RDC

Sébastien Desabre, « l’identité positive »

Il est le nouveau patron du staff technique des Léopards de la République Démocratique du Congo, qui doit impérativement ramener des résultats positifs lors des prochaines échéances. Mais qui est-il vraiment, ce Sébastien ?

Sébastien Desabre est un technicien français né le 02 août 1976 (46 ans) à Valence, une commune dans le sud-est de la France, à la préfecture du département de la Drôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Desabre a commencé sa carrière d’entraîneur principal dans l’ES Le Cannet-Rocheville en France, où il avait géré ce club pendant 4 ans (2006-2010). Avec l’équipe de Cannet, Desabre va remporter à deux reprises, en 2007 et 2008, la division d’honneur méditerranéenne.

Desabre et l’Afrique, une histoire d’amour ?

Après son passage à l’ES Le Cannet-Rocheville, Sébastien Desabre va commencer sa conquête en Afrique, où il va évoluer pendant 10 ans avec 10 équipes différentes.

C’est avec l’ASEC Mimosas de la Côte d’Ivoire qu’il va passer ses deux premières années (2010 à 2012). Desabre et l’ASEC seront vainqueurs de la Coupe de Côte d’Ivoire en 2011 puis l’année suivante, vainqueurs de la Super Coupe Houphouët-Boigny.

En 2012, Sébastien Desabre va entraîner Coton Sport de Garoua et remporter le championnat camerounais. Il va également conduire l’équipe en demi-finale de la Ligue des Champions (2012-2013). Lors de la saison 2013-2014, il rejoint l’Esperance de Tunis puis devient champion de Tunisie.

Le technicien français va prendre les commandes de la Recreativo Desportivo do Libolo, où il va remporter la Super Coupe au début de la saison, avant de laisser l’équipe à la première position en mi-saison, et cette dernière terminera en tête du championnat. Le coach finira la saison 2015-2016 à Dubaï Club des Émirats Arabe Unis.

Après ce bref passage aux Émirats, il faut son come-back en Afrique pour s’engager avec la JS Saoura et termine deuxième du championnat d’Algerie en juillet 2016. En septembre 2017, Sébastien Desabre échoue en demi-finale retour de la Ligue des Champions avec le Wydad Athletic de Casablanca, avant d’être sacré champion de la division d’élite du Maroc la même année.

Il s’engage ensuite avec Ismaily SC d’Egypte en juillet 2017. Avec l’équipe égyptienne, Sébastien gagne 13 matchs sur 18 disputés, il enregistre 4 matchs nuls et 1 défaite. Grâce à cette performance, il sera nommé sélectionneur de l’équipe nationale A de l’Ouganda le 28 décembre 2017 et parviendra à qualifier la sélection A’ au CHAN en 2018 puis la sélection A à sa cinquième CAN (2019). Une compétition historique, car l’Ouganda a été écarté en huitième de finale par le Sénégal. Mais l’on retiendra que lors de cette CAN égyptienne, l’Ouganda de Desabre aura battu la RDC en phase de groupes.

Après cette prestigieuse CAN 2019, Desabre signera un contrat de deux ans avec Pyramide FC d’Egypte avec qui il sera finaliste de la Coupe d’Egypte en 2019. Il rompra son contrat avec les égyptiens un an plus tard pour retourner en France et s’engager avec le Charmois Niortais FC.

Un parcours très intéressant du français qui aura la lourde tâche d’aider les Léopards à se rattraper dans la phase éliminatoire de la prochaine CAN, car l’équipe est dernière du groupe avec 0 point en deux sorties, derrière la Mauritanie et le Gabon 4 points (1er et 2e) le Soudan (3e) avec 3 unités.

Written by

135   Posts

Journaliste à Criss Production, Commentateur de la Vodacom ligue 1, puis correspondant et éditeur de Léopard leader foot à kinshasa !
View All Posts
Follow Me :

One thought on “Sébastien Desabre, « l’identité positive »

Comments are closed.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :