Bénin – RDC : la réaction de Cúper

Hector Cúper a comparu en conférence de presse d’après match ce lundi 7 septembre, juste après le nouveau nul (1-1) des Léopards face aux Écureuils. Sans chercher d’excuses, le sélectionneur dresse un bref bilan et réitère sa confiance en ses joueurs.

Un nul, rien de plus. Alors qu’on pensait avoir réalisé le plus dur, l’impensable s’est produit. Sur un centre anodin, les Léopards concèdent l’égalisation béninoise, dans un match dont la physionomie ne semblait prédire une nouvelle contre-performance congolaise, mais hélas…

Quand la maladresse devant semble de plus en plus incorrigible, en dépit du réalisme (encore une fois) du duo Bakambu – Mbokani, resserrer les lignes derrière revient à se contenter des chiffres visibles sur le marquoir, alors qu’on est loin du coup de sifflet final : très tôt, les carottes étaient cuites, et pour le reste, une suite des ratées. Ce, dans les deux camps.

Hector Cúper se lance en conférence de presse en avouant, d’entrée de jeu, un détail qui est bien loin de refléter le score final : « Dans l’ensemble, nous pensons que les équipes pouvaient l’emporter » a-t-il déclaré, parlant des deux équipes, tout en justifiant cela par le fait que les Léopards avaient analysé leurs adversaires au préalable et connaissaient donc, déjà, le danger.

Malgré ce résultat qui n’arrange pas les affaires des congolais, le technicien argentin en a tout de même tiré quelque chose de positif, mais ne veut se donner des excuses « Nous avons eu des améliorations par rapport au 1er match. Nous savons que nous aurons besoin d’un minimum de temps. Nous n’aimons pas avoir des excuses mais nous avons joué contre une très bonne équipe. » a-t-il poursuivi.

Le sélectionneur a conclu son speech par des détails plus au moins rassurants « Nous avons fait deux bons matchs et nous aurons le temps de voir quelques joueurs. Nous essayons de donner notre confiance aux joueurs même si nous aurons des détails à ajuster. Nous allons nous adapter et c’est ce nous voulons que les joueurs fassent également. »

Pour les prochains matchs, un nouveau nul n’est pas le bienvenu. L’occasion de prendre la première place du classement de ce groupe n’a pas été saisie, mais elle ne devrait pas continuer d’échapper aux Léopards, si le changement dont parle Cúper prenait forme. Rendez-vous au mois d’octobre pour la double confrontation contre le Madagascar, en matchs de la troisième et quatrième journée.


Emery Kabongo

Journaliste