International, RDC

Premier League : ce que vaut le but de Masuaku

Aussi remarquable qu’inattendu, ce but que personne n’a compris, a tout chamboulé ce week-end en Premier League. On ne sait pas encore s’il s’agissait d’un centre ou d’un tir, ou même des deux à la fois, mais ce qu’on sait, c’est que le coup de patte d’Arthur Masuaku a fait des dégâts dans l’élite britannique. Pour le concerné, c’était bien un centre.

On aurait tout misé sur West Ham cette saison, à l’heure de confronter l’équipe aux adversaires qui se détachent du Big Four. C’est simple : les hommes de David Moyes réalisent une saison incroyable, se classant notamment 4e au classement avant cette 15e journée. Mais face à des Blues tout feu tout flamme depuis la saison passée, bien que les Hammers évoluant à domicile, les pronostics se penchaient, avant le coup d’envoi, du côté des hommes de Thomas Tuchel. Logique.

A l’arrivée, surprise ! Menés deux fois au score, Arthur Masuaku et ses coéquipiers ont su revenir puis l’emporter, mine de rien. Thiago Silva lance les hostilités (28’) avant l’égalisation de Manuel Lanzini (40’). Les visiteurs reprennent l’avantage grâce à Mason Mount (44’) puis les locaux répliquent de nouveau par l’entremise de Jarrod Bowen (56’). On se dirige droit vers un nul, lorsque le Léopard, de manière improbable, place le ballon dans la lucarne d’Edouard Mendy (87’), pour offrir une précieuse victoire aux siens.

Ce but vaut de l’or. Il est le tout premier de Masuaku en Premier League, aussi, il donne une bouffée d’air aux Hammers. Sous la menace de perdre leur 4e place au classement en cas d’un faux pas devant Chelsea, en faveur de Tottenham (5e avec 2 points d’écart), West Ham s’est assuré de finir cette 15e journée en titillant le podium. Confiance !

Des bénéficiaires distants

Alors qu’on n’est qu’à la moitié de la saison, la course au titre est déjà lancée en Premier League. Avec un classement très serré tout en haut, les grands doivent impérativement remporter tous leurs matchs pour succéder à Manchester City, la bande à Guardiola qui est, sans doute, grande candidate à sa propre succession.

Les conséquences sont donc énormes. Les commandes de la Premier League ont changé grâce au but d’Arthur Masuaku. C’est désormais Manchester City qui règne, au détriment de Chelsea.

Cette saison, le latéral congolais a un faible temps de jeu. Il n’a joué que 4 matchs sur 15 possibles en championnat, dont une seule titularisation. Avec son bijou face aux Blues, tout porte à croire que le Léopard ait gagné des points et change la façon de voir de son entraîneur. La réception de Dinamo Zagreb jeudi soir en UEFA Europa League est une occasion pour le congolais, de confirmer, en cas d’une titularisation.

Written by

307   Posts

Journaliste ▶️Twitter : @EmeryKabongoM ▶️Facebook : @EmKabongo ▶️Instagram : @emery_kabongo
View All Posts
Follow Me :
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :