CHAN/ RDC – Niger (2-1) : Qui s’est illustré lors du match ? C’est l’heure des notes !

Première mission accomplie, qualification acquise, nos léopards A’ ont fait une phase des groupes satisfaisante avec 7 points pour deux victoires et un nul, malgré l’absence de plusieurs cadres et du sélectionneur principal, Florent Ibenge.

Face au Niger lundi 25 janvier dernier, la RDC s’en est bien sortie même si tout n’était pas parfait en terme de jeu. Ainsi donc, nous vous présentons la note de chaque léopard sur 10.

1. Siadi Ngusia (5) : Alors qu’il était le numéro 4 à la hiérarchie des gardiens, le portier de Bazano a essayé de limiter les dégâts. Il a fait son match, même si ses relances ont mis l’équipe en danger.

2. Djuma Shabani (5.5) : le latéral droit congolais a gagné plusieurs face-à-face, mais son apport offensif n’a pas été remarquable pourtant il a eu la possibilité d’utiliser son couloir et trouver des attaquants avec des bons centres, chose qui n’a été faite depuis le début de la compétition.

3. Luzolo Ernest (6) : Contrairement à Djuma, lui a beaucoup proposé devant tout en restant vigilant derrière, même si le but adverse est venu de son couloir. Sinon, il arrive à franchir un palier à chaque match.

4. Inonga Baka (5,5) : Aussi malin et parfois distrait sur l’attaquant, le défenseur de Motema Pembe n’a toujours pas réussi à reproduire son premier match contre le Congo Brazzaville. Il a été attentiste sur le but encaissé même s’il reste le patron de la défense par son autorité.

5. Idumba Nathan (5) : Toujours avec un excès d’engagement dans ses interventions, et comme son compère, il a hésité d’aller au duel sur le but encaissé. Ajouter à ce contrôle de trop qui met l’équipe en danger, en plus de toujours balancer le ballon devant. Néanmoins, il a été passeur décisif sur le premier but congolais.

6. Michée Mika (7) : c’est l’homme du match côté congolais. Le capitaine a été exemplaire et autoritaire tant à la récupération qu’aux rares animations de l’équipe. Le milieu de Mazembe a prouvé sa maturité et son expérience dans sa gestion du match. Visiblement discret mais costaud à la charge lui confiée.

7. Chico Ushindi (4) : Encore une fois décevant depuis son but face aux diables rouges. L’ailier de Mazembe n’y arrive toujours pas. Il a été moins percutant et en manque énormément d’inspiration, il n’a pas aidé l’attaque à bien fonctionner.

8. Amédé Masasi (6) : Sauvé par son but victorieux encore une fois aux arrêts de jeu, le milieu congolais sait se retrouver au bon endroit et au moment. Même si, soulignons-le, sa prestation dans l’ensemble a été en deçà de la moyenne. Incapable de mettre le ballon au sol et faire avancer l’équipe. Toujours absent quand la défense cherche à sortir le ballon, il manque parfois les réflexes des milieux de terrain.

9. Dark Kabangu (6.5) : Buteur, ce qui est positif pour un avant-centre. Très intéressant au jeu aérien malgré qu’il en a fait de trop alors qu’il avait plusieurs possibilités de conserver le ballon. À force de beaucoup courir sans ballon, il s’est épuisé rapidement.

10. Ciel Ebengo (4.5) : Le meneur de jeu de Lupopo s’est perdu contrairement à sa première prestation face aux Libyens. Il a passé son temps à jouer derrière que devant. Aucune communication entre son avant-centre et lui. Il a plusieurs fois essayé de tirer alors qu’il y avait mieux à faire à côté.

11. Lilepo Makabi (4) : Il fait aucun effort pour progresser et changer son football. Des accélérations là où il faut temporiser, et des freins là où il faut accélérer. Il n’a toujours pas compris que s’il maîtrise le match, l’attaque congolaise va se créer beaucoup d’occasions puisqu’il est sollicité à plusieurs reprises.

12. Wango Michael (3.5) : Pour le peu de temps qu’il a joué, il n’a pas montré grand chose. Très lourd à l’anticipation d’une phase de jeu, l’équipe a encaissé, pourtant il avait pour rôle de bloquer les lignes nigériens.

13. Joël Beya : Difficile de le côter pour le peu de temps joué, mais il a apporté du sang nouveau avec ses appels sur les côtés. Son pressing sur le gardien a apporté le but de la victoire

Remarque : L’équipe ne progresse pas, le niveau de jeu n’est pas plaisant à voir. Des déchets techniques graves pour des joueurs qui jouent la première division du championnat national, ça dégage n’importe comment à tout moment et ça ne combine pas bien devant. Aucune transition entre la défense, le milieu et l’attaque, même si on a gagné.

Le staff technique doit beaucoup travailler pour apprendre à ce groupe de respecter les consignes dans les appels de balle, les replacements ainsi que le jeu simple. Toutefois, nous souhaitons bonne chance à notre sélection et restons de cœur avec ceux qui sont contrôlés positifs.

Allez-y Bana Mboka!


gedeluiz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.