4 February 2023

Turquie : Muleka, un sniper qui s’éloigne de ses cibles

Le saison de Jackson Muleka n’est pas un fleuve tranquille. L’international congolais, qu’on a tous vu capable de relever le défi Besiktas, est loin de sa meilleure forme. Aussi, ce dernier fait face à une perte progressive de temps de jeu.

Prêté par le Standard début février, Muleka commençait la seconde moitié de la saison 2021-2022 tambour battant. À Kasimpasa, l’ancien attaquant du TP Mazembe aura réussi à mettre tout le monde d’accord. En l’espace de 4 mois, le Sniper a conquis des cœurs et charmé son nouvel entraîneur, jusqu’à chambouler complètement les plans de ce dernier. En un laps de temps, le congolais est passé de remplaçant de luxe à titulaire indiscutable. Auteur de 12 buts et 5 passes décisives en 14 matchs de Super Lig, on peut dire que Jackson n’avait pas séduit que l’entraîneur de Kasimpasa. C’est clair, ses statistiques ne pouvaient passer inaperçues chez les recruteurs. À la fin de son aventure, le joueur débarque à Besiktas, autre club d’Istanbul, contre un chèque d’environ 3,4 millions d’euros. Là-bas, le congolais n’obtient pas la même confiance acquise que dans un passé récent.

Une régression dans les chiffres et dans le temps

Il y avait fort à parier que Jackson Muleka continuerait sur son élan, certes. Mais visiblement, Besiktas et Kasimpasa ne mangent pas sur la même table. Pour un nouveau challenge toujours dans le championnat turc, c’est un Muleka très déterminé qui se lance dans la compétition, mais qui va afficher un tout autre visage. Celui qui a pourtant débuté sur la même lancée que la saison passée, va perdre le rythme. Après avoir marqué 4 buts lors de ses 4 premiers matchs, le Sniper s’est éloigné de ses cibles : il n’a plus marqué jusqu’à son 11e match. Entre temps, comme si cette perte d’efficacité ne suffisait pas, Jackson Muleka se voit également perdre progressivement sa place. Sans doute, l’arrivée du nouvel entraîneur il y a 3 semaines enfonce un peu plus le Léopard. Depuis qu’il a pris les commandes du staff technique des Aigles, Senol Günes semble passer un message : il ne compte pas autant sur l’ancien du Standard.

Maintenant, le joueur de 23 ans doit trouver les ressources nécessaires pour se relancer. Cela devrait notamment passer par un gain de temps de jeu. Une chose qui semble tout sauf facile au vu de la situation actuelle. Il faudra capitaliser les quelques minutes à sa disposition dans chaque match pour convaincre l’entraîneur turc. Dans le passé, cependant, Jackson a déjà montré combien il pouvait gérer ce genre de « crise » de confiance. À lui de récidiver.

Actuellement 8e au classement du championnat, Besiktas ne réalise pas une grande saison. Du moins, pour l’instant. Après cette trêve de la Coupe du Monde, les choses sérieuses vont reprendre partout en Europe. Une nouvelle occasion pour le club de Muleka de rattraper son retard sur ses concurrents, mais aussi, faut-il le dire, une occasion pour le congolais, de se remettre au niveau.

One thought on “Turquie : Muleka, un sniper qui s’éloigne de ses cibles

Comments are closed.

error: Content is protected !!