Le Bénin ne fera pas de cadeau à la RDC !

Mis dos au mur par les Taifas Stars jeudi dernier à Lubumbashi, les Léopards sont attendus ce lundi 6 septembre à Cotonou pour y affronter les écureuils, en match de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Ça ne devrait pas être une mince affaire pour les congolais, le sélectionneur du Bénin dit tout, sauf le contraire.

Profile bas, la RDC est déjà en mode rattrapage, après à peine un match. La désillusion de Kamalondo et tout ce qui va avec (les évènements polémiques autour du stade) met l’équipe dans une mauvaise posture, certes, mais celle-ci est appelée à cravacher, pour se surpasser. Donner le meilleur d’elle-même pour réussir un déplacement qui s’annonce périlleux sur le sol béninois, où il faudra disposer des Écureuils qui ont bien bondi à Antananarivo (Madagascar 0-1 Bénin), quelques heures après l’échec des Léopards.

Si les hommes de Cúper ont à cœur de compter une victoire dans cette fenêtre internationale, ce après la contre-performance lors de leur entrée en lice face à la Tanzanie, du côté béninois, on annonce la couleur, pour faire un sans faute : deux victoires en deux matchs. Vainqueur des Malgaches, les Béninois signent récidive face aux congolais.

Ce samedi 4 septembre face à la presse locale, Michel Dussuyer, sélectionneur des écureuils, a affiché ses ambitions pour l’affiche du lundi : « Prendre les 3 points à Madagascar c’est une belle performance mais il nous faut encore d’autres points. Face à la RDC, nous aborderons la partie avec détermination et l’objectif des 3 points. Nous nous attendons à une opposition difficile. » A déclaré le technicien Français.

Pour rappel, son équipe occupe logiquement la première place du classement du groupe avec trois points, suivie de la RDC et de la Tanzanie respectivement deuxième et troisième avec une unité chacune, alors que les Malgaches sont derniers.


Emery Kabongo

Journaliste