RDC

Léopards : quel profil pour remplacer Héctor Cúper?

L’équipe nationale de la RDC aura besoin d’un sélectionneur pour remplacer l’Argentin Héctor Raúl Cúper, limogé il y a quelques semaines pour manque de résultats et objectifs non-atteints.

Bien que le poste de sélectionneur ne soit pas la principale raison des échecs de la RDC, il est quand même nécessaire de penser au profil du prochain maître qui va diriger ce navire en vue d’aller chercher la qualification à la prochaine Coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2023, qui va se jouer en 2024.

Pour ce faire, les coéquipiers de Chancel Mbemba ont besoin d’un leader de vestiaire, un coach capable de remettre de l’ordre en équipe nationale, ayant du charisme et de la personnalité. Un entraîneur qui saura communiquer directement avec les acteurs sans passer par un intermédiaire, d’où, le choix d’un francophone à la tête de l’équipe de la RDC.

Après avoir échoué à se qualifier à la dernière Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, les Léopards sont obligés de se surpasser et chercher à tout prix la qualification à la prochaine CAN malgré le faux pas du début (2 défaites d’entrée de jeu). Et pour y parvenir, il leur faut un homme qui viendra avec un discours clair.

Les conséquences ayant corrigé mieux que les conseils, il faudrait se poser des bonnes questions : la RDC a-t-elle besoin d’un expatrié ? Y a-t-il un coach congolais capable de réitérer les exploits de Florent Ibenge ? Faudrait-il laisser la responsabilité de l’équipe nationale à un groupe d’entraîneurs locaux ? Faut-il aller chercher un sélectionneur qui a gagné au moins une CAN ?

Toutes ces questions vont trouver des réponses dans les mois qui suivent, en attendant les deux prochains matchs de la RDC au mois de septembre prochain contre la Mauritanie, leader du groupe de la RDC dans ces éliminatoires CAN Côte d’Ivoire, avec 4 points.

Toutefois, d’un côté, plusieurs rumeurs parlent d’un probable engagement de Claude Makelele en remplacement de Cúper, et l’autre côté, c’est le sud-africain Pitso Mosimane, ancien entraîneur du National Al Ahly qui est vu comme le prochain patron du Staff technique des Léopards. Cependant dans tout ça, la FECOFA ne confirme rien.

Ce qui est sûr, c’est simplement la qualification à la CAN qui importe les congolais, peu importe qui va diriger cette équipe de la RDC, après le passage de Florent Ibenge (3 CAN jouées) et Christian Nsengi Biembe qui lui n’a malheureusement pas réussi à qualifier les Léopards.

Written by

26   Posts

View All Posts
Follow Me :

One thought on “Léopards : quel profil pour remplacer Héctor Cúper?

Comments are closed.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :