Trésor Mputu, l’éternel Léopard ?

48 sélections, 14 buts et des prestations à couper le souffle. Les chiffres ne sont peut-être pas colossaux, certes, mais ils sont liés à des prouesses gravées dans les mémoires des congolais. Leur auteur, un Léopard à qui le dorsal 8 fait partie intégrante de l’identité : Trésor Mputu.

Après les événements de ces dernières années et une pénible aventure à la dernière CAN, on pouvait sans doute s’attendre à des nouvelles faisant état d’une retraite internationale, au moment de reparler du génie du TP Mazembe. C’est clair, on peut encore attendre.

Pourtant pleine de rebondissements, l’histoire d’amour entre Mputu et la sélection nationale semble loin d’ouvrir la porte à son dénouement. Une porte qui a été à plusieurs reprises entrouverte, lorsque le joueur, capable du meilleur comme du pire, a été meilleur dans le pire.

Un secret derrière les recours à Mputu ?

La fin du mois de mars s’annonce alléchante. Deux matchs décisifs attendent les Léopards, dans le cadre des éliminatoires de la prochaine CAN. D’abord le 25 mars à Libreville face au Gabon, ensuite quatre jours plus tard à Kinshasa face à la Gambie. En guise de préparation, Christian N’Sengi a publié la liste de joueurs sélectionnés pour ces échéances. On y retrouve Trésor Mputu, qui fait son retour dans les rangs après près d’un an et demi d’absence.

Dans cette conférence de presse où N’Sengi rendait publique sa liste, ce dernier n’a pas échappé à la question sur le retour de son trésor, Trésor. « Trésor Mputu est un magicien » a déclaré le sélectionneur, visiblement sous le charme du Corbeau. Finalement, comment ne pas être sous son charme ? Ce footballeur complet qui ne laisse aucune chance à sa prise d’âge d’influer sur son talent. Du haut de ses 35 ans, il continue de prouver qu’il peut encore évoluer au haut niveau. Décidément, son élégante nonchalance et sa vision du jeu ne plaisent pas qu’à Christian N’Sengi. En effet, lors des éliminatoires de la CAN 2019, dans le même contexte, Florent Ibenge le rappelait, après une longue période d’absence à l’époque. L’ancien sélectionneur voyait alors son choix payer, car, dans un stade des Martyrs plein comme un œuf, Trésor sortait encore une prestation XXL face au Liberia. Son talent, son secret ? Tout semble indiquer ainsi, en tout cas.

Aujourd’hui, Trésor Mputu a une nouvelle occasion de mouiller le maillot pour la nation, comme il l’a toujours et si bien fait. Et si c’était lui la clé d’une éventuelle qualification des Léopards à la prochaine CAN ? Réponse dans deux semaines, wait and see…


Emery Kabongo

Journaliste sportif, blogueur