Divers, RDC, Sélection

Barrages Coupe du Monde : le Stade des Martyrs, porte-bonheur de Kiassumbua

Joël Kiassumbua imbattable au Stade des Martyrs de la Pentecôte.

Dans moins de 24 heures, les Léopards de la RDC affronteront à domicile les Lions de l’Atlas du Maroc, en match comptant pour la manche aller des barrages de la Coupe du Monde. Avant cette rencontre, la rédaction de Leopard Leader Foot a parcouru les prestations du présent et de l’avenir de la RDC au poste de portier (Joël Kiassumbua).

Né d’un père congolais et d’une mère suisse, le gardien âgé de 29 ans (1,90m) avait été champion du monde avec l’équipe suisse des moins de 17 ans en 2009, puis il a rejoint la RDC en 2015. Depuis son premier match officiel avec les Léopards en 2019, Joël Kiassumbua possède une statistique curieuse que beaucoup de fanatiques de l’équipe nationale ignorent.

Dans le Stade des Martyrs, il a livré 4 matchs officiels, et a gardé sa cage inviolée. Les rencontres étaient notamment contre le Gabon (0-0), l’Angola (0-0) en 2019, et récemment en 2021 contre Madagascar (1-0) et le Bénin (2-0).
Le gardien de la RDC n’a pas fait seulement que des clean sheets (match sans encaisser de buts) avec la séléction. Mais au Stade des Martyrs, cette statistique reste « exceptionnelle ».

Un parcours qui peut rassurer les congolais face à cette rencontre de ce vendredi 25 mars où nos fauves devront prendre l’avantage avant le retour au Maroc, 4 jours après.

Notons que Kiassumbua a disputé au total 19 matchs avec la RDC depuis 2015, dont 11 en matchs officiels. Voici ses chiffres : 4 victoires, 5 nuls et 2 défaites.

Rien n’est à craindre lors de ces 2 matchs qualificatifs, car la cage des Léopards sera gardé par un habitué qui sera dans son jardin à l’aller avant d’aller finir le travail au Maroc. Signalons qu’il est jusqu’ici sans club depuis son départ du FC Serviette en Suisse. Ces matchs si important peuvent lui offrir de la visibilité auprès des recruteurs et pourquoi lui ouvrir les portes d’un potentiel contrat.

Written by

302   Posts

Le sport notre passion, la presse mon boulot
View All Posts
Follow Me :

One thought on “Barrages Coupe du Monde : le Stade des Martyrs, porte-bonheur de Kiassumbua

Comments are closed.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :