L’histoire d’un match : RD Congo – Congo

(Rétro) Scénario incroyable à Bata où la République Démocratique du Congo s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 en battant le Congo (4-2).

La première mi-temps entre les Diables rouges du Congo et les Léopards de la RDC s’est soldée sur un score vierge de zéro but partout. Il n’y avait pas tellement eu de véritables occasions de but à se mettre sous la dent.

Les Diables rouges ouvrent la marque par à la 55’ème. Parti derrière le dos de Cédric Mongongu, il se retrouve seul face à Kidiaba. Il place son pied et Kidiaba n’y peut rien. 1-0 pour les poulains de Claude Le Roy (entraîneur a ce moment là des diables).

Les Léopards n’ont pas encore le temps de se ressaisir que les Diables rouges alourdissent le score. 7 minutes après, c’est au tour du meilleur joueur du Congo Thievy Bifouma de s’illustrer. Jean Kasusula commet une grosse erreur. Il remet la balle dans l’axe. Bifouma, en véritable renard de surface ne se fait pas prier pour placer la balle au fond des filets 2-0 pour le Congo.

Le match semblait être plié. Le Congo Brazzaville croit avoir fait le break.

A cet instant Brazzaville est en ébullition.

Loin de plier leurs queues et s’en fuir, les Léopards se réveillent et attaquent les Diables. Deux minutes seulement après le but de Thievy Bifouma, Dieumerci Mbokani, réduit le score.

Florent Ibenge (entraîneur de la RDC à ce moment là) joue alors un coaching payant. Il sort Cédric Mabwati et fait entrer Neeskens Kebano.

Les défenseurs Brazzavillois ont du mal à retenir les assauts des Léopards, peut-être débordé par l’enjeu du match ou plongés déjà dans l’euphorie de la victoire.

Bokila, qui n’avait pas encore marqué dans ce match s’illustre. Il marque le but de l’égalisation à la 75ème.

Klaxon à gogo dans les routes de la RDC.

Le match est complètement relancé. Le compteur est remis à zéro.

Les quinze dernières minutes seront très disputées. À la 81ème alors que les Diables rouges pensaient-peut-être-aux prolongations, le défenseur Joël Kimwaki marque. Euphorie totale !

Neekens Kebano un coup franc et Joël Kimwaki qui avait remplacé Gabriel Zakuani place sa tête, 3-2.

Les Léopards n’en ont pas encore fini avec les Diables rouges. Mbokani parti seul à la pointe de l’attaque frappe pour la première fois, la balle est repoussée par le jeune Diable. Mais le Léopard Dieumerci Mbokani insiste. Il sort ses griffes et marque. Le Congo est crucifié. 4-2 à la fin du match.

Kinshasa est en ébullition à ce moment là. Climatisation à Brazzaville. Remontada pour la RDC.

Présentation de la sélection gambienne

L’équipe nationale de la Gambie porte les couleurs rouge, bleue et blanche. Elle évolue à domicile au stade  » Principal Indépendence stadium » et est entraîné par Tom Saintfiet.

Elle occupe la 161e place au classement mondial de la fédération internationale de football association (FIFA), son capitaine s’appelle Po Modou Jagne qui compte également le plus grand nombre de sélection (32).

Mustapha Jarju est le meilleur buteur de cette équipe avec 5 réalisations, le premier match officiel de cette sélection fût face à la Guinée le 2 juin 1952.

Sa plus large victoire était face au Lesotho (7-0) et la plus large défaite contre la guinée (8-0). Cette formation n’a jamais participé même pas une seule fois à la phase finale de la coupe du monde, de la coupe d’Afrique ou même du CHAN. Mais il sied de retenir que cette sélection est parmi celles qui montent en puissance, avec notamment des bons résultats lors de ses derniers sorties. Elle venait de battre le bénin (3-1), le Maroc (0-1) et tout récemment l’Angola (1-3) à l’extérieur. Et a ténu en échec l’Algérie (1-1). Sans doute l’adversaire à prendre très au sérieux.

RDC – Gabon : Une rencontre à ne pas perdre

Tout à gagner et tout à perdre. 

Deux nations qui ont pour objectif de se relancer après la CAN 2019 mitigée des Léopards et la non participation des Gabonais lors du dernier exercice continental. Pour cela, Christian Nsengi et son staff ont publié une liste de 25 noms. 

Une victoire permettrait de prendre de l’avance sur un potentiel concurrent à la qualification. La compagne qualificative de la CAN 2019 doit nous servir de leçon. Privés de Gael Kakuta, (absent suite à une blessure qu’il doit soigner convenablement), nos Léopards affichent un regard très offensif sur le papier. 

À domicile nos fauves devront poursuivre l’image positive donnée lors du match face à l’Algérie le mois dernier. Rendez-vous à Kinshasa.

Les Panthères : attention au piège !

Dans le groupe de la RDC pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021, il y a la Gambie, l’Angola mais également les Panthères du Gabon, dont il faudra se méfier.

Les Panthères feront le déplacement à Kinshasa pour affronter nos Léopards ce 14 novembre 2019. L’occasion pour nous de faire une présentation de l’adversaire.

Le sélectionneur des Panthères est Patrice Neveu, l’ex-sélectionneur des Léopards. Fraîchement arrivé, il compte faire un résultat à Kinshasa.

Les Gabonais sont 87ème au classement FIFA. Résultats récents décevants après l’épopée flamboyante durant la CAN 2012, éliminés lors des éliminatoire de la récente CAN 2019 qui à eu lieu en Egypte… Autant d’échecs qui permettent aux Léopards d’y croire, mais attention : toujours se méfier de la bête blessée, car les Gabonais auront à cœur de se rattraper.

L’objectif est clair pour eux : la qualification. Avec un attaquant de classe mondiale comme Pierre-Emerick Aubameyang, un joueur brillant en Ligue 1 telle que Dénis Bouanga, le danger peut arriver de tout les cotés. Didier Ndong, coéquipier de Glody Ngonda à Dijon, est également attendu au tournant. Lémina sera aussi à suivre de près s’il est sélectionné.

Le Gabon à évolué lors de son dernier match amical face au Maroc (ndlr : victoire 3-2) en 4-4-2, avec Aubameyang et Aaron Boupendza en attaque.

Attention tout de même a un éventuel excès de confiance : la RDC fera face à un adversaire capable de se projeter vers l’avant à tout moment. La formation Gabonaise possède beaucoup des ressources, notamment en contre attaque.

Le nouveau système congolais (récemment utilisé lors des deux derniers matches amicaux par le sélectionneur Christian Nsengi) aura comme objectif de concrétiser les occasions et prendre le dessus directement, afin d’éviter un scénario catastrophe.

Éliminatoires CAN 2021 : les 30 de Christian Nsengi pour le Gabon et la Gambie

Le sélectionneur national de la République Démocratique du Congo, Christian Nsengi-Biembe, vient de publier la liste des 30 joueurs pour les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), qui se déroulerai au Cameroun en 2021.

Christian Nsengi sélectionneur de la RDC !

Après la démission de Florent Ibenge, la Fédération congolaise a nommé Christian Nsengi-Biembe comme nouveau sélectionneur des Léopards, pour les six prochains mois. Le technicien occupait la fonction de directeur technique national depuis 2018.