RDC

Comment va jouer la RDC Version Desabre ?

Analyse des habitudes et schémas tactiques du nouveau sélectionneur national Sébastien Desabre, à quelques heures de sa première sur le banc congolais.

« Comment vont jouer les Léopards ? ». Une question non-surprenante et plutôt habituelle des observateurs et fans, à la veille d’une rencontre de la RDC, encore plus, lorsqu’un nouveau coach est intronisé à la tête de l’équipe. En attendant la réponse officielle du français, voyons d’abord quels ont été ses méthodes de jeu, notamment lors de sa dernière aventure au Chamois Niortais.

Défense à 4 : sa valeur sûre

Dans une époque où le système à 3 ou 5 défenseurs est ultra tendance, la classique ligne de 4 demeure la zone de confort de l’ancien technicien de l’Ouganda, qui n’a rarement, voir jamais, touché à cette base défensive durant son dernier passage en France, qu’importe ses choix offensifs. Sauf surprise, nos arrières Léopards devraient donc retrouver ce schéma, qui semble être le plus adapté si l’on se souvient du fameux 5-4-1 foireux de Casablanca tenté par Hector Cuper en mars dernier.

Flexible au milieu

Capable d’évoluer avec un double pivot ou une sentinelle, le français se montre assez versatile en s’adaptant souvent à son adversaire du jour afin de gagner cette précieuse bataille du milieu et apporter la densité nécessaire au cœur du jeu. Adepte du 4-2-3-1 ou du 4-1-4-1, Desabre aura de quoi faire avec des joueurs travailleurs et disciplinés tels qu’Edo Kayembe, Samuel Bastien ou encore Samuel Moutoussamy.

Une pointe ou rien

Tout comme pour sa défense, le nouveau sélectionneur des Leopards ne bouleverse jamais ou rarement ses plans pour son numéro 9, au singulier. Car que cela soit du côté de Niort ou bien dans un passé récent en terres africaines, ses systèmes de jeu ne demandent qu’un seul pure finisseur entouré d’ailiers percutants et/ou d’un « numéro 10 » en soutien. Il serait donc très surprenant de voir 2 Léopards alignés à la pointe de l’attaque lors des prochains matchs. Une animation offensive qui pourrait parfaitement convenir à un profil type Ben Malango, accompagné des virevoltants Neeskens Kebano, Meschack Élia et consort.

Si pour le moment aucun système de jeu n’a été officiellement dévoilé, on peut d’ores et déjà se projeter sur un 4-2-3-1 ou 4-1-4-1 face aux Burkinabés ce vendredi pour la grande première du français sur le banc de la RDC. A moins que…

Written by

178   Posts

Formé à l’EMF Paris. Journaliste et chroniqueur chez Time Sport sur Beur FM Radio, Léopard Leader Foot et @LKSFootball. Instagram : Jasonmits Twitter : Jasonmits Mail : Jasonmitoga@hotmail.fr
View All Posts
Follow Me :
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :