Le Congo doit viser l’élite, pourquoi et comment ?

Le Congo mérite mieux ! Pour pouvoir nous améliorer il faudrait cibler les différents axes d’amélioration. Aujourd’hui il y’a des choses qui nécessite un traitement de manière urgente. La Coupe du Monde c’est bien mais là RDC doit se préparer redorer son blason malheureusement ternis par certaines choses.

Primo : Les infrastructures !

Urgence, urgence, urgence. Les infrastructures ne répondent pas au normes internationales. Pour obtenir un football de qualité il faut des infrastructures de qualité. Les conditions d’entraînement pour nos athlètes ne sont pas similaires à certains de nos voisins. Notre sélection de jeunes disputera l’année prochaine les jeux de la Francophonie. Nous nous devons d’être prêts. Les infrastructures ce ne sont pas que les stades. Il y’a aussi des terrains d’entraînements, les stades annexes et autres qui ont besoin d’être modernisés au plus vite.

L’élite du pays, l’équipe nationale doit pouvoir être dans les meilleurs conditions pour pratiquer le meilleur football mais attention il y’a pas que cela. La sécurité et le confort des supporters dans les stades nécessite une attention particulière dans les travaux. En 2021 il est inconcevable de suivre une rencontres sur du béton.

LE MINISTRE DES SPORTS SERGE NKONDE VISITE LES INSTALLATIONS

Kinshasa est une ville dont la population et le talent est immense. La capitale du pays se doit d’avoir plusieurs terrains. Tout le monde ne peut pas jouer au Stade des Martyrs. Ainsi donc le gouvernement ne doit pas être le seul acteur dans la gestion des infrastructures. Les dirigeants de clubs peuvent aussi avoir un budget nécessaire pour se munir par exemple de complexe sportif afin de ne plus être dépendant du Stade des Martyrs ou encore du Stade Tata Raphaël.

Si les infrastructures répondent aux normes de la FIFA et que l’entretien suit, le football congolais ira sûrement de l’avant. La RDC doit avoir une capacité à organiser les événements. Que les jeux de la Francophonie ne soit qu’une étape avant d’organiser une compétition comme le CHAN ou encore une CAN.

Avoir un projet sportif pour les jeunes !

L’équipe nationale ne se limite pas à la sélection senior. L’avenir se prépare maintenant. Aujourd’hui il est plus difficile de convaincre un joueur et sa famille qui évoluent à l’étranger parce qu’on attend malheureusement l’éclosion. Avoir plusieurs académies dans le pays et pas seulement Kinshasa, faire des tournois nous aiderait a avoir les meilleurs jeunes du pays.

Pour l’étranger avoir des tournois ailes Europe (comme fait par le passé) nous aiderait sûrement à avoir un premier contact avec le Congo pour certains joueurs évaluant à l’étranger. Aujourd’hui si l’équipe U17, U20 et U23 a des résultats positifs ça aidera le Congo dans 2,3,4 voir 5 ans a avoir une équipe A compétitive.


molinga243

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.