Foot local linafoot

Mazembe – Lupopo, un derby aussi attendu qu’incertain !

Entre la situation sécuritaire au Katanga et la nouvelle épidémie du Coronavirus devenue pandémie, un match est au centre de tous les débats au Congo : le derby lushois.

Initialement prévu le samedi 14 mars au stade Kibasa Maliba, ce choc de la Vodacom Ligue 1 a été reporté pour ce dimanche, en même temps délocalisé au stade Manika de Kolwezi, décision consécutive aux raisons sécuritaires. Cependant la tenue de cette rencontre reste tout de même hypothétique : le maire de la ville de Kolwezi a dans la foulée annoncée que ce match n’aura pas lieu ce dimanche au stade Manika,  disant dans un communiqué officiel ne pas avoir été informé au préalable.

Quand Coronavirus pousse la FECOFA à la réaction

Avec un deuxième cas suspect de Covid19 identifié à Kinshasa, la fédération a annoncé la suspension de toutes les compétitions de football sur l’étendue nationale pendant trente jours, notamment la Vodacom Ligue 1. Cette mesure entre en vigueur ce 16 mars, certes, mais ce duel entre les deux tôliers du Katanga pourra se jouer après cette trêve, au cas où l’autorité urbaine de Kolwezi ne revenait pas sur sa décision.

La rivalité entre Corbeaux et Cheminots

De l’émotion à la tension passant par l’admiration du spectacle, la rencontre entre le TP Mazembe et le FC Saint Eloi Lupopo fait passer les supporters par tous les états. La rivalité entre les deux clubs a toujours dépassé les limites du terrain.

Les Corbeaux et les Cheminots s’apprêtent à se défier de nouveau pour le compte de phase retour, après s’être neutralisés au match aller (2-2).

Du sang neuf sur les bancs

Ces dernières semaines ont été mouvementées pour les deux équipes. Si le TP Mazembe a limogé Pamphile Mihayo après la désillusion en Ligue des champions de la CAF, du côté de Lupopo, Papy Kimoto qui n’avait pourtant rejoint le club qu’au début de la saison, a démissionné de son poste d’entraîneur le 28 février dernier.

Les deux techniciens ont été respectivement remplacés par Drazen Cvetkovic et Armand Kayembe Muyaya, qui vivront leur premier derby lushois en tant qu’entraîneurs.

Des statistiques en faveur des Corbeaux

L’histoire récente de ce duel affiche un avantage considérable pour les coéquipiers de Trésor Mputu. Selon certains observateurs, la tradition voudrait, que l’équipe mal barrée remporte ce derby, mais les chiffres eux, disent le contraire.

Depuis 2010, ce sont les Corbeaux qui survolent les statistiques : 25 matchs, 13 victoires pour Mazembe, 7 nuls et une seule victoire pour Lupopo. Avant leur succès du 30 mars 2019 (0-1), les Lumpaz ont dû mettre près d’une décennie sans s’imposer sur les Badiangwenas.

Un derby ne se joue pas, il se gagne. D’un côté Mazembe veut continuer à creuser l’écart avec ses poursuivants afin de se rapprocher un peu plus du rire, de l’autre, Lupopo en panne de confiance cherche à se refaire une santé. Place au spectacle !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :