Foot local, RDC

De retour sur la scène du continent africain, Lupopo peut-il rêver grand ?

7 ans après, les Cheminots sont assurés de disputer une des compétitions africaines la saison prochaine.

La révocation de Pascal Beveragi pour l’intronisation de Jacques Kyabula Katwe à la tête du FC Saint Eloi Lupopo permet aujourd’hui aux Viets de revenir dans le rang des clubs cadors de la RDC. Après un noble recrutement en début de saison, le dénommé « Wandani » tend déjà à atteindre l’un de ses objectifs fixés après son élection à la tête du club de Lubumbashi. Vainqueurs à domicile face au Daring Club Motema Pembe (1-0) le 16 juin, l’entraineur français Christian Bracconi et ses poulains ont confirmé leur participation aux Interclubs de la CAF.

Dans l’histoire du club, le FC Saint Eloi Lupopo compte dans son palmarès 6 championnats nationaux, le dernier remonte à 2002 dont un, avant l’indépendance, ainsi que trois Coupes du Congo, la dernière datant de 2015. Lupopo a été le premier club à remporter le championnat du Congo en 1958 et aussi le premier à remporter la Linafoot en 1990. Et sur la scène africaine, ce n’est pas sa première appartition dans l’une des compétitions du continent.

Ce club est un habitué et la plus haute marche qu’il ait atteint est une demi-finale de la Ligue des Champions africaine en 1982 malheureusement perdue face au club ghanéen d’Asante Kotoko. Il avait éliminé Moura de Bangui en 16emes, Dynamos FC du Zimbabwe en 8èmes et Real Bamako en quart de finale. En 2002, Lupopo remporte en Afrique du Sud le challenge Vodacom en défiant chez eux les deux clubs les plus populaires et les plus titrés d’Afrique du Sud, qui sont Orlando Pirates et Kaizer Chiefs.

Après avoir disparu depuis 2015, les Cheminots ont amassé des atouts majeurs qui pourront leur permettre de croire à un bon parcours. Notamment avec des joueurs expérimentés dans l’effectif comme Youssouf Mulumbu, Matampi Ley, Deo Kanda… Les supporters des Jaune et Bleu ont le droit de rêver grand pour la saison à venir surtout qu’ils ont un tacticien capable de mieux gérer sa troupe.

Avant l’entame de la compétition, Jacques Kyabula Katwe pourra songer à gonfler d’avantage son effectif afin de ne pas gâcher cette opportunité après plusieurs années de disette. Mais, le club fondé en 1939 pourrait-il reprendre petit à petit en silence son ancien statut et retrouver sa gloire passée ?

Written by

382   Posts

Le sport notre passion, la presse mon boulot
View All Posts
Follow Me :

One thought on “De retour sur la scène du continent africain, Lupopo peut-il rêver grand ?

Comments are closed.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :