Coupe du Monde, RDC, Sélection

La pression monte..

Ce n’est plus un rêve mais un véritable objectif. La pression monte et les jours passent, oui dans deux semaines le Congo reçoit le Maroc.

Beaucoup de nos lecteurs n’étaient pas encore nés ou encore très jeunes lorsque la RDC, autrefois appelée Zaïre, a participé à sa première Coupe du Monde en 1974. Cette génération est entrée dans l’histoire du pays mais il est temps de changer les choses. Et la RDC n’a jamais été aussi proche de le faire.

Cédric Bakambu, Paul-José Mpoku, Théo Bongonda, Chadrac Akolo, Joël Kiassumbua ou d’autres encore succèderont-il à Pierre Ndaye Mulamba, Ricky Mavuba, Jean Kembo et Mafi Kibonge ?

La génération actuelle serait la deuxième à atteindre ce grade. Pour y arriver, il faudra batailler face à une sélection marocaines très coriace.

Que représenterait la qualification pour le Congo ?

Un pays rassemblé pour un moment de joie, une forte émotion de la diaspora, le début d’une nouvelle politique sportive ? Beaucoup d’interrogations auxquelles une réponse sera apportée seulement si la RDC passe les barrages. Quoi qu’il en soit, la perspective d’aller en Coupe du Monde serait une énorme chose pour le pays qui a besoin de retrouver son statut en Afrique après quelques récentes déceptions. Faire partie des 5 représentants africains pour la plus prestigieuse des compétions serait non seulement une fierté, mais surtout un accomplissement et une récompense pour toutes les générations qui ont échoué avant. Une qualification permettrait également de tourner la page sur la désillusion de 2018 où la RDC avait été coiffée sur le fil par la Tunisie.

Pour la dernière édition à 32 équipes, se retrouver parmi l’élite enverrait un signal aux jeunes qui auront une nouvelle référence. L’équipe nationale susciterait un engouement supplémentaire et rejoindre la tanière pour disputer la plus grande Coupe ajouterait un argument de poids pour ceux qui hésitent.

Le match aller des barrages de la Coupe du Monde 2022, qui doit opposer le Maroc à la République démocratique du Congo à Kinshasa, se disputera le 25 mars à Kinshasa. Le début du prochain rassemblement est prévu pour la fin de la semaine prochaine.

Héctor Cùper succèdera-t-il à Blagoje Vidinic en qualifiant la RDC à la Coupe du Monde ? La pression va bientôt atteindre à son paroxysme mais la réponse ne sera connue que le 29 mars.

Written by

266   Posts

Membre de la Team LLF
View All Posts
Follow Me :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :