À deux minutes du temps additionnel de la fin du match, les léopards de la RDC avaient déjà 3 points dans leurs gibecières, dans cette rencontre qui les a opposé aux scorpions de la Gambie, ce lundi 18 Novembre à Banjul. Dommage, les congolais ont été rejoints au score par les locaux, grâce au but de Boubacar Jobe.

Le coup d’envoi du match a vu la RDC évoluer dans un schéma tactique de 3-5-2, rarement utilisé par l’équipe première du Congo, avec notamment Chancel Mbemba, Christian Luyindama et Marcel Tisserand derrière.

Soutenus au milieu par Moke, Imbula dans l’entre-jeu, Masuaku et Bokata comme excentrés, Jackson Muleka derrière les deux attaquants Bakambu et Bolingi.

La RDC s’est montée très sereine pendant une bonne partie de la première mi-temps, en développant un jeu correct, malgré quelques insuffisances au dernier geste, et marqué par un Joël Kiassumbua très impérial sur sa ligne pour sauver les siens.

Vers la fin de la première mi-temps, sur un duel aérien gagné par les congolais dans le surface gambienne à la suite d’un corner, Cédric Bakambu va finir une action dos au but et battre le gardien adverse. (0-1) la RDC mène à la pause.

Au retour des vestiaires, malgré quelques douleurs ressenties à la cuisse, Jackson Muleka ne sera finalement pas remplacé et va continuer le match. Par contre, Luyindama visiblement pas à 100% de son état physique, était souvent pris de vitesse.

D’un petit moment de relâchement, les gambiens vont profiter par une combinaison à deux sans un marquage sérieux, et battre le gardien Kiassumbua d’une tête du capitaine Pa Modu à la 52 min de jeu pour l’égalisation (1-1).

Toujours pas en forme, Luyindama blessé, sera finalement remplacé par Mukoko Amale et l’entraîneur va passer en 4-4-2, avec Muleka et Botaka sur les ailes, Masuaku repositionné derrière.

Le rythme change d’un cran avec notamment la montée de moutousamy à la place de Imbula, pour apporter la vitesse, qui va payer d’un débordement de Masuaku qui trouve Muleka. Ce dernier, va armer une frappe limpide en dehors de la surface de réparation pour le but de (1-2) à la 74min.

Le dernier quart d’heure a plutôt était bien maîtrisé par les hommes de Christian Nsengi, qui vont d’ailleurs se créer les actions de tuer le match, notamment par Bakambu, Botaka ou Moutousamy mais ne vont pas réussir, malgré l’entrée de Mpoku à la place de Bolingi.

À quatre minutes du temps additionnel, la RDC va encore pécher dans le marquage, un temps de relâchement au côté gauche de la défense congolaise a permis à Boubacar Jobe de marquer le but d’égalisation (2-2) d’une frappe croisée.

Terminé, la RDC passe aux regrets et la Gambie s’en sort heureuse, après presqu’un espoir perdu.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s