RDC

Nos attaquants en forme avant le Maroc ?

Quinze jours seulement nous séparent du match aller des barrages de la Coupe du Monde face au Maroc. En attendant le jour-J, des attaquants congolais se montrent de plus en plus performants en clubs, de bonne augure pour la prochaine trêve.

Pas de rassemblement en sélection jusque-là, pourtant, mais les statistiques des Léopards dans différents championnats peuvent prendre la forme d’une préparation déjà entamée. Si d’un côté cela paraît comme un moyen pour chacun de décrocher une place dans la prochaine liste de Cúper, d’autre part, ce n’est rien d’autre qu’un renouement avec la confiance en vue du match tant attendu.

Le week-end dernier par exemple, a été marqué par l’efficacité des congolais dans différents championnats. Alors que les uns se sont illustrés en buteurs, d’autres, profitants de quelques minutes leur offertes, ses sont montrés entreprenants dans le jeu, contribuant ainsi aux succès de leurs clubs.

Tout a commencé avec Neeskens Kebano. En Championship face à Blackburn, l’international congolais a retrouvé le chemin de filets lors de la victoire (2-0) de Fulham. C’était son 9e but de la saison en championnat.

Pendant ce temps, du côté de la Turquie, le Sniper n’a pas raté sa cible. En déplacement sur la pelouse Goztepe, Kasimpasa s’est appuyé sur Jackson Muleka, auteur d’un doublé. Dans cette victoire importante de son club (2-3), l’ancien buteur de Mazembe a inscrit ses 3e et 4e but de la saison.

À l’autre bout du monde, un Léopard qu’on n’a pas vu lors des derniers rassemblements a également marqué le week-end de son empreinte. Actuellement, on ne peut parler du championnat thaïlandais sans mentionner le nom de Jonathan Bolingi. Lors de la victoire (2-0) de Buriram United, le congolais a inscrit un but.

Outre ces buteurs, d’autres Léopards qui ont vécu un week-end difficile ne perdent tout de même pas le mérite de leur bonne première partie de saison : en France, Cédric Bakambu a réussi son intégration à l’OM et compte déjà 2 buts en 3 matchs. À Koweït, Dieumerci Mbokani, le plus performant des Léopards lors des précédents rassemblements, continue de rassurer avec Koweït SC, alors qu’aux Émirats Arabes Unis, Ben Malango ne sort pas du lot des buteurs. Malgré les blessures, Big Ben compte 6 buts cette saison.

Pour entamer avec sérénité le barrage retour face au Maroc, le match aller est à remporter avec un écart de buts conséquent. L’attitude des Léopards à l’heure actuelle est d’une assurance importante. En plus des attaquants, nos milieux montrent aussi à suffisamment qu’on peut compter pour eux offensivement. C’est le cas de Moutoussamy et Bongonda, récemment buteurs en clubs. Si le coup d’envoi est loin d’être donné au Stade des Martyrs face aux Lions de l’Atlas, néanmoins une chose est sûre du côté des Léopards : les hostilités sont déjà lancées à leur manière !

Written by

307   Posts

Journaliste ▶️Twitter : @EmeryKabongoM ▶️Facebook : @EmKabongo ▶️Instagram : @emery_kabongo
View All Posts
Follow Me :

One thought on “Nos attaquants en forme avant le Maroc ?

  1. Bonjour
    Difficile d’affronter le maroc avec des joueurs de deuxième division ou bien ceux qui évoluent en turquie ou au Moyen-Orient.
    Faut pas mentir aux congolais et leur donner de faux espoirs .
    Le congo ne s’est même qualifié à la coupe d’Afrique alors qu’est ce qui a changé depuis????
    C est vrai faut être toujours optimiste mais sans donner de faux espoirs .
    Bonne chance mes frères

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :