CAF CAN

L’histoire d’un match : RD Congo – Congo

(Rétro) Scénario incroyable à Bata où la République Démocratique du Congo s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 en battant le Congo (4-2).

La première mi-temps entre les Diables rouges du Congo et les Léopards de la RDC s’est soldée sur un score vierge de zéro but partout. Il n’y avait pas tellement eu de véritables occasions de but à se mettre sous la dent.

Les Diables rouges ouvrent la marque par à la 55’ème. Parti derrière le dos de Cédric Mongongu, il se retrouve seul face à Kidiaba. Il place son pied et Kidiaba n’y peut rien. 1-0 pour les poulains de Claude Le Roy (entraîneur a ce moment là des diables).

Les Léopards n’ont pas encore le temps de se ressaisir que les Diables rouges alourdissent le score. 7 minutes après, c’est au tour du meilleur joueur du Congo Thievy Bifouma de s’illustrer. Jean Kasusula commet une grosse erreur. Il remet la balle dans l’axe. Bifouma, en véritable renard de surface ne se fait pas prier pour placer la balle au fond des filets 2-0 pour le Congo.

Le match semblait être plié. Le Congo Brazzaville croit avoir fait le break.

A cet instant Brazzaville est en ébullition.

Loin de plier leurs queues et s’en fuir, les Léopards se réveillent et attaquent les Diables. Deux minutes seulement après le but de Thievy Bifouma, Dieumerci Mbokani, réduit le score.

Florent Ibenge (entraîneur de la RDC à ce moment là) joue alors un coaching payant. Il sort Cédric Mabwati et fait entrer Neeskens Kebano.

Les défenseurs Brazzavillois ont du mal à retenir les assauts des Léopards, peut-être débordé par l’enjeu du match ou plongés déjà dans l’euphorie de la victoire.

Bokila, qui n’avait pas encore marqué dans ce match s’illustre. Il marque le but de l’égalisation à la 75ème.

Klaxon à gogo dans les routes de la RDC.

Le match est complètement relancé. Le compteur est remis à zéro.

Les quinze dernières minutes seront très disputées. À la 81ème alors que les Diables rouges pensaient-peut-être-aux prolongations, le défenseur Joël Kimwaki marque. Euphorie totale !

Neekens Kebano un coup franc et Joël Kimwaki qui avait remplacé Gabriel Zakuani place sa tête, 3-2.

Les Léopards n’en ont pas encore fini avec les Diables rouges. Mbokani parti seul à la pointe de l’attaque frappe pour la première fois, la balle est repoussée par le jeune Diable. Mais le Léopard Dieumerci Mbokani insiste. Il sort ses griffes et marque. Le Congo est crucifié. 4-2 à la fin du match.

Kinshasa est en ébullition à ce moment là. Climatisation à Brazzaville. Remontada pour la RDC.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :