Interview

Jonathan Okita : « Il nous reste 2 matchs, 2 finales » !

Le néo-international congolais Jonathan Okita, qui enchaîne les matchs à NEC Nijmegen, s’est exprimé à travers notre média sur sa première avec les Léopards mais également sur sa saison en club.

Nouvel international congolais depuis peu, tu es aux Pays-Bas depuis 2017. Tu as d’abord joué au MVV avant de venir au NEC, comment peut-on juger ton adaptation ?

Mon adaptation en Hollande s’est très bien passée, très facile à MVV d’abord avec une superbe saison personnelle et collective. Ensuite NEC où l’on m’a très bien accueilli. Dans les deux clubs, j’ai senti de la confiance donc naturellement l’adaptation est plus facile.

Tu as rejoint les Pays-Bas après avoir quitté la Belgique, quelle relation as-tu avec le Standard et la Belgique ?

Je suis encore très attaché à la Belgique car j’y ai grandi, c’est la aussi que je me suis développé en tant que jeune homme. Ma formation aussi a été faite en Belgique et mes parents y vivent, tous mes amis y vivent aussi donc j’y suis très souvent.

Avec le Standard, c’est mon club formateur et c’est un grand club de Belgique. Mais je n’ai pas de relation particulière sachant que le club a beaucoup changé depuis ma dernière année.

Tu as récemment été sélectionné avec le Congo. Tout d’abord, comment le choix de la sélection s’est fait ?

Oui, j’ai été sélectionné pour la première fois, le choix a été très simple. Je me sens congolais et le fait de n’avoir jamais eu la chance de venir au Congo a aussi pesé. J’avais envie de venir défendre les couleurs de mon pays d’origine et par la même occasion découvrir et ressentir ces choses que tu ne peux pas ressentir si tu n’es jamais allé au Congo.

Pourquoi est-il si difficile pour les binationaux de nous rejoindre ?

Franchement, chacun a son avis personnel et pour mon cas, c’est juste une question de projet. Car la plus part des binationaux sont des européens et on ne va pas se voiler la face, c’est très différent pour nous qui sommes habitués à l’Europe. Et ça l’est encore plus pour ceux comme moi qui ne sont jamais allés au pays.

Comment as-tu été reçu à ton premier stage en sélection ?

Franchement très bien reçu par les anciens, c’est vraiment un super groupe et j’étais très content et fier d’être parmi eux, d’avoir été sélectionné.

Comment vois-tu la suite des qualifications pour le mondial ?

Il nous reste 2 matchs, 2 finales. Je ne vois pas pourquoi on ne se qualifierai pas. On a l’effectif nécessaire pour se qualifier, maintenant c’est à nous de faire le boulot. Nous sommes confiants et tout le monde travaille pour l’objectif principal.

Quels sont tes ambitions en club et en sélection ?

Mes ambitions en club sont claires, depuis le depuis j’aimerais passer un cap. Je pense que je suis largement prêt, mais à court terme j’aimerais aider mon club à se maintenir en Eredivisie.

Et en sélection, j’aimerais montrer mes qualités au peuple congolais et aider l’équipe à se qualifier au mondial 2022.

Written by

266   Posts

Membre de la Team LLF
View All Posts
Follow Me :
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :