Stage des Léopards, Cédric Bakambu : «C’est à nous de redorer l’image du blason de la sélection nationale»

La traditionnelle conférence de presse d’avant-match s’est tenue ce vendredi 4 juin, en prélude du match qui mettra aux prises les Léopards aux Aigles de Carthage.

Ce samedi 5 juin à 20h30 heure de Kinshasa, le stade Hamadi Agrebi de Rades sera le théâtre de l’opposition tant attendue entre Tunisiens et Congolais, dans un match amical qui devrait, en principe, montrer les premières indications de la pate Hector Cuper. Le sélectionneur national aux commandes depuis le depuis du stage à Tunis ne s’est pourtant pas présenté en conférence de presse, pour cause d’un problème de voix qu’il a eu vendredi matin, dit la FECOFA. Il est donc remplacé, dans cette conférence, par son assistant numéro 2, Daoula Lupembe, qui a fait face aux médias, accompagné d’un Léopard qui continue de faire des filets du championnat chinois sa proie, Cédric Bakambu.

« Très content d’être là, et fier de revenir en sélection nationale »

De retour en sélection après avoir manqué les deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2021, Cédric Bakambu a abordé sa série des réponses aux questions des journalistes dans la salle en affichant toute sa satisfaction suite à sa présence dans le groupe à Tunis « Très content d’être là, très fier de revenir en sélection nationale, a dit le buteur de Beijing Guoan, visiblement très serein, avant de poursuivre, en parlant de la rencontre du samedi face à la Tunisie nous sommes ici pour disputer deux rencontres amicales, la première qui aura lieu demain contre la Tunisie, un adversaire qu’on connaît. C’est toujours C’est toujours bien de pouvoir jouer ce type de matchs parce qu’on va avoir une très belle opposition, on sait que ça va être un match très compliqué et très difficile, mais c’est ce qu’on aime. »

Les pensées de l’ancien joueur de Villarreal ne sont pas toutes tournées que vers le test de ce samedi. En effet, forcément soucieux de voir sa sélection renouer avec le succès, le joueur de 30 ans ne perd pas de vue les objectifs primordiaux de l’équipe après sa phase de reconstruction « J’espère qu’on arrivera à atteindre les objectifs élevés, à savoir la qualification pour la prochaine Coupe du Monde. Le football congolais traverse une période difficile, compliquée, sportivement parlant. C’est à de redorer l’image du blason de la sélection nationale, je pense qu’avec beaucoup de travail on y arrivera. » a-t-il déclaré. Bakambu a conclut son intervention dans cette conférence de presse en signifiant que le plus important pour le prochain match et la suite c’est l’état d’esprit.

Prenant la parole à son tour, Daoula Lupembe a répondu aux questions sur l’évolution de l’équipe, la philosophie d’Hector Cuper, mais surtout, le nouveau maître mot de tous les Léopards : redonner le sourire aux supporters.


Emery Kabongo

Journaliste sportif, blogueur