Masasi dans la cour des grands !

C’est une belle ascension pour Amede Masasi, qui va découvrir la sélection nationale. Appelé pour la première fois chez les Léopards A’, où il a été étincelant lors du dernier CHAN avec notamment deux buts salvateurs en deux matchs, Masasi a bénéficié d’un gain d’attention de Christian N’Sengi à son égard.

Efficace offensivement nonobstant son poste de milieu relayeur, le joueur de l’AS Vita Club peut, avec les absences que compte l’équipe au milieu et en attaque, être un des pions du coach pour venir à bout des gabonais et gambiens.

Il est déjà l’homme de main de Florent Ibenge en club, logiquement après ses prouesses au Cameroun en début de l’année. Pour confirmer un peu tout ça, il s’est de nouveau illustré en buteur, pour la première fois de la saison en Ligue des Champions de la CAF, lors de la victoire de Vita à Khartoum face à Al Merreikh (1-4). Une continuité !

Masasi face à la concurrence

Avec le retour de Mputu, la présence de Bangala, Ngoma ou même Kayembe, Christian N’Sengi possède une ligne du milieu bien garnie, bien que cela peut paraître anodin au premier abord, vu le nombre criant d’absences dans son effectif.

Cependant cela n’empêche pas de croire que l’auteur des Nzombo le soir au denier CHAN aura forcément un rôle à jouer dans ces deux rencontres. Il faut dire qu’entre une mauvaise posture de l’équipe aux éliminatoires et un effectif amputé des cadres, des onze de départ inédits et surprenants ont souvent été alignés. Un motif suffisant pour espérer voir Masasi sentir l’odeur du gazon pour la première fois dans ce domaine réservé à l’élite ? Pourquoi pas…

S’il a éclaboussé de son empreinte le parcours des Léopards au CHAN Camerounais, Amede Masasi peut, pourquoi pas, récidiver dans cette dernière ligne droite des éliminatoires de la CAN. Reste à savoir si Christian N’Sengi lui donnera sa chance.


Emery Kabongo

Journaliste sportif, blogueur