Dezy Mbomba, un profil prometteur !

Au Daring Club Motema Pembe depuis l’année passée, Dezy Mbomba vit une carrière pleine de rebondissements.

Lancé par Miki Sport de Kinshasa  (division inférieure) en 2009 pour ses débuts, le milieu de terrain Daringman exhibe ses qualités et se retrouve un an plus tard au RC Rojolu, pour y passer six saisons (2010-2016).

Il aurait pu jouer à Anderlecht… Ses performances chez Rojolu lui ont valu un test au club Belge, mais tout ne s’est pas passé comme il le souhaitait : « À mon arrivée en Belgique, je n’ai travaillé que pendant une semaine, avant d’être blessé pendant un mois. » a-t-il confié à la rédaction de Léopard Leader Foot.

11CA42FB-9FD4-40BF-AEE6-226B74C51016

Rétabli, Mbomba rentre à Kinshasa et poursuit son aventure avec Rojolu. Une aventure qui va s’arrêter en 2017 lorsqu’il sera repéré par l’AC Rangers, un club dont il garde bien des souvenirs : « Le premier club qui m’a offert un salaire régulier. Mon boss me disait toujours que j’étais un grand, il m’a toujours considéré ainsi. Il m’a même donné le brassard de capitaine ».75251A39-8B28-49CA-BAA2-574AC2ABF08F

Actuellement Dezy Mbomba se plaît chez les Vert et Blanc de la capitale : « Ici l’ambiance est totale, je me sens bien, on s’amuse à gogo avec les coéquipiers… DCMP est un grand au Congo », et se fixe bien des objectifs : « Je veux jouer une compétition africaine avec DCMP cette année ».

Le numéro 7 des Immaculés n’a jamais connu la sélection nationale, mais il reste patient, mais aussi à l’idée de jouer pour un club pro en dehors du pays : « Être un joueur professionnel plus tard est mon objectif… Jouer pour l’équipe nationale c’est mon rêve ! »

Comme tous les autres athlètes, Dezy attend le retour du championnat et est en manque du jeu. Mais il n’a pas totalement perdu sa forme : « Physiquement je peux être à 70% de ma forme. Quand j’ai appris que le Championnat était suspendu, j’étais un peu déçu. Mais je comprends, c’est aussi bien pour nous protéger. »

Âgé de 24 ans (25 ans en juillet), Dezy Mbomba est l’un des hommes providentiels du coach Isaac Nanga. Polyvalent, il peut évoluer en sentinelle comme milieu récupérateur et comme défenseur central, à l’image de son idole : « Mon idole c’est Sergio Ramos… Il est toujours déterminé. » nous a-t-il déclaré. Cette saison, il a beaucoup contribué aux succès de son club, actuellement classé 4e en Vodacom Ligue 1.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :