Découvrez le 10 léopards qui ont marqué plus des points de 2015 à 2020

Depuis la coupe d’Afrique des nations 2015 où la RDC a terminé sur le podium avec une médaille de Bronze à la clé, l’équipe nationale congolaise a accueilli plusieurs joueurs à différents postes qui ont permis aux congolais de rêver et continuer à espérer jusqu’à ce jour.

Parmi ces athlètes, quelques uns ont, depuis lors, marqué des points, laissant ainsi forte impression en marquant les esprits de congolais. Notre rédaction a choisi de vous présenter les 10 tops léopards, ci-dessous énumérés.

1. Joël Kiassumbua : Alors qu’il vient à peine d’honorer ses premières sélections en match officiel avec les léopards malgré sa présence depuis 2015, le portier de Servette (D1 Suisse) a depuis peu marqué des points et peut s’estimer titulaire lors des échéances à venir.

Pourtant, depuis la retraite du gardien légendaire congolais Robert Kidiaba en 2015, les perches de l’équipe nationale sont restées sans abris d’après certains sportifs qui ont estimé que ni Ley Matampi (2016 – 2019), ou Parfait Mandanda ou encore Anthony Mossi n’a réussi à rassurer les cages.

2. Issama Mpeko : Présent et fidèle à son poste depuis 2012 en sélection, le latéral droit de Mazembe est resté jusqu’à preuve du contraire meilleur à son poste, malgré l’avenue de Jordan Ikoko et Djuma Shabani. De 2015 à 2020, Issama a plus marqué des points que ses concurrents directs.

3. Glody Ngonda Muzinga : Le départ de Jean Kasusula a laissé place au choix à ce couloir gauche qui a été autrefois occupé par Joyce Lomalisa, Fabrice Nsakala, Vital N’simba et Arthur Masuaku. Parmi eux tous, Glody Ngonda s’est montré plus décisif et ses efforts ont été récompensés par un transfert de Vita Club à Dijon (D1 France).

4. Marcel Tisserand : surnommé « ministre de la défense« , le natif de France est le couchou de peuple congolais pour son abnégation et sa maturité. Il a rejoint la RDC en 2016 alors qu’il quittait Monaco pour Ingolstadt en Allemagne.

Grâce à ses performances, il s’est fait une place en équipe nationale et devient  capitaine et l’élément important du groupe. Depuis, il a été prêté à Wolfsburg en 2017, et l’année suivante le club allemand a levé l’option d’achat qui se levait à 8 Millions €.

5. Christian Luyindama : Il n’a rejoint les léopards qu’en 2018, l’ancien défenseur de Mazembe, passé par Motema Pembe et Sanga Balende a beaucoup évolué et s’est cherché une place.
Son transfert à Standard de liège en provenance du TPMazembe a été bénéfique pour sa carrière. Il a été le rock du club Belge jusqu’à être courtisé par plusieurs clubs européens dont Galatasaray vers lequel il s’est engagé. Il a très vite marqué des points.

6. Chancel Mbemba : Il est sans doute le meilleur congolais depuis 2015. Alors qu’il figurait parmi les artisans de la médaille de bronze gagnée à Malabo (Guinée Équatoriale), L’ancien défenseur de Newcastle et Anderlecht a traversé de moments difficiles en Angleterre avant de gagner définitivement sa place dans le 11 type du FC Porto. En équipe nationale, il est  » indispensable  » au regard de ses statistiques.

7. Meschak Elia : Révélation du football congolais en 2016 après le CHAN auquel il a été élu meilleur joueur de la compétition, l’ancien allier de Mazembe a marqué des points en progressant match après match. Il a gagné sa place dans l’équipe première suite à ses performances qui lui ont valu le transfert à Young boys de berne. Depuis 2015, c’est parmi les rares  ailiers qui progressent.

8. Jacques Maghoma : Absent de la CAN 2015, le milieu de terrain de Birmingham a découvert à nouveau l’équipe de la RDC pendant les éliminatoires CAN 2017, la phase finale proprement dite et les éliminatoires du mondial 2018. Il n’a souvent pas été aligné mais le peu de fois qu’il jouait, il marquait des points comme lors de la dernière CAN 2019 en Égypte.

9. Cédric Bakambu : Lui, c’est le meilleur buteur des léopards durant cette période (2015 – 2020) avec plus de 13 buts en seulement 4 ans depuis qu’il est léopard. Il s’est montré incontestablement fort à son poste jusqu’à ce jour.

10. Paul-José Mpoku : Fort et Précis dans son rôle de numéro 10, Mpoku a marqué plus de points que Gaël Kakuta, Jordan Nkololo ou Neeskens Kebano à ce même poste. En si peu de temps, l’ancien capitaine de standard de liège a réussi à s’illustrer grâce notamment à ses buts sur coup francs et son impact dans le jeu.

11. Yannick Bolasie : Malgré ses faibles moments de ces trois dernières années dus à sa blessure avant la CAN 2017, Bolasie reste le joueur référence de la génération actuelle grâce à ses exploits de depuis fin 2014. Son poste n’a toujours pas aussi fait régaler depuis que sa flamme a diminué.

%d blogueurs aiment cette page :