Léopards : 4 victoires en 27 matchs, l’équipe a perdu l’âme depuis 2018

Plus étonnant que ça puisse paraître, l’équipe nationale de la RDC, les Léopards, n’ont gagné que 4 matchs en 4 ans, soit depuis janvier 2018 jusqu’à ce jour.

Abattue depuis la débâcle devant  la Tunisie à domicile un certain 05 septembre 2017, ce match qui devrait qualifier la RDC à la coupe du monde Russie 2018, cette rencontre menée par la RDC (2-0) à 11 minutes du terme, a vu les congolais être surpris par les aigles du Carthage qui ont égalisé (2-2) et ont pris la tête du groupe, synonyme du mondial ce soir là.

Depuis, ce sont des larmes et les grincement des dents qui ont élu domicile dans le chef de l’équipe de la RDC. Plus rien ne fonctionne, malgré la désignation des plusieurs acteurs comme responsable de cette déroute.

Bouc-émissaire, Florent Ibenge, l’ancien sélectionneur qui a continué malgré cet échec, n’a pas pu remonter la pente.

Résultat, toute l’année 2018, du janvier en décembre, la RDC n’a gagné aucun match toutes compétitions confondues. Des défaites en match amical et officiel contre notamment la Tanzanie et le Zimbabwe, cette année a été rouge pour la RDC.

En 2019, l’année de la coupe d’Afrique des nations en Égypte, les congolais gagnent un seul match, contre le Libéria (1-0) à Kinshasa et se qualifie à la CAN.

Cette année là, les fauves congolais vont passer à côté de leur CAN, en perdant contre l’Ouganda, l’Égypte et être éliminés par Madagascar en 8e de finale, qu’ils ont réussi à se qualifier en s’imposant uniquement devant le Zimbabwe (4-0).

Plusieurs matchs amicaux et officiels se sont pointés pour la RDC, mais aucune victoire n’a été au rendez-vous.

Incroyable mais vrai, Florent Ibenge va céder sa place à Christian Nsengi-Biembe, mais ce dernier ne va pas non plus chasser ces signes indiens. Son parcours a été marqué par 8 matchs, pour 1 victoire (en 2020 contre l’Angola), 3 défaites et 4 matchs nuls.

À son tour, l’Argentin Hector Cúper, va prendre le bâton de commande mais depuis, il  n’a toujours pas gagné non plus. Il a joué deux matchs amicaux internationaux contre la Tunisie et le Mali pour respectivement une défaite et un nul.

En match officiel, l’ancien coach de Valence, Inter de Milan ou l’équipe de l’Égypte se retrouve à son tour coincé, ne parvenant pas non plus à gagner. C’est 2 matchs nuls en 2 rencontres officiels contre la Tanzanie et le Bénin (1-1, chacun).

En conclusion, depuis le 01 janvier 2018 à ce vendredi 17 septembre, la RDC a livré 27 matchs toutes compétitions confondues et n’a gagné que 4, pour 14 matchs nuls et 9 défaites.

L’équipe congolaise a perdu l’âme, ne parvenant pas à retrouver ses repères malgré les départs de Florent Ibenge, Christian Nsengi-Biembe, Constant Omari et bien d’autres qualifiés comme responsables des échecs de l’équipe de la RDC.

Prochain rendez-vous au mois d’octobre prochain pour Cúper où il va affronter Madagascar en aller-retour de la 3e et 4e journées de la course à la coupe du monde Qatar 2022.

La RDC cherche ce match référence qui va déclencher le nouveau souffle et va permettre aux Léopards de retrouver leur chemin de Fimbu… Nous espérons que ce sera le match contre Madagascar le 06 octobre prochain à Kinshasa.


gedeluiz