Stage des Léopards : la Tunisie et ses armes !

La Tunisie, prochain adversaire de la RDC, a de la gueule. En effet, les Aigles de Carthage qui affronteront les Léopards ce samedi 5 juin en amical, ont une sélection bien garnie, avec des nouveautés qui respirent du talent.

La sélection nationale de la RDC, conduite par son éventuel nouvel homme fort Hector Cuper, a rallié Tunis lundi 31 mai dernier via la Turquie, pour un stage de préparation aux éliminatoires du Mondial 2022, dont la première séance d’entraînement a eu lieu ce mardi 1er juin sous la houlette du technicien argentin. Le premier match amical au programme pour les Léopards les mettra aux prises avec les Aigles de Carthage, un vrai test !

Elle vaut quoi, cette Tunisie ?

5 phases finales de la Coupe du Monde, 19 participations à la Coupe d’Afique des Nations dont un sacre (2004) synonyme d’une apparition à la Coupe des Confédérations (2005), sans oublier les 4 participations aux jeux olympiques. C’est de l’histoire, oui, on ferme la parenthèse. Mais la Tunisie est une sélection dont le présent n’a visiblement pas grand chose à envier au passé : demi-finalistes de la dernière CAN, les hommes de Mondher Kebaier, actuellement deuxièmes en Afrique dans le classement FIFA qui les place vingt-sixièmes au monde, ont de quoi faire valoir leur montée en puissance ces dernières années. Cela se prouve par une ossature en constante progression, et les résultats qui vont avec.

Petit coup d’œil sur l’effectif

Le 28 mai dernier, Mondher Kebaier, sélectionneur des Aigles, a publié une liste de 29 joueurs pour un stage de préparation avec 3 matchs amicaux au programme, dont la réception des Léopards samedi. Dans ce mélange parfait de l’expérience et du talent, on retrouve, en tête d’affiche, les habitués : Msakni, Khazri, Sassi, Maaloul, Khaoui, ou encore Sliti… du classique !

Si du côté congolais il y’a plus d’attentes sur le sélectionneur vers qui tous les regards sont dorénavant braqués, que sur les joueurs, du côté tunisien c’est bien l’inverse. Il y’a du sang neuf dans les rangs de Mondher, comme pressenti avec les rumeurs survenus avant la publication de sa liste : l’étoile montante de Manchester United, Hannibal Mejbri, tant attendu, est là. Celui qui est passé par les U16 et U17 de la France ne sera pas la seule pépite à fêter sa première sélection avec la Tunisie dans cette trêve. En effet, le sélectionneur des Aigles a également fait appel à d’autres jeunes talents évoluant dans le vieux continent, notamment Omar Rekik, qui a fait ses preuves au Pays-Bas, avant de rejoindre Arsenal en janvier dernier.

Avec un nouveau sélectionneur, les Léopards abordent leur préparation des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 dans le but d’entamer un nouveau cycle, ce nouvel élan qui ne pourra prendre forme qu’avec des résultats. Cependant, le renouveau de la RDC devra passer par une mission aussi importante que délicate : battre la Tunisie, une équipe qui a tout ce qu’il faut pour confirmer sa bonne forme du moment. Vivement samedi !


Emery Kabongo

Journaliste