Tunisie – RDC : Les notes du match sur 10 (test Cúper)

Comme dans nos us et coutumes, notre rédaction vous propose les notes de chacun de nos léopards, après ce premier match contre les Aigles du Carthage de la Tunisie, qui s’est soldé sur la défaite (0-1) de nos fauves, permettant au nouveau sélectionneur de se faire une idée sur le niveau de chaque joueur et les tester.

1. Siadi Ngusia (4) : Son erreur de concentration et sa légèreté dans les perches nous a coûté la défaite. Très moyen dans ses relances et peu autoritaire, le gardien de Bazano a pourtant bénéficié de la confiance des entraîneurs pour débuter ce match devant ses concurrents, mais n’a pas vraiment rassuré.

2. Mukoko Amale (5) : Très volontaire et dynamique sur le terrain, l’ancien latéral droit de DCMP a juste montré quelques erreurs de positionnement, surtout avec des interventions vaille que vaille et des tacles spectaculaires alors qu’il devrait rester calme et serein. Sinon il n’était pas mauvais que ça.

3. Fabrice Nsalaka (5) : Une première mi-temps intéressante dans son couloir, le joueur de Besiktas s’est montré par ailleurs fragile et peu inspiré en deuxième mi-temps. Il doit beaucoup travailler son physique aussi

4. Chris Mavinga (7) : Retour concluant, le défenseur central de Toronto a prouvé qu’il avait sa place dans le groupe, c’est l’homme du match côté congolais. Souvent présent dans plusieurs interventions et ses passes entre les lignes étaient souvent bonnes. En effet, il a fait un match parfait.

5. Marcel Tisserand (6) : Obligé de s’excentrer plusieurs fois pour couvrir son latéral droit, le capitaine a été impeccable et très autoritaire vis-à-vis de plusieurs joueurs qui ont soit, fait le retour, ou sont titulaires pour la première fois. Il a fait un bon match.

6. Mukoko Tonombe (4.5) : Il a plusieurs fois préféré jouer avec son physique alors qu’il aurait du parfois jouer avec sa tête. Très solide en un contre un, mais a beaucoup dezonné, surtout très en difficulté à la relance.

7. Samuel Moutoussamy (5) : En difficulté aussi dans son positionnement, il a fait les efforts de respecter les consignes mais n’a pas joué son football puisqu’il a évolué un moment comme un ailier. Bien pour lui parce qu’il aurait pu marquer son premier but en sélection, dommage qu’il a trouvé la transversale.

8. Pelly Mpanzu (5.5) : Très efficace sur l’homme et aussi intéressant dans ses pressings, il a découvert la sélection et doit s’intégrer rapidement surtout qu’il a aussi été en difficulté pour relancer le jeu devant

9. Cédric Bakambu (5.5) : Malgré sa volonté et son envie de tout donner, il a souffert seul devant, mais a été intéressant dans le pressing sur le défenseur adversaire.

10. Gaël Kakuta (5) : Très intéressant à l’entame du match, le meilleur joueur africain de la Ligue 1, n’a plus réussi à stabiliser le jeu de l’équipe comme il sait bien le faire… L’exigence de défendre étant de rigueur, il s’est épuisé vite.

11. Chadrac Akolo (4.5) : Il a été juste bon en défendant et récupérer les balles derrière, devant il n’a rien proposé, pas de débordement ni rien

12. Fabrice Ngoma (4) : En difficulté dans ce rôle de jouer derrière les attaquants, il a passé son temps à faire de fautes et défendre, alors qu’il avait aussi un rôle devant.

13. Joël Kayamba (3) : C’est peut-être le dispositif du jour et l’exigence du sélectionneur mais il a été très très en dessous de la moyenne alors qu’il a joué une bonne partie du match, ce n’est pas facile mais l’avenir avec la concurrence, il doit falloir beaucoup travailler

14. Paul-José Mpoku (6,5) : Entré pourtant en deuxième période, il a réussi à stabiliser l’équipe, et a relancé très propre. À son entrée l’équipe a respiré. Pourtant positionné très bas, il a joué ce rôle comme il se doit. Ses qualités de passes et sa vision de jeu, ont été très remarquables sur le terrain.

Difficile de côter les autres pour avoir jouer moins de minutes, mais le travail d’Hector Cúper promet beaucoup de bonne chose, tout le monde a beaucoup couru et a essayé de défendre, c’était un bloc qui a permis à l’argentin de se faire idée de son équipe alors qu’il est avec eux que depuis une semaine.

La prochaine rencontre contre le Mali, nous espérons que les choses vont encore évoluer avant le premier match de septembre contre la Tanzanie pour le compte des éliminatoires mondial Qatar 2022


gedeluiz