en conférence de presse d’avant match.

Son équipe ne met pas en tête d’affiche des grands noms, mais un collectif assez attrayant. Rabesandratana s’est passé de quelques cadres pour ce match contre la RDC, il s’agit de Jeremy Morel (FC Lorient), blessé, mais aussi des défenseurs Jérôme Mombris (Guingamp) et Thomas Fontaine (FC Lorient). Ces absences ne changent pas grand chose dans cette généreuse équipe malgache, car les habitués, dangereux chacun dans son poste, sont là : Romain Métanire, Marco Ilaimaharitra, Anicet, Pascal Razakanantenaina, Ibrahim Amada ou encore Rayan Raveloson.

Outre ces noms qu’on a vus briller à la CAN égyptienne, la pépite Sasha Vandersteene, qui va fêter sa première sélection, sera à surveiller de près, bien que jouant en défense. Les qualités du joueur d’Indian Hills (Etats-Unis) peuvent aider les Barea dans cette nouvelle page qu’ils veulent entamer, espérant battre les Léopards.

Dans une posture pas très éloignée de celle des Barea, les Léopards devraient aborder le match de ce jeudi en combinant confiance et méfiance. Les adversaires du jour tirent leur motivation de leurs précédentes sorties, mais aussi, de celles des congolais. Peu importe le contexte, ce Madagascar là, est une équipe imprévisible !


Emery Kabongo

Journaliste