FIFA : les résultats d’un sondage sont favorables à une Coupe du Monde plus fréquente

Depuis quelques temps déjà, la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) est dans une phase des réformes, notamment quant à l’organisation de ses compétitions, dont la plus attirante reste la Coupe du Monde. Ce jeudi 16 septembre, l’instance mondiale de football a publié des nouveaux indices sur une éventuelle organisation de sa plus belle compétition tous les deux ans.

Si le football professionnel semble se vêtir d’une nouvelle robe ces temps-ci, particulièrement certaines règles, parmi lesquelles on peut citer le fameux nombre des remplacements dans un match, qui basculait il y’a quelques mois de trois à cinq suite à l’avènement de la pandémie à Coronavirus, cette quasi-métamorphose du sport roi ne compte pas se limiter là : elle pourrait, dans les prochaines années, toucher la planification de certaines grandes compétitions, alors, les Coupe du Monde des nations masculines et féminines seraient en pôle position.

Cela devrait être le fruit des résultats d’un sondage que mène la FIFA actuellement, dont la première enquête vient de connaître son dénouement. Voici le communiqué de presse de l’instance sur ce sondage : ⬇️

Une bonne affaire pour les nations africaines, dont la RDC ?

Les changements dans le monde de foot ne mettront forcément pas tout le monde d’accord, certes, mais en plus de faire des mécontents, ceux-ci feront des heureux. C’est le cas, potentiellement, d’une éventuelle application de la décision liée à l’organisation d’une Coupe du Monde tous les deux ans. Les nations africaines, minoritaires dans les phases finales de cette prestigieuse compétition, cravachent dur dans ses éliminatoires, avec une attente de quatre longues années pour atteindre une nouvelle phase finale. Cependant, si les prochains sondages annoncés par la FIFA sur ce dossier amenaient l’instance à prendre une décision effective, le format des éliminatoires pourraient changer, l’attente serait moins longue, et la détermination aurait décidément un accent particulier.

Aussi, faut-il le dire, le projet des réformes à la FIFA est vaste. L’organisation de la Coupe du Monde tous les deux ans devrait, à en croire les récentes indiscrétions de la presse sportive internationale, être accompagnée d’une hausse du nombre des participants à la compétition. Ce qui veut dire, sans doute, que l’Afrique aura plus des nations en phase finale, une belle opportunité pour celles devenues étrangères à la compétition d’y remettre les pieds, la RDC y compris !


Emery Kabongo

Journaliste