Mondial 2022 : RDC – Madagascar, entre vengeance et relance !

Dans le feuilleton du match opposant la RDC au Madagascar, le suspense est passé du lieu de la rencontre au destin des congolais dans ces éliminatoires du Mondial, un destin qu’ils ont encore entre les mains, pourtant. Les poulains d’Hector Cúper draguent une relance qui leur échappe depuis quelques matchs, mais ils auront une nouvelle occasion de la rattraper ce jeudi. Face à eux, des malgaches dont ils en gardent un mauvais souvenir. Quoi de mieux ?

Battre les Barea sur la nouvelle pelouse du Stade des Martyrs devraient, s’en tenant au contexte actuel, avoir une double saveur. Les Léopards ont à cœur de goûter aux fruits de leur reconstruction dont les résultats se désirent de plus en plus, mais aussi, quelque part, de montrer aux visiteurs qui sont les patrons.

Une plaie à panser !

Nous sommes le 7 juillet 2019, au stade d’Alexandrie en Égypte. Les Léopards, après un parcours laborieux en phase des groupes d’une CAN où ils n’ont pas été totalement dominants dans leurs performances, tombent sur des Barea sensationnels à l’époque. C’est une affiche des huitièmes de finale dont le dénouement a planté des séquelles encore présentes dans les cœurs des sportifs congolais.

Déchets techniques des congolais, arbitrage douteux, malchance… forcément, ces trois facteurs résument l soirée cauchemardesque de la bande à Ibenge aux pieds des pyramides. Après un nul (2-2) jusqu’aux prolongations, où Bakambu (22’) et Mbemba (90’) marquaient pour la génération Fimbu, c’est finalement la surprenante équipe malgache qui l’emporte (4-2) aux tirs au but. Un sacré coup derrière la tête que Cúper et ses hommes veulent venger ce jeudi.

Un nouvel élan en vue

Au-delà du caractère prestigieux que va posséder une éventuelle victoire congolaise jeudi, il y’a bien plus important : gagner en confiance, mais surtout, améliorer le positionnement dans le classement pour (enfin) se relancer.

Dans ce groupe J des éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde, les congolais occupent la troisième place après deux nuls en autant des matchs. Rien n’est encore perdu, cependant. Cette double confrontation face aux Malgaches est une belle opportunité de marquer les esprits. La deuxième place est encore jouable, autant que la première.

La relance congolaise sera, en plus dans cette campagne qualificative à l’aventure Qatari, dans les chiffres de l’équipe toutes compétitions confondues. Elle date de longtemps, la dernière victoire des Léopards, mais la prochaine devrait être si proche, si les Barea rendent leur peau jeudi à Kamanyola. Vivement le coup d’envoi !


Emery Kabongo

Journaliste