Lupopo – Christian Bracconi : « Je n’ai pas de crainte particulière »

Le FC Saint Eloi Lupopo, l’une des équipes les plus attendues cette saison en Vodacom Ligue 1, entre en danse ce lundi 20 septembre face à Lubumbashi Sport. Un derby pour commencer, un premier test pour le nouvel entraîneur Christian Bracconi, qui s’est exprimé dimanche en conférence de presse.

C’est le stade Kibassa Maliba qui va accueillir ce choc de la première journée du championnat entre Cheminots et Kamikazes. Autre fois outsiders, les deux écuries Lushoises ont à cœur de finir sur une bonne note dans l’élite cette saison. Si du côté des Rouge et Blanc on repart avec une majorité des pions comptés dans l’effectif l’année dernière, chez les Bleu et Or on va miser sur les renforts, et pas qu’un peu.

Autant que les supporteurs ont hâte de voir ce que va proposer leur équipe, le nouvel entraîneur se presse de découvrir son nouveau championnat et se dit confiant. « Je ne me soucis pas trop de l’adversaire, je me soucis de mon équipe. Je la prépare pour qu’elle soit conquérante, compétitive. Bien sûr, en tenant compte des spécificités des équipes que l’on va rencontrer. J’aborde ce match avec une certaine confiance, parce que je trouve que mon groupe réagit bien à la demande que je fais chaque jour. (…) Je j’ai pas de crainte particulière, j’ai une confiance raisonnable et raisonnée, mais aussi une très grande envie de connaître ce nouveau championnat et d’y participer. Ce qui m’intéresse ce n’est pas d’avoir des bons joueurs, mais d’avoir une bonne équipe. Les joueurs qui rentreront sur le terrain seront les meilleurs joueurs pour moi. » a déclaré Christian Bracconi.

Le technicien Français de 60 ans a poursuivi en indiquant qu’il ne veut pas trouver une équipe type, mais un équilibre. Et pour le match de cet après-midi, il a tous ses joueurs à sa disposition.


Emery Kabongo

Journaliste