Coupe de la CAF : un DCMP qui a fait rêver, tombe arme à la main

Avec une ossature constituée en majeure partie des jeunes joueurs inexpérimentés qui ont découvert la compétition africaine pour la 1ère fois, le Daring Club Motema Pembe a fait rêver ses supporters lors de son parcours à la coupe de confédération africaine 2019-2020, au cours duquel ils ont marqué les emprunts.

DCMP a quitté la compétition arme à la main en ayant atteint la barre de 10 points qualificatifs, mais trahi par les règlements. Le club de Kinshasa a terminé 3e de son groupe en ex aequo avec Zanaco de la Zambie qui passe grâce à la règle de « confrontation directe ».

Bien que déçu de cette élimination, le Daring peut s’estimer heureux d’avoir fait un bon parcours pour la première saison d’Isaac Ngata entraîneur du club, qui a bâti une équipe capable de rivaliser avec d’autres grands.

Avec un total de 12 matchs joués, les verts ont brandi un bilan de 7 victoires, 2 nuls et 3 défaites, pour 14 buts marqués et 11 encaissés. DCMP a payé de son manque d’efficacité derrière, quoique l’attaque ait répondu avec notamment son buteur Vinny Bongonga qui a fini l’aventure avec 5 buts

Sorti d’une épopée cauchemardesque où ils étaient absents de la scène africaine pendant 5 années consécutives, DCMP a traversé une situation compliquée marquée par des querelles, égoïsmes, et guerre interne, jusqu’à la scission et la naissance du FC renaissance du Congo en 2014.

C’est en 2017 que ce club a retrouvé le souffle sous les commandes du coach Otis Ngoma et des joueurs comme Ricky Tulenge, Dago Tshibamba etc, mais l’effort s’est avéré insuffisant puisqu’ils étaient à chaque fois éliminés en 16eme de finale.

Le club peut désormais se concentrer en championnat national où il occupe la 4ème position avec quelques matchs de retard, avec comme option de ne pas vendre leurs meilleurs joueurs pour récidiver le même exploit la saison prochaine.

Et depuis l’arrivée de Vidiyé Tshimanga il y’a quelques mois à la tête de la coordination de ce club, DCMP a visiblement retrouvé ses repères qu’il a prouvé lors de la dernière campagne africaine, sa meilleure depuis 1994.

(1 commentaire)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :