Édito de Gédé : Retour de Florent Ibenge à l’équipe du CHAN, une erreur grave ?

L’Edito de Gede Luiz Kupa

Le retour de Florent Ibenge à la tête de l’équipe nationale A’ serait un manque de respect criant et une erreur grave !

En effet, Jean-Florent Ibenge, l’entraîneur de l’AS Vita Club est sans nul doute aujourd’hui la troisième personne la plus célèbre du pays après Félix Antoine Tshisekedi et Joseph Kabila,… peut-être il ne le sait pas.

Son nom pèse tellement au point de faire de lui une sorte d’exemple pour les jeunes et un symbole de réussite et d’abnégation qu’il faut inculquer à la jeunesse ambitieuse.

Il a réussi à se forger une image de grands face aux défis qui étaient devant lui, et devenir une personnalité respectable. C’est l’une des rares personnes qui a rivalisé avec Jésus-Christ au Congo (sans rires). Plus de 80 millions de personnes (toutes religions confondues) ont chanté pour lui.

Mais pourquoi ferait-il objet d’un manque de respect criant aujourd’hui ?

Équipe du CHAN… Reviendra ou Reviendra pas ?

Après la gloire, c’était au tour de quelques humiliations dont il a fait objet… Insulté publiquement devant les caméras pour un rien, critiqué farouchement parfois à raison, parfois à tort, victime d’acharnement gratuit et complot visant sa tête… Etc!

Et Oui, Florent a tout subi, jusqu’à être humilié par son chef direct, le président de la Fédération à la conférence de presse d’avant la CAN 2019 ….« (Après, nous allons voir s’il faudra CHASSER le staff technique)«  lâchait-il !

Obligé de demander pardon, de façon puérile, devant les caméras du monde entier pour avoir perdu (0-2) contre l’Ouganda, pourtant chose normale qui peut arriver dans la carrière de tout entraîneur, et il y en a qui ont fait pire.

Démis de ses fonctions de sélectionneur de l’équipe du CHAN pour la confier à son adjoint (Zahera) sous prétexte de cumul, alors qu’il était tenant du titre, la suite tout le monde la connait !

Plus tard, il sera écarté de l’équipe première sous maquillage d’une démission après une CAN laborieuse dont il n’était pas l’unique responsable de la débâcle. Sans oublier la fameuse équipe médicale qui avait oublié le rapport de tests, obligeant les Léopards à faire plusieurs heures de route pour le refaire, et au final en est sortir « clean »…

Bref, une série d’humiliation incalculable qui a vu ce monsieur être totalement écarté des équipes nationales, lui confiant ainsi un poste préfabriqué à la FECOFA comme un larbin… Pourtant, ce « grand » monsieur devrait mériter mieux.

Ainsi, l’on se pose donc des questions alors… Pourquoi l’homme n’a toujours pas saisi les opportunités qui lui étaient présentées, d’aller tenter ailleurs ? Déclinant les offres de l’Afrique du Sud, la Guinée, l’Angola et tout ce qu’on nous a raconté, pour accepter de revenir en sélection du CHAN. Ce, par défaut en plus ?

Il mérite le respect et il doit l’exiger, ou n’est-il pas sûr de lui jusqu’à ce point ? C’est au nom de quoi? Le patriotisme ?

Imaginez un CHAN raté, une élimination au premier tour avec tout ce qu’il y a comme improvisation, la qualité du groupe qui sans doute manquera normalement des automatismes… ayant à sa tête, Florent Ibenge !

Devinez la suite ! L’homme prudent voit le mal de loin et se cache, dit-on.

Gede Luiz Kupa, journaliste, analyste sportif, chercheur et penseur!


gedeluiz

Une réflexion sur “Édito de Gédé : Retour de Florent Ibenge à l’équipe du CHAN, une erreur grave ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.