CHAN : Léopards, à qui la surface ?

Nous sommes sous la fièvre du Championnat d’Afrique des Nations. Dès samedi, tous les regards seront tournés vers le Cameroun, où va débuter la sixième édition. Au lendemain du coup d’envoi, les Léopards vont entrer en compétition face aux Diables Rouges. Des buts, que des buts, c’est tout ce que le public demande. Mais qui pour les marquer ?

Ils sont au nombre de huit, ces ailiers et renards de surface. Les meilleurs du moment au championnat national sont très attendus pour ce CHAN, eux qui font le beau temps au TP Mazembe, à l’AS Vita Club, ou encore à la JSK.

Ces buteurs, aussi prolifiques qu’ils soient en clubs, ne se verront malheureusement pas être tous alignés d’entrée de jeu par Florent Ibenge, seuls trois, voire moins, devraient débuter chaque match. Tout dépendra des plans du sélectionneur.

Absent de la liste lors de sa publication mercredi 6 janvier dernier, Dark Kabangu a dû être appelé en renfort, en remplacement de Mokonzi Gabzeke. Kabangu, dont l’absence initiale avait beaucoup fait parler dans les réseaux et les médias, est le deuxième meilleur buteur de la Vodacom Ligue 1 cette saison avec sept réalisations, l’homme providentiel du DCMP est donc attendu au tournant.

Fiston Kalala Mayele… un nom qui n’est plus à présenter. Bien que moins régulier cette saison devant les cages (trois buts avec l’AS Vita Club), l’étoile montante continue de filer, tant bien que mal. Une montée qui vient se confirmer dans le match amical de préparation face à la Tanzanie (1-1) mardi dernier, Mayele a dû user de son « maele » pour marquer l’unique but des Léopards A’ dans cette partie. De l’intelligence dans la précision de frappe pour scorer en amical, et maintenant, place au CHAN.

Kalala ne sera pas le seul moscovite sur qui pourra compter Ibenge en attaque. Auteur d’un doublé lors de la dernière sortie de Vita Club en Ligue des Champions et buteur à une reprise cette saison en championnat, Glody Lilepo Makabi, l’une des révélations de la saison, peut apporter un peu du sien sur la ligne d’attaque au Cameroun.

Que dire de Joel Beya, le nouveau chouchou du temple de Badiangwena. Du haut de ses 21 ans, le natif de Lubumbashi met déjà tout le monde d’accord de part ses prouesses avec les Corbeaux. Cette saison, l’ancien salésien a trouvé le chemin des filets à six reprises en championnat, il est le troisième dans ce classement. Pour rappel, l’avant-centre de Mazembe a déjà été sélectionné avec les Léopards et les Léopards A’, à deux reprises de chaque côté. L’équipe n’est donc pas une découverte pour Beya, espérons que les filets de Douala accueillent ses frappes.

De ces quatre buteurs s’ajoutent quatre autres, et pas de moindre, bien que certains soient forcément inconnus du grand public : avec ses deux buts en championnat cette saison, Chico Ushindi (Mazembe) a tapé dans l’œil du sélectionneur. Surprenant actuel meilleur buteur du championnat (neuf buts), Jean Baleke (JSK) s’est forgé une identité qui lui a valu une place dans le groupe. Performant du côté de Sanga Balende, Jérémie Basilua Makola peut aussi avoir une chance dans ce CHAN. Enfin il y’a un autre corbeau, Philippes Kinzumbi, qui pourra offrir d’autres possibilités de choix au sélectionneur.

Des grands buteurs dans les rangs des Léopards, avec des statistiques qui inspirent confiance. Qui pour former le trio devant ? Vous êtes plutôt pour un duo ? Quel plan mettra Ibenge pour les utiliser ? Rendez-vous dimanche face aux Diables Rouges pour les réponses !


Emery Kabongo

Journaliste sportif, blogueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.